AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
News du forum

► Venez découvrir la news n°04 en cliquant ici.


À savoir

► Nous sommes actuellement en avril 1985.
► Les lieux de la ville ont été réorganisés pour faciliter le jeu.



 

Pour les dates de rp, nous suivons la chronologie IRL, excepté le fait que tout se passe en 1985.
Cependant, merci de respecter la chronologie du forum pour les événements importants.

On a besoin de membres de la CIA ou du laboratoire
pour équilibrer nos groupes sur le forum

Partagez | 
 

 Bouncing like a volleyball

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Bouncing like a volleyball   Lun 1 Jan - 21:10






formulaire d'intro


Type du sujet : [] Flash-Back [x] Présent
Date du rp : 8 décembre 1984
Matin, après-midi, soir : Après les cours
Météo (approximative) : Le temps est clair mais il fait frais
Statut du sujet : [] libre [X] privé
Statut du rp : [X] en cours [] terminé
Le maître du jeu peut débarquer à l'improviste : [X] oui [] non
Commentaire :






À force de traîner en ville, Treize avait bien remarqué que certains endroits semblaient plus animés et intéressants que d’autres. Le supermarché (mais le propriétaire n’était franchement pas content quand il essayait de se servir), le cinéma (mais il fallait payer pour entrer), la salle d’arcade (mais il n’avait pas de quoi faire marcher les machines), le commissariat (mais les gens dedans étaient un peu intimidants). Bref, il avait testé pas mal de lieux, mais s’était souvent retrouvé bloqué, par les gens qui gardaient ces endroits, ou par manque d’argent. Ah, l’argent, ces drôles de petits jetons et bout de papiers que tout le monde semblait vouloir à tout prix, et il n’en avait même pas un peu. Il y avait un endroit cependant qu’il n’avait pas encore visité, et pourtant que ça semblait grand et blindé de gens. C’était l’école de la ville, et ce qui le retenait de s’y rendre, c’était que les gens qui y entraient en nombre étaient bien plus jeunes que lui. En fait il avait l’impression que la quasi-totalité des enfants et adolescents de la ville se rendait là-dedans tous les jours, mais pour quoi faire ? C’était la grande question qu’il se posait. Peut-être y subissaient-ils des tests, eux aussi, ou des entraînements divers ?

C’était pour répondre à toutes ses importantes questions que Treize s’était rendu aujourd'hui devant le lycée. Un peu intimidé quand même, il passa les portes d’entrée, pour se retrouver dans un large couloir qui n’était pas sans lui rappeler ceux du laboratoire. Il fut pris d’un doute, et si toute cette installation appartenait à la CIA ? Une sonnerie retentit alors, et la panique le saisit. Est-ce que c’était une alarme ? Les gardes du labo allaient tous lui tomber dessus ? Il était sur le point de partir en courant quand les premiers jeunes arrivèrent, discutant gaiement les uns avec les autres. Personne n’avait l’air particulièrement affolé par la sonnerie, qui d’ailleurs s’était stoppée. Bon, ça ne devait pas être une alarme alors ? Il ne savait pas trop, mais décida d’explorer un peu avant de partir.

Il y avait beaucoup de portes, il en ouvrit quelques-unes, pour se rendre compte qu’elles donnaient presque toutes sur le même genre de salle, pleine de chaise avec un grand tableau noir sur l’un des murs. Quel genre d’entraînements pouvaient subir les jeunes là-dedans ? Il n’en avait aucune idée, mais ça ne devait pas être trop douloureux, sinon ils ne reviendraient pas. Il visita ainsi plusieurs bâtiments, jusqu'à arriver dans une très grande pièce. Le sol était couvert de bois et des bancs montait en escalier contre les murs, au milieu, un vaste espace était occupé pas de curieux filets tendus au milieu d’un terrain délimité par des lignes au sol. Il ne serait sans doutes pas resté là s’il n’avait pas entendu du bruit résonner un peu plus loin. Curieux il s’était avancé et avait alors aperçu une fille occuper à taper dans un ballon. Qu’est-ce qu’il lui prenait de faire ça ? C’était quand même très bizarre, non ? Cela dit, ça lui rappelait le Centre, lui aussi avait beaucoup travaillé avec des balles et des ballons au début de son entraînement. Ça remontait à loin maintenant.

« À quoi tu t’entraînes ? »

Treize était maintenant au bord du terrain, mais il n’était pas sûr que la fille l’ait entendu arriver, elle lui tournait le dos et le boucan qu’elle faisait couvrait tous les autres bruits. Il n’empêche, la curiosité du jeune homme avait été la plus forte, peut-être en apprendrait-il plus sur ce curieux endroit grâce à elle, qui sait.


Dernière édition par Treize le Ven 19 Jan - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bouncing like a volleyball   Mar 2 Jan - 12:14



Elle n'avait pas envie de rentrer …

Même si les cours étaient finis depuis près d'une demi-heure déjà, Rebecca n'avait clairement pas envie de rentrer chez Jim Hopper ni de se balader dans Hawkins, et si elle avait été honnête avec elle-même, elle aurait reconnu qu'elle n'avait pas envie de grand chose. Ni de découvrir cette ville étouffante – la faute aux circonstances comme à son ambiance de petit bled où tout le monde regarde dans le jardin de son voisin – ni ses habitants. Pas qu'elle ait quelque chose contre eux mais … mais … mais elle ne voulait pas. Juste pas. Parce qu'elle avait envie qu'on lui fichât la paix. Et aussi parce qu'elle préférait rester mutique plutôt que de soupçonner tout le monde d'être un agent de la CIA surveillant tous ses faits et gestes. C'était toujours moins malsain.

Aussi lorsque la sonnerie avait retentit, la jeune femme avait traîné un peu dans les couloirs se vidant petit à petit, et ses pas l'avaient finalement attirée vers un endroit familier : le gymnase. Avec ses hauts gradins en bois et son sol plastifié permettant le meilleur rebond possible aux balles et ballons en tout genre. Avec cette atmosphère particulière qui lui rappelait Indianapolis, ses matchs, ses championnats … autant de bons souvenirs qu'elle partageait d'ailleurs avec son père et Diane, parce qu'ils l'avaient toujours suivie autant que possible. Se débrouillant pour se libérer afin d'assister à ses matchs importants comme quelque fois aux entraînements aussi. De ces soirées qui se continuaient généralement dans un fastfood sympa que la famille appréciait beaucoup, avant de se terminer au cinéma pour aller voir n'importe quel film sortit récemment. Et après un père fan de SF, la petite famille avait eu son compte ces dernières années ! Un compte qui ne bougerait désormais plus. Ses parents lui manquaient tellement …

Alors dans un réflexe automatique, Becca s'était dirigée vers la porte menant à la réserve, puis elle avait récupéré un énorme filet contenant des dizaines de ballons de volley, avant de se coller sur le terrain pour s'entraîner aux services. Des services puissants et précis qui avaient plusieurs fois apporté la victoire à son équipe tandis que le fracas de la balle rebondissant au sol noyait le gymnase sous le vacarme, et ce fut donc un véritable saut de carpe que la gamine effectua en entendant du bruit derrière elle !

« Quoi ?! »

Elle avait presque crié. Mais elle ne voulait pas crié …
Mais entre son sursaut et sa main qui venait de se poser sur son cœur battant à cent à l'heure, il était évident que le jeune homme qui venait de l'interpeller l'avait surprise autant qu'il lui avait fait peur, et il lui fallut donc quelques instants pour se calmer.

« Désolée, je ne t'avais pas entendu arriver. »

Avec le bruit qu'elle faisait, ce n'était d'ailleurs pas étonnant, et ce même si Becca détaillait déjà son interlocuteur avec une certaine méfiance. Se demandant intensément s'il pouvait être un agent de la CIA ou pas. Ou comment avouer qu'avec un type comme Brenner dans son dos, elle frisait légèrement la paranoïa …

« Je m'entraînais au service, ça fait quelques semaines que je n'avais pas touché un ballon … mais j'ai peut-être été un peu bruyante, c'est ça ? »

Un peu bruyante oui, au point que si ce jeune homme lui avait posé une question un peu étrange, la jeune fille venait surtout de la comprendre comme étant une demande polie de la mettre en sourdine pour ne pas noyer tout le lycée sous son raffut.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bouncing like a volleyball   Mer 3 Jan - 14:09


Treize eut un sursaut ainsi qu’un vif mouvement de recul quand la fille fit un bon en criant. Il crut d’abord qu’elle allait l’attaquer, ou quelque chose de ce genre. Ce n’était pas tous les jours qu’il voyait quelqu’un réagir comme ça, et puis, il savait qu’il n’était pas à sa place dans cet établissement, alors qui sait ce qu’il pouvait arriver. Après seulement il comprit qu’elle avait juste été très surprise, et même effrayée, par son arrivée subite. Apparemment lancer un ballon demandait plus de concentration qu’il ne l’imaginait, mais après tout, il n’avait jamais pratiqué de sport, alors il n’en savait pas grand-chose.

« Je m'entraînais au service, ça fait quelques semaines que je n'avais pas touché un ballon … mais j'ai peut-être été un peu bruyante, c'est ça ? »

Au service ? C’était quoi un service ? Treize ne se sentait pas beaucoup plus avancé avec ça. Est-ce qu’elle était au service de quelqu’un ? Et cette personne voulait la voir lancer une balle ? Quel monde étrange. En tout cas Treize secoua négativement la tête quand la jeune fille lui demanda si elle avait été trop bruyante. C’était peut-être le cas, mais lui ça ne le dérangeait pas du tout. Il n’empêche, il était toujours assez curieux au sujet de ce « service » qu’elle faisait, après une petite seconde de réflexion, il se dit que ce n’était peut-être pas un travail. Après tout, un travail, c’était censé être utile, faire avancer quelque chose. Là, ça ressemblait plus au genre d’exercice qu’on fait avec un casse-tête ou un puzzle, mais en plus physique.

« C’est un jeu ? J’aime bien les jeux. »

Depuis qu’il était sorti du Centre, Treize avait sérieusement manqué d’activité ludique. Il s’était beaucoup caché, avait beaucoup regardé la télé, mais pour ce qui était de s’amuser vraiment, on repassera. C’était aussi pour ça qu’il était si intrigué par l’activité de la jeune fille, ce genre de choses lui manquaient terriblement. Aussi, histoire de pouvoir tester ça tout de suite, il trotta vers la balle qui traînait maintenant par terre, et la ramassa. Il avait un peu observé la fille, et les gestes qu’elle avait fais lui restait bien en tête, il n’y avait qu’à le reproduire, trop facile. Treize visa la direction de la fille, tapa dans la balle et… Celle-ci rebondit par terre à deux mètres de ses pieds et lui revint en plein visage. N’importe qui aurait eu le réflexe de se reculer ou de se protéger de ses mains, mais lui avait une autre façon de réagir, il plissa les yeux et la balle partit dans l’autre sens. Ça se passa très vite, et de loin on pouvait croire qu’il avait été touché, mais sans qu’on ne voit vraiment l’effet du choc sur lui. Le garçon n’eut en tout cas pas de réaction particulière, si ce n’est une moue boudeuse.

« C’est dur. »

Treize n’était pas content, il avait tout fait comme il fallait, alors pourquoi est-ce que la balle n’avait pas obéit ? Est-ce que la fille la dirigeait avec des pouvoirs psychiques ? Il ne sentait pas ça en elle, mais il pouvait très bien se tromper. Il n’empêche qu’il n’allait pas s’arrêter comme ça, au bout d’une seule petite tentative. Déterminé, le jeune homme ramassa à nouveau la balle, et tentaencore de l’envoyer à la fille, mais il manquait terriblement de force. Non seulement il n’avait jamais fait ça, mais en plus il n’avait aucun muscle, c’était plutôt mal barré. La balle fit un lent arc de cercle, et puis quelques rebonds pas très motivés à environ cinq mètres de la cible. Treize était consterné, il ne voyait vraiment pas ce qui coinçait. Ça avait l’air si simple quand la fille le faisait.

« Mais… Je vais le faire ! »

Troisième essai, jamais deux sans trois, hein ? Treize récupéra la balle, l’air déterminé. Il la lança en l’air et frappa dedans dans un geste presque parfait, mais toujours faiblard, sauf que cette fois il garda son air concentré, fixant le ballon. Ce dernier s’éleva dans les airs d’une façon pas tout à fait naturelle au vu de sa vitesse de départ, puis elle fit une courbe parfaite, et atterrit pile là où il fallait pour que la fille l’attrape.

« Ah ! Réussis ! »

Le visage de Treize s’éclaira d’un sourire victorieux. Bon, bien sûr, il avait triché, mais après tout il ne connaissait pas les règles, ce genre de choses était peut-être autorisé.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bouncing like a volleyball   Jeu 4 Jan - 18:16



En se retournant vers cet inconnu, Rebecca put constater qu'il avait certainement été aussi surpris de sa réaction q'elle de son arrivée, et un petit sourire penaud avait aussitôt retroussé ses lèvres. La gamine s'excusant bientôt pour le bruit tandis que – un instant de réflexion plus tard – son interlocuteur lui demanda s'il s'agissait là d'un jeu. Un peu à côté de la plaque le jeune homme mais bon, peut-être que Hawkins avait davantage l'habitude du base-ball ou du basket …

« Oui c'est du volley, tu ne connais pas ? Le but, c'est d'envoyer la balle de l'autre côté du filet. »

De cette explication un peu simpliste certes, mais si ce jeune homme ne connaissait pas, ça ne servait pas à grand chose de se lancer dans des très longues explications techniques qui n'allaient sans doute pas l'intéresser. À la place, mieux valait encore lui montrer comment faire, et tandis qu'il ramassait le ballon à terre, Becca mima bientôt le service avec des gestes plus lents. Histoire qu'il pût bien comprendre le mouvement pour le tester lui-même … et se reprendre son envoie en pleine poire ! Mais heureusement, il ne sembla pas en souffrir plus que ça, et fierté masculine oblige, la gamine préféra ne pas lui demander s'il ne s'était pas fait mal. Juste pour ne pas potentiellement le vexer. D'autant plus qu'il n'avait pas l'air bien doué dans cet exercice, mais la jeune fille choisit de le laisser essayer plusieurs fois. Jusqu'à trouver le bon mouvement. Un peu faible mais … mais non, la courbe fut finalement parfaite tandis qu'elle réceptionna la balle à l'issu d'un arc impeccable.

Ok …
Le départ n'était pas folichon mais l'arrivée était parfaite, et même si Rebecca en avait froncé les sourcils, elle préféra mettre cette étrangeté sur le coup de la chance du débutant. Positionnant bientôt ses mains autrement afin de faire sauter le ballon dans les airs en de petits mouvements réguliers.

« Tu veux tester une passe normale aussi ? Tu mets tes mains dans cette position et tu lances doucement en contrôlant bien. Tiens, attrape ! »

Le mouvement de cette passe était de toutes façons bien connu, mais la gamine venait quand même de lui montrer avant d'envoyer doucement la balle pour qu'il pût la réceptionner de la même façon. L'invitant aussitôt à la lui renvoyer afin de pouvoir construire un petit jeu de passes.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bouncing like a volleyball   Ven 5 Jan - 16:47


Envoyer la balle de l’autre côté du filet, quelle drôle d’activité… Et une fois qu’elle est de l’autre côté, qu’est-ce qu’on fait de la balle, on retourne la chercher ? Étrange, très étrange. Il n’empêche, la fille semblait disposée à lui faire découvrir ses drôles de coutumes, elle lui montra même les gestes à faire. Treize n’était pas trop mauvais pour les reproduire, le problème c’était son manque de pratique, et de muscle, c’était la toute première fois qu’il faisait du sport après tout. Après ses quelques tentatives de « service », dont un magnifiquement réussit grâce à un très léger coup de pouce, la fille attrapa la balle et la fit sauter en l’air avec une facilité déconcertante. Le jeune homme fronça légèrement les sourcils, il ne sentait vraiment pas d’énergie psychique émaner d’elle, et était sûr de ne l’avoir jamais vu au Centre ou dans le void. Alors quoi, elle se faisait obéir de la balle sans rien lui faire de particulier ? C’était vraiment bizarre.

« Tu veux tester une passe normale aussi ? Tu mets tes mains dans cette position et tu lances doucement en contrôlant bien. Tiens, attrape ! »

« Une… passe normale ? »

Pas le temps de réfléchir, la balle fonçait déjà sur lui, Treize tendit les bras comme elle venait de le faire, le ballon rebondit sur ses poignets, et partit complètement en arrière sans qu’il n’ait vraiment le temps de comprendre. Elle lui avait pourtant dis contrôler bien mais il avait juste été beaucoup trop pris de court pour arriver à quoi que ce soit.

« Comment tu fais ça ? »

Treize était parti récupérer la balle, mais cette fois il voulait des explications. Non mais, il devait bien y avoir un secret qu’il avait raté. Pour lui, cette activité était un peu comme un jeu de casse-tête classique, il suffisait de connaître quelques astuces, et les choses se faisaient toutes seules. Il devait donc y avoir un truc qu’il n’avait pas compris, et qui lui permettrait de contrôler la balle par la seule force de ses bras.

« La balle va là où tu veux, mais moi j’y arrive pas. »

Pour prouver ses dires, il tenta de faire une « passe » comme la fille le lui avait montré, encore une fois, le geste était relativement bon, il y avait même mit un peu plus de force, mais la balle partie trop sur le côté, hors de portée de sa camarade du moment. Treize soupira avec une moue boudeuse, déjà que ce n’était pas agréable de rater son coup, en plus il fallait courir chercher la balle au bout de la salle à chaque fois. Mécontent, il partit la chercher en traînant des pieds, étrangement, la balle finit par faire un léger demi-tour et fit aussi une partie du chemin dans sa direction, mais encore une fois, le jeune homme ne sembla pas du tout surpris par cette petite entorse aux règles de la physique. Il ramassa le ballon comme si de rien n’était, et revint vers la fille.

« Et après les « services » et les « passes », on peut faire quoi ? »

L’air de rien, et même si son manque de talent avait tendance à l’agacer, ce jeu continuait de l’intriguer. Treize voulait en savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bouncing like a volleyball   Sam 6 Jan - 0:48



« Attends, je vais te re-montrer. »

Manifestement, le jeune homme ne semblait pas avoir compris comment faire, et Rebecca s'approcha donc de lui afin de récupérer la balle qu'il venait de ramasser. Posant cette dernière à ses pieds quelques instants, le temps pour elle de joindre ses mains ensemble afin de mieux lui expliquer le principe même de la passe de volley.

« En fait, tu dois faire rebondir la balle là, au niveau de tes poignets, mais sa direction va dépendre de plusieurs choses. Déjà ça dépend de la force que tu y mets, donc tu dois éviter de taper comme un bourrin sinon elle va partir absolument n'importe où. Mais après, ça dépend aussi d'où elle rebondit sur tes poignets, parce que ce n'est pas un espace plat et qu'elle va donc suivre le sens du mouvement. »

Et comme pour rendre ses explications plus claires, Becca était en train de mimer le geste à faire, montrant sur ses propres poignets où il fallait frapper et quelle direction allait être prise par la balle.

« Après pour le reste, c'est surtout une question de pratique, donc ne te décourage pas. »

Comme tout sport, le volley nécessitait effectivement de l'entraînement afin que le joueur pût se perfectionner, et Rebecca lui adressa aussitôt un petit sourire comme pour le rassurer. Ramassant bientôt le ballon et le lui redonnant pour qu'il pût essayer à nouveau tandis qu'elle se reculait pour réceptionner. Mais encore une fois, le jeune homme visa – ou plutôt ne visa pas – totalement à côté, et ce fut avec une moue mécontente qu'il alla récupérer la balle … qui venait brusquement de faire demi-tour alors qu'elle roulait dans l'autre sens ?! Mais c'était quoi ce truc ?!

Autant dire que sur ce coup-là, la jeune femme en avait vraiment froncé les sourcils, et ce fut en secouant légèrement la tête qu'elle interrompit ce cours improvisé.

« Attends attends mais comment t'as fait ça ? Le ballon roulait dans l'autre sens et tout à coup il a fait demi-tour vers toi. »

Pour le coup, il était évident que Becca ne comprenait pas du tout ce qui était en train de se passer, et c'était un visage très décontenancé qu'elle affichait. Regardant cet inconnu avec une certaine incompréhension tandis qu'elle attendait quelques explications de sa part.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bouncing like a volleyball   Sam 6 Jan - 15:18


« Heu… »

Treize s’en était un peu douté, utiliser ses pouvoirs pour faire bouger la balle, ce n’était pas autorisé. Pas ici. Pourtant il pensait avoir été discret, mais de toute évidence pas assez. Le coup du demi-tour, c’était un peu gros, mais partir chercher la balle était fatiguant et ennuyeux, il n’avait pas pu résister. Il se trouva tout bête pendant quelques instants, c’était la première fois qu’il se retrouvait dans cette situation. Que faire alors, mentir ? Il ne savait pas vraiment faire, et puis pour dire quoi ? Peut-être faire comme s’il ne comprenait pas ce qu’elle voulait dire ? Mais il le comprenait trop bien. Il n’empêche, le petit cours semblait terminé, et ça lui faisait encore plus regretter son geste. Il avait tout gâché.

« Avec ça. »

Il tapota sa tempe de l’index, comme pour montrer que c’était son esprit qui avait fais le travail. Il ne pouvait pas vraiment expliquer comment il faisait ça, il n’en savait rien. Tout ce dont il était sûr, c’est qu’il avait toujours pu faire ce genre de choses, et que la plupart des gens, eux, ne le pouvait pas. Il se demandait bien pourquoi, c’était quand même beaucoup plus simple et intuitif que de faire sauter un ballon sur le plat de ses poignets.

« C’est comme ça que je fais bouger les balles, à la maison. »

Bon, pour ce qui était de mentir, Treize apprendra un autre jour, mais clairement pas aujourd’hui. Il n’aurait pas trouvé quoi dire d’autre à la jeune fille pour se justifier de toute façon. Le terme de maison le fit un peu réfléchir, d’après Two, le laboratoire n’avait jamais été une maison pour eux, mais ils n’avaient rien connus d’autre. Enfin si, Alex lui avait fourni un toit, avec nourriture et protection, c’était peut-être là sa vraie maison. La seule qu’il ait jamais eu. Il n’empêche, même s’il n’était pas très doué pour déchiffrer les émotions, Treize voyait très bien que ses actes avaient perturbés la jeune fille, il aurait dû s’en douter, mais il avait encore beaucoup à apprendre.

« Désolé, j’aurais pas dû. Il ne faut pas le dire. »

C’était un peu tard pour se rattraper, mais peut-être pouvait-il faire confiance à cette fille. En même temps, il n’avait pas trop le choix, si elle ne gardait pas le silence, il risquait d’avoir de sérieux ennuis.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bouncing like a volleyball   Sam 6 Jan - 17:35



« T'es … une sorte de Jedi, c'est ça ? »

La question pouvait paraître profondément stupide mais avec tous les événements qui lui étaient tombés sur le coin de la tronche, Rebecca se donnait l'impression d'encaisser les nouveautés de plus en plus mal, et la remarque était donc sortie toute seule. Référence à Star Wars qu'elle avait été voir plusieurs fois au cinéma avec son père – grand fan de SF de son état – et qu'elle avait adoré. Au point d'ailleurs qu'une fois rentrée à la maison, elle aussi avait essayé d'utiliser la Force pour aller combattre le Mal … et son père était d'ailleurs gentiment rentré dans son jeu, provoquant ainsi de belles parties de rigolade !

Mais présentement, la situation n'avait absolument plus rien de drôle, et la jeune fille en avait froncé les sourcils d'incompréhension. Son cerveau connectant lentement à ce que Brenner lui avait dit : il cherchait une gamine qui s'appelait Eleven, et qui était ''particulière'' et ''dangereuse''. Autant de qualificatifs qui étaient bien vagues, et la gamine s'était donc demandé s'il s'agissait d'une ''russe''. Pas qu'elle sût davantage ce qu'étaient vraiment les ''russes'' ou les ''communistes'' d'ailleurs, mais vu que tout le monde en parlait pour les désigner comme le danger du siècle, alors …

Mais désormais, Becca comprenait mieux – ou pas vraiment en fait – en face de quoi elle était désormais placée, et elle sentit aussitôt une terreur profonde lui serrer le cœur. Pas parce que son interlocuteur lui faisait peur d'ailleurs – son esprit était bien trop paralyser pour seulement y penser – mais parce qu'elle craignait de devoir le balancer. D'une manière ou d'une autre. De grès ou de force. Et que balancer quelqu'un la dégoûtait autant que de devoir espionner Jim Hopper !

« Non c'est pas grave … c'est juste que je ne m'attendais pas à voir ça un jour. »

Une allégation qui n'était d'ailleurs pas un mensonge, et ce même si le reste de la phrase de ce jeune homme lui fit mal à l'estomac : ne pas le dire ? Il en avait de bonnes lui parce qu'au final, elle n'avait pas le choix. Si jamais la CIA forçait de trop, elle serait bien obligé de le balancer, et ce même si elle hocha bientôt la tête tandis qu'elle reprenait peu à peu contenance.

« Et ne t'inquiète pas, je ne le dirais à personne. Mais par contre, tu devrais vraiment faire attention à ne pas faire … ça … »

''ça'' … son espèce de pouvoir de Jedi qu'elle ne savait pas trop comment appeler, et ce même si le conseil restait plus que valable. Après tout, la gamine allait tenter de conserver ce secret le plus possible, mais si jamais ce jeune homme usait partout de ses pouvoirs, il ne tarderait pas à se faire griller.

« Tu sais faire quoi d'ailleurs, si c'est pas trop indiscret ? Tu peux aussi faire voler la balle ou des trucs comme ça ? »

Autant ne pas le nier, mais Rebecca avait sentit sa curiosité poindre. Et se montrer curieuse, ça pourrait toujours apaiser un peu sa nervosité et sa peur.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bouncing like a volleyball   Lun 8 Jan - 22:09


« De… Jedi ? »

Treize n’avait pas la moindre idée de ce dont elle parlait, est-ce que ça avait un rapport avec ses pouvoirs ? À l’entendre, on aurait pu croire qu’elle avait déjà vu ce genre de chose chez ces Jedis, c’était plutôt surprenant. Qui étaient ces gens du coup ? Et pourquoi avait-elle l’air si surprise si elle avait déjà vu ça quelque part ? Non, vraiment, là, il ne comprenait plus. En tout cas, elle lui promit de ne rien dire, c’était déjà une très bonne nouvelle. Treize ne se rendait pas vraiment compte à quel point ses pouvoirs pouvaient être étranges pour la plupart des gens. Il les avait toujours eus, toujours utilisés, et même s’il savait que la plupart des gens n’en avaient pas, il ignorait le choc que ça pouvait leur faire. La chose qui le retenait de les utiliser de façon plus visible, c’était le risque de se faire repérer par la CIA, mais cela faisait quelque temps maintenant qu’il était dehors, et il se sentait un peu en sécurité chez Alexander. Il avait manqué de prudence aujourd’hui, et espérait maintenant que ça ne lui porte pas préjudice.

« Tu sais faire quoi d'ailleurs, si c'est pas trop indiscret ? Tu peux aussi faire voler la balle ou des trucs comme ça ? »
« Faire voler la balle ? Oui. »

Le temps de le dire, et la balle que tenait Treize sauta en l’air pour faire un tour complet autour de la jeune fille et lui revenir dans les mains. Y’a pas à dire, c’était nettement plus simple comme ça, mais il regretta aussitôt son geste.

« Je fais plus ça. Promis je le fais plus ! »

Ce n’était pas très malin de sa part, encore une fois, surtout qu’elle venait à peine de lui dire d’arrêter ça. Le truc, c’était qu’il avait tellement de mal avec les mots que faire une démonstration lui paraissait bien plus simple. C’est d’ailleurs aussi pour cette raison qu’il murmura.

« Tu t’appelles Rebecca, moi je m’appelle Treize. »

Il avait beau chercher, il ne voyait pas comment expliquer à la jeune fille tout ce qu’il pouvait savoir sur les gens d’un seul regard. Ou expliquer ce qu’était le void, et ce qu’il y avait vu et entendu. De toute façon, ce n’était pas une bonne idée de lui raconter tout ça. Elle en avait déjà vu beaucoup trop, et il ne la connaissait pas assez pour en dire plus. Il fallait qu’il apprenne à se méfier un minimum, il le savait, mais en même temps il ne décelait rien chez elle qui pourrait lui nuire. Elle lui paraissait sincère et gentille, bien sûr, son instinct pouvait le tromper, mais il avait envie de s’y fier. Ce n’était pas évident de se cacher comme il le faisait depuis des semaines, de ne pas utiliser ses pouvoirs, de ne voir personne. Il avait besoin de sortir, de fréquenter des gens, de se sentir accepté. C’était dur de voir ce monde immense et riche, mais de devoir rester sur le côté de la route parce qu’il est différent.

« Tu n’as pas peur ? »

Treize la regardait d’un air un peu inquiet, il pouvait vaguement deviner ce que ressentent les gens, mais encore fallait-il qu’il puisse identifier ces sentiments. Et avec elle, c’était difficile, tout ce dont il était sûr, c’était qu’elle avait beaucoup de choses sur le cœur.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bouncing like a volleyball   Lun 8 Jan - 23:59



« Des personnages dans un film … laisse tomber. »

Après tout, ce jeune homme avait l'air d'être assez ''particulier'' pour ne pas en plus l'embrouiller avec des références idiotes, et Rebecca agita donc aussitôt sa main comme pour lui dire de ne pas faire attention à ça. Lui demandant bientôt s'il pouvait faire voler cette balle tandis que – un instant plus tard – elle vit effectivement l'objet lui tourner autour avant de revenir dans les mains de son vis-à-vis.

« Ouah c'est vraiment hallucinant ! »

Même si elle avait une imagination fertile, la jeune fille ne se serait toutefois jamais attendu à assister un jour à pareille démonstration, et elle était bluffée là ! Sous le coup de l'étonnement, un sourire admiratif venait d'ailleurs de relever ses lèvres, et elle parut encore plus étonnée lorsqu'il l'appela par son prénom avant de lui donner le sien.

Et ''Treize'', ce n'était franchement pas très courant comme manière d'appeler un enfant …

« Oui c'est ça, mais comment tu le sais ? Tu peux lire dans mon esprit, ou un truc du genre ? »

Une idée qui était aussi hallucinante qu'inquiétante d'ailleurs parce que si jamais il pouvait effectivement découvrir ses pensées, alors il serait également susceptible de découvrir la vérité ! Une possibilité qui suscitait d'ailleurs des émotions assez contrastée chez Becca parce que d'un côté s'il savait, alors Treize s'éloignerait d'elle et elle ne pourrait donc pas lui nuire, mais de l'autre … serait-elle elle-même en danger face à quelqu'un comme lui ?

Quoi qu'il en fût lorsqu'il lui demanda si elle avait peur, ce fut un léger haussement d'épaules qui répondit en premier, comme si Rebecca se laissait ainsi quelques secondes de plus pour pouvoir réfléchir à la formulation qu'elle allait adopter. Histoire de ne pas le froisser ni le mettre en danger.

« Je ne sais pas trop à vrai dire. Tes pouvoirs … c'est tellement inattendu, tellement exceptionnel. On dirait que tu sors tout droit d'un film de Science-Fiction alors c'est assez … déconcertant, tu comprends ? »

Non, sans doute ne comprenait-il pas justement, mais ça n'empêchait pas la jeune femme d'être des plus honnêtes avec lui sur ce coup-là.

« Est-ce que tu sais faire d'autres choses ? Est-ce que tu pourrais … faire du mal aux gens ? »

De cette question qui pourrait peut-être être blessante mais néanmoins, elle tenait à savoir. Comme si elle tenait désormais un tableau des dangers qui pesaient sur elle, tableau qu'elle aurait voulu pouvoir tenir à jour. Pouvoir éradiquer également.

« Ah et … tu t’appelles Treize, c'est ça ? Comme le numéro en fait ? Mais pourquoi ? »

Sans doute n'aurait-elle dû poser aucune question, sans doute aurait-elle dû se taire. Après tout, moins elle en saurait sur ce jeune homme et moins elle pourrait lui nuire mais pourtant, il l'intriguait. Il la fascinait presque. Comme si le cauchemar venait de prendre une pause pour la plonger dans … dans elle ne savait pas trop quoi à vrai dire. Dans une espèce d'expérience étrange. Grisante.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Bouncing like a volleyball   


Revenir en haut Aller en bas
 

Bouncing like a volleyball

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STRANGER THINGS :: HORS-JEU :: ARCHIVES DU FORUM :: SUJETS RPS-