AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 A side of me you didn't know — Jason

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

InvitéAnonymous

Invité




A side of me you didn't know — Jason Vide
MessageSujet: A side of me you didn't know — Jason   A side of me you didn't know — Jason EmptyMer 6 Déc - 13:26



Jason Andersen Fitzgerald
Feat River Phoenix



CARNET D'IDENTITÉ


△ Nom : Fitzgerald, un nom dont il devrait être fier, il paraît, mais il n’est pas né sous ce nom alors est-ce que ça doit vraiment être le cas ? △ Prénom : Jason △ Autre(s) prénom(s) : Andersen △ Surnom(s) : Il déteste se faire appeler Jay, mais accepte que ses sœurs le fassent. Sinon, 009 semble être un nom qu’il a pu porter. △ Date de naissance : 19 mai 1968 △ Lieu de naissance : Laboratoire d’Hawkins △ Origines : Américain △ Taille : 1m70 △ Cheveux : Châtains clairs tirant sur le blond △ Yeux : Bleus clairs △ Lieu de résidence : La ferme des Fitzgerald, en périphérie d’Hawkins △ Études : Lycéen, option école buissonnière △ Occupations : Travaille à la ferme, fait de la musique △ Orientation sexuelle : Homosexuel qui n’assume pas du tout △ Statut social : Célibataire △ Groupe : Staying Alive △ Rang : Dans le déni total



△ Profil psychologique : Jason était un petit garçon triste et en colère, c’est devenu un ado qui ne sait même plus d’où vient ce tourbillon d’émotions, mais n’arrive pas à s’en libérer. Il a tendance à rendre les adultes responsables de sa rage, et même quand il essaie de le cacher, il se méfie de ses aînés. Il a toujours l’impression que les plus vieux que lui sont des menteurs et des manipulateurs, mais là encore, il ne sait pas pourquoi. Son caractère devient bien plus facile avec les gens de son âge ou plus jeune, s’il se sent à l’aise, il peut être très ouvert, presque méconnaissable.

Il est très persévérant quand il veut faire quelque chose ou s’intéresse à un sujet, mais abandonne vite quand ce n’est pas le cas. L’école n’est pas faite pour lui, c’est un dyslexique qui n’a jamais été diagnostiqué car il cache ses difficultés derrière une humeur de cochon. Il pense être trop bête pour pouvoir lire correctement ou réussir en cours, mais ne l’avouera jamais. Heureusement, le travail de fermier lui va bien, il aime les efforts physiques que ça lui demande et le temps que ça prend, dans ces moments, il se sent plus calme, apaisé. Il aime aussi la musique et pratique le piano et la guitare chez lui, il a aussi des notions de chant, et même s’il est loin d’être exceptionnel, ça lui fait du bien.

Même s’il est un peu grand pour continuer à construire des cabanes dans les arbres, il aimerait vraiment en avoir une. Il se promène souvent dans les bois de Mirkwood, que ce soit pour sortir les chiens, ramasser du bois, ou sans raisons apparentes. Il chasse de petits oiseaux comme les merles ou les grives à ses heures perdues, avec une carabine à plomb, et pêche aussi de temps à autre. La nature est le meilleur remède qu’il ait trouvé à ses émotions en désordre.


△ Caractéristiques physiques particulières : Le jeune garçon n’est pas fait pour supporter le soleil, ses cheveux blondissent, sa peau roussie et ses yeux se font éblouirent. Du coup, au moindre rayon, il sort l’artillerie lourde, casquette, lunettes de soleil et écran total. À part, ça, le physique de Jason est plutôt banal. Il doit porter des lunettes mais ne le fait quasiment jamais, sauf pour lire, ce qui arrive rarement.

Sinon, il porte un mystérieux tatouage sur le bras indiquant 009. Cette marque le laisse toujours pensif, cela lui fait penser aux marquages que porte le bétail, ce qui ne le ravit pas du tout. Sa mère lui demande souvent de le cacher quand il est en manches courtes, ce qu’il fait en collant un pansement dessus en général.

△ Autre chose à savoir sur ton personnage : Il possède un don de télékinésie, mais ne s’en est jamais servi et n’est pas au courant d’avoir un pouvoir. Tout ce qu’il a pour le moment, ce sont des migraines violentes et répétées, surtout quand il s’énerve, des saignements de nez et des sensations de tournis.



Biographie officielle



« Tu m’as l’air d’être un garçon bien sage, c’est ta maman qui doit être contente. »
« C’est pas ma maman ! »

Regards gênés entre les clientes de la boutique, la coiffeuse essaie de reprendre son travail comme si de rien n’était, en jetant quand même un regard désolé à sa prétendue mère. Quand il était petit, ce genre de scène se répétait sans arrêt, tellement qu’à chaque fois qu’on devait le faire sortir, cela engendrait des conversations houleuses entre ses parents adoptifs, des tentatives de négociations bancales qui ne marchaient jamais, et toute autre stratégie qui aurait pu le faire taire sur ce sujet-là. Mais le petit garçon défiait l’autorité avec une telle véhémence que même le shériff en avait entendu parlé. Hawkins était une petite ville, et même si les Fitzgerald vivaient un peu isolés, la rumeur qu’ils avaient peut-être enlevé un enfant avait circulé, et on était venu vérifier chez eux si ses papiers étaient en règle, juste pour calmer la populace.

Que se passait-il dans la tête de ce petit garçon de cinq ans à peine ? Des choses étranges, les images éphémères d’un genre d’hôpital, ou des espèces de docteurs lui avait fait des tests qu’il n’avait pas compris. Était-il malade ? Et quel était ce nom, Jason Fitzgerald ? Il ne s’appelait pas comme ça, et ses parents n’étaient pas ses parents, un point c’est tout. Les tensions principales se concentraient autours de sa mère, qui faisait tout pour qu’avec son mari, ses deux filles et lui, ils forment une « vraie famille ». Elle répétait ces mots si souvent, et en faisait tellement des tonnes que Jason avait l’impression de devoir jouer dans une pièce de théâtre à laquelle il n’avait pas du tout envie de participer. Son père, lui, était dans l’excès inverse, il se moquait de ce que pouvaient dire les gens, tout ce qu’il voulait c’était « un garçon pour l’aider à la ferme », peu importait le reste.

Avant ça, les Fitzgerald étaient loin de faire partie des potins de la ville, discrets, à l’écart, Charles et Mary s’occupaient de leurs affaires, à savoir la ferme laitière Fitzgerald. Charles s’occupait des bêtes, des champs, de la maintenance, comme l’avait fait son père et son grand-père avant lui. Mary venait de Boston, on ignore dans quoi elle travaillait à l’époque (la CIA sans doutes), mais depuis qu’elle avait rejoint la ferme, elle gérait la vente et la comptabilité. Ils avaient deux petites filles, Kate et Hannah, et à priori tout pour être heureux, mais Charles voulait un garçon pour prendre les rênes après lui. La naissance de leur troisième fille marqua un tournant, la petite, malade, ne vécut pas longtemps, c’est quelques mois seulement après sa mort qu’arriva le petit Jason, et comme vous l’aurez peut-être deviné, ce ne fut pas de tout repos.

Les premiers jours, Jason resta juste muré dans le silence, puis il se mit à crier et tempêter, hurlant des « Non ! » a tout ce qu’on lui disait. Il était comme immature, en fait, et se comportait comme un enfant beaucoup plus jeune qu’il ne l’était réellement. Charles parla même de l’emmener chez un psychologue réputé, mais sa femme refusa tout net. Mieux valait que personne ne prenne au sérieux ce que le garçon avait à dire. Malgré tout, le couple resta uni, ils tinrent bon, traversant chaque difficulté, et avec le temps, les choses se tassèrent. Le petit garçon oublia son passé étrange, et il finit par prononcer les mots papa et maman, pour le plus grand bonheur de ses parents.

Tout n’était pas gagné cependant, l’arrivée à l’école, à six ans, fut un nouveau choc. Le rythme, les leçons, les autres enfants, quelque chose ne fonctionnait pas. Régulièrement, les professeurs se plaignaient de cet enfant qui n’écoutait rien et ne travaillait pas, quand il ne se battait pas carrément ou ne jetait pas d’objets à travers la classe. Jason agissait en révolté, et si pendant plusieurs mois les parents refusèrent de lui faire voir un spécialiste, ils furent bien obligés de changer d’avis quand le directeur lui-même parla de contacter les services de protection de l’enfance. Les résultats tombèrent rapidement, Jason était astigmate et il lui fallait des lunettes d’urgence, ensuite il était probablement hyperactif. Mais qu’est-ce que l’hyperactivité, et comment la traiter dans les années 70 ? Charles Fitzgerald avait sa petite idée, si son fils avait besoin de bouger, il avait de quoi faire pour lui. C’est à ce moment-là que Jason commença à apprendre à travailler à la ferme, en sa compagnie.

Le terrain des Fitzgerald était immense, pour un petit garçon comme Jason, il s’étalait jusqu’au-delà de l’horizon, impossible de le parcourir à pied. Tout jeune, il apprit donc à monter à cheval, mais aussi à conduire des tracteurs et autres engins. Ce fut l’une des premières bonne surprise puisque, enfin, le garçon écoutait calmement et se débrouillait bien. L’école de la vie continua donc, à défaut d’apprendre à lire et à écrire correctement, Jason savait manier le lasso, le fusil à air comprimé, il pêchait et coupait le bois pour le feu, ou construisait des cages à lapin et des pièges, et s’initiait même à la musique. À l’école, si certains essayaient de se moquer de lui, de le traiter d’idiot, ils découvraient vite que Jason était aussi un grand bagarreur. Pas forcément rapide, mais fort et adroit.

À cause de son caractère et de ses difficultés, Jason n’avait pas beaucoup d’amis ou de personne à qui se confier. Il devint très proche de ses sœurs, surtout Kate, d’un an son aînée, de part leurs ages similaires, ils se comprenaient un peu mieux. En grandissant, il remarqua que cette dernière ressentait bien plus que de l’amour fraternel pour lui, mais il se refusa à tout écart. Il savait, bien sûr, qu’elle n’était pas réellement sa sœur, qu’ils avaient juste grandis ensemble, mais il ne ressentait pas la même chose pour elle. En fait, aucune fille ne l’avait jamais attiré, et il aurait préféré s’arracher un œil plutôt que de lorgner du côté des garçons. Son père lui avait appris ce qu’était un homme, un vrai cow-boy, et il ne comptait pas dévier. À seize ans, il n’avait donc jamais embrassé personne, ce qui commençait à l’inquiéter un peu, même si ce n’était pas non plus sa priorité absolue.

Quand il n’avait pas de travail et n’était pas avec ses sœurs, la solitude était sa meilleure amie, il partait alors à l’aventure dans les bois, rêvassait dans les champs, ou errait du côté de la rivière. Il ignorait tout des jeux vidéos ou de table, et ne lisait pas non plus. Son univers imaginaire était fait de nature sauvage, mais aussi de longs couloirs angoissants et de médecins fous. Comme beaucoup, il se rêvait parfois en super héros capable de choses prodigieuse, mais il savait bien que tout ça n’était que des contes pour enfants.

Les incidents récents n’ont pas bouleversé la vie des Fitzgerald, vivant un peu en dehors de la ville, ils se sentent comme à l’abri. Qui irait s’inviter au fin fond de leurs champs pour leur causer du tort ? Quelques choses ont changé cependant, notamment l’instauration d’un couvre-feu à dix heures pour tous les enfants, mais surtout pour Jason en fait. Cela lui sauta particulièrement aux yeux un soir où il était resté dans les bois jusqu’à 9h30, ses parents lui avaient passé un savon monumental, alors que Kate pouvait partir en douce dans la voiture de son nouveau petit ami sans que cela ne fasse tant de vagues.

Plus le temps passait et plus cette impression de vivre dans une désagréable pièce de théâtre lui revenait. On l’avait à l’œil, ça il en était sûr, mais pourquoi ? En plus de ça, depuis la disparition de Will Byers, ses maux de têtes étaient plus fréquents, il avait pensé un moment que c’était à cause de ses lunettes qu’il ne mettait jamais, mais ça n’expliquait pas les saignements de nez qui venaient avec. Méfiant, il n’en parlait à personne et refusait de voir un docteur, c’était son instinct qui le faisait agir ainsi. Comme ce tatouage qu’il avait au bras et que ses parents voulaient qu’il cache, il semblait qu’une partie de lui devait à jamais resté dans l’ombre.





Sinon, qui s'occupe de toi ?

Prénom : Gaël
Pseudo(s) : Spencer
Âge : 20 ans
Anniversaire : 10 juillet
Pays : France
Comment as-tu connu le forum : Partenariat avec After Dawn
Fréquences de connexions : Régulière
Commentaire(s) Vous avez l’air géniaux, sérieusement A side of me you didn't know — Jason 1730186987
J'ai lu et j'accepte le règlement Yep A side of me you didn't know — Jason 1867633568







Dernière édition par Jason Fitzgerald le Jeu 7 Déc - 15:06, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

InvitéAnonymous

Invité




A side of me you didn't know — Jason Vide
MessageSujet: Re: A side of me you didn't know — Jason   A side of me you didn't know — Jason EmptyMer 6 Déc - 14:04


Bienvenue Johan ! Ce que j'aime ton nom de famille A side of me you didn't know — Jason 2716424677
Bon courage pour la rédaction de ta fiche :D
Revenir en haut Aller en bas

InvitéAnonymous

Invité




A side of me you didn't know — Jason Vide
MessageSujet: Re: A side of me you didn't know — Jason   A side of me you didn't know — Jason EmptyMer 6 Déc - 15:02


Bienvenue sur le forum :D
Revenir en haut Aller en bas

InvitéAnonymous

Invité




A side of me you didn't know — Jason Vide
MessageSujet: Re: A side of me you didn't know — Jason   A side of me you didn't know — Jason EmptyMer 6 Déc - 15:07


Merci beaucoup à tous les deux ! A side of me you didn't know — Jason 337171516
Revenir en haut Aller en bas

InvitéAnonymous

Invité




A side of me you didn't know — Jason Vide
MessageSujet: Re: A side of me you didn't know — Jason   A side of me you didn't know — Jason EmptyMer 6 Déc - 18:09


bienvenue, et bon courage pour ta fiche A side of me you didn't know — Jason 3926023650 A side of me you didn't know — Jason 2237717398
Revenir en haut Aller en bas

InvitéAnonymous

Invité




A side of me you didn't know — Jason Vide
MessageSujet: Re: A side of me you didn't know — Jason   A side of me you didn't know — Jason EmptyMer 6 Déc - 18:26


Bienvenue sur le forum :D J'espère que tu vas bien t'amuser avec nous !
Revenir en haut Aller en bas

InvitéAnonymous

Invité




A side of me you didn't know — Jason Vide
MessageSujet: Re: A side of me you didn't know — Jason   A side of me you didn't know — Jason EmptyMer 6 Déc - 18:36


J’espère aussi A side of me you didn't know — Jason 3447408207 Merci beaucoup ! A side of me you didn't know — Jason 1730186987
Revenir en haut Aller en bas

Will ByersWill Byers


A side of me you didn't know — Jason Tumblr_ou82zsZqG11w3wk2bo7_r1_400

△ Inscription : 07/11/2017
△ Messages : 467
△ Avatar : Noah Schnapp
△ Autre(s) compte(s) : Eleven, Alexander Woods, Thomas Rice
△ Crédits : tweek sur bazzart et tumblr
△ Âge du perso : 12 ans
△ Statut social : célibataire
△ Métiers/Études : Collégien
△ Lieu de résidence : Le monde à l'envers



A side of me you didn't know — Jason Vide
MessageSujet: Re: A side of me you didn't know — Jason   A side of me you didn't know — Jason EmptyMer 6 Déc - 19:45


Welcomeeeeeeeeeeeee , bon courage pour la fiche et tu vas te plaire ici suis sûr A side of me you didn't know — Jason 4258247446

_________________

Upside Down
The Real Life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t169-will-you-shouldnt-like http://strangerthings.forumactif.org/t180-carnet-de-will-byers http://strangerthings.forumactif.org/t206-agenda-de-will-byers http://strangerthings.forumactif.org/t252-journal-de-bord-de-will-byers

InvitéAnonymous

Invité




A side of me you didn't know — Jason Vide
MessageSujet: Re: A side of me you didn't know — Jason   A side of me you didn't know — Jason EmptyMer 6 Déc - 23:52


Je tenais à ajouter que c'est super cool que tu ailles pris un vrai acteur des années 80 A side of me you didn't know — Jason 1943352392
Revenir en haut Aller en bas

InvitéAnonymous

Invité




A side of me you didn't know — Jason Vide
MessageSujet: Re: A side of me you didn't know — Jason   A side of me you didn't know — Jason EmptyJeu 7 Déc - 8:17


Merci Will ! A side of me you didn't know — Jason 1730186987

J'adore River Phoenix, dès que j'ai pensé aux année 80 le choix s'est imposé tout seul xD
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





A side of me you didn't know — Jason Vide
MessageSujet: Re: A side of me you didn't know — Jason   A side of me you didn't know — Jason Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

A side of me you didn't know — Jason

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STRANGER THINGS :: HORS-JEU :: ARCHIVES DU FORUM :: FICHES ARCHIVÉES-