AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
News du forum

► Venez découvrir la news n°06 en cliquant ici.

► Le FBI débarque sur le forum ! Pour en savoir plus, venez lire l'annexe FBI et dossiers secrets.

À savoir

► Nous sommes actuellement en septembre 1985.

► Les lieux de la ville ont été réorganisés pour faciliter le jeu.



 

Pour les dates de rp, nous suivons la chronologie IRL, excepté le fait que tout se passe en 1985.
Cependant, merci de respecter la chronologie du forum pour les événements importants.

On a besoin de membres de la CIA ou du laboratoire
pour équilibrer nos groupes sur le forum

Partagez | 
 

 Bouncing like a volleyball

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bouncing like a volleyball   Mer 17 Jan - 19:24


On n’apprenait pas l’amour ou l’empathie au laboratoire. Les enfants qui y grandissaient connaissaient surtout l’ennuie, la souffrance, la violence et l’isolement. Difficile alors de devenir autre chose qu’un être refermé sur lui-même, marqué par les traumatismes et incapable ne serait-ce que de communiquer à peu près normalement. Mais Treize était un autodidacte, même s’il était loin d’avoir surmonté les obstacles qu’on avait volontairement mis sur sa route, il avait pris une voie différente. Ça avait déjà commencé au Centre où, même quand il se rebellait, il n’avait jamais blessé personne, et puis il y avait eu tous ces gens qu’il avait dû écouter depuis le void. Transmettre ces messages, c’était dur, mais il y avait aussi trouvé des aspects positifs. Au final, il avait passé des journées entières à observer les gens, à les écouter et à tenter de les comprendre. Ce n’était pas pour rien qu’il était à peu près capable de faire des phrases contrairement à beaucoup de ses frères et sœurs. Depuis qu’il était sorti de cet enfer, son amour pour les gens n’avait fait que grandir, débordant de tous côtés, sans doutes parce qu’il avait rencontré des personnes beaucoup plus humaines.

De fait, il aimait vraiment Rebecca, d’un amour d’enfant, sans limite et sans à priori. Il la connaissait à peine, mais sa douleur lui faisait mal sans qu’il ne sache se l’expliquer. Il s’étonna un peu lorsqu’elle mit sa main dans la sienne, pas du tout habitué aux contacts physiques, et puis… Et puis elle lui tomba complètement dans les bras. Il ne comprit pas du tout au départ, et se demanda même si elle ne venait pas de faire un malaise, mais non, elle tenait bien debout, c’était juste… Il ne savait pas trop, mais ce n’était pas désagréable, ça réchauffait, à l’extérieur comme à l’intérieur. Ne sachant pas trop ce qu’il était censé faire, Treize resta complètement immobile jusqu’à ce qu’elle se sépare de lui d’elle-même. Il se demandait ce que ce geste pouvait bien vouloir dire, mais apparemment ça avait un peu aidé la jeune fille qui sembla reprendre contenance. Il venait d’apprendre quelque chose de nouveau. Elle lui expliqua ensuite ce qu’était vraiment noël, une fête pour la famille et les gens qu’on aime, et il comprit aussitôt la raison de ses larmes.

« J’ai quelqu'un, je crois. »

En fait c’était difficile à dire, il aimait Alexander, évidemment, mais aussi Two, Mathieu, et puis Rebecca, est-ce qu’il fallait vraiment qu’il choisisse ? C’était un peu cruel comme fête quand même. Enfin bon, il se renseignerait là-dessus avec le vétérinaire pour voir de quoi il retournait vraiment et faire une belle fête. Sa première fête.

« On va se la manger, cette glace ? »

Treize lui fit un mince sourire en guise de réponse, bien sûr qu’ils allaient se la faire, cette crise de foie. Après ce petit détour, et comme il n’y avait sans doute pas de glacier ouvert à Hawkins en décembre, ils se retrouvèrent rapidement dans un petit supermarché que le jeune homme avait déjà visité. D’ailleurs le caissier s’en souvenait encore vu la tête qu’il fit en le voyant. Bon, okay, cette fois il ne touchera à rien, c’était plus sûr. Ça ne l’empêcha pas de tout regarder d’un air très intéressé. Et quand ils arrivèrent au rayon surgelé, il comprit enfin pourquoi les glaces s’appelaient… glaces.

« Ça a l’air froid ! »

Captain Obvious se pencha sur le congélateur, et commença à mettre le dawa dans les pots, attiré par les dessins sur les différentes boites, il y en avait de toutes les couleurs, et pour tous les goûts. Après une intense recherche, il trouva finalement son Graal.

« Banane ! »

Il avait de suite repérée le dessin sur la boite, banane et pépites de chocolat. Ça ne pouvait pas être mauvais, impossible. Curieux, il regarda ensuite ce que faisait Becca, se demandant quel pot elle allait faire surgir de l’immense coffre aux trésors frigorifique.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bouncing like a volleyball   Jeu 18 Jan - 20:27



Vu la taille de Hawkins, il était évident que rechercher un véritable glacier était vain, et ce fut donc vers le supermarché le plus proche qu'ils se dirigèrent tous les deux. Rebecca guidant directement Treize jusqu'au rayon des produits congelés où il faisait un peu plus frais qu'ailleurs. Une remarque que ne manqua d'ailleurs pas de faire le jeune homme quelques secondes plus tard tandis que la gamine trouvait enfin le congélateur dédié aux glaces en tout genre, et la naïveté de son ami lui tira à nouveau un sourire. Plus détendu tandis qu'elle s'efforçait de chasser sa tristesse.

« Bien sûr que c'est froid : la glace c'est glacé ! Mais tu verras, c'est vraiment très bon. »

Elle rigolait certes un peu, mais elle ne se moquait pas pour autant. Après tout, elle se doutait bien que les enfants enfermés au laboratoire ne devaient pas connaître une vie normale, et pourtant Treize conservait cette candeur à la fois touchante et rafraîchissante. Décalée presque vu les pouvoirs qu'il détenait, lui permettant de tuer quelqu'un par la pensée alors qu'une simple étreinte le mettait mal à l'aise. Mais au moins, si jamais Solal réussissait à lui faire cracher la vérité, peut-être que le jeune homme serait quand même capable de s'en tirer …

De cette pensée qu'elle chassa toutefois très vite de son crâne, et Rebecca se pencha immédiatement au dessus de la folle rangée de glaces afin de faire son choix entre tous les pots des deux amis Ben et Jerry ! Une marque qu'elle adorait même si rien ne valait un maxi sunday composé soi-même mais bon, ça conviendrait tout de même très largement, et elle choisit finalement le grand classique : cookies ! Le parfum était d'ailleurs devenu la coqueluche de la marque depuis quelques mois, et Becca devait bien avouer qu'elle ne s'en lassait pas.

« Cookies ! Hyper classique mais délicieux, tu vas voir ! »

Et puisque leurs choix étaient fait, la jeune femme entraîna Treize jusqu'à la caisse afin de payer, puis ils se retrouvèrent à nouveau à déambuler dans la rue. Becca se mettant en quête d'un banc où s'asseoir, et ce fut finalement celui qui se trouvait en face d'un magasin de jouets qu'elle choisit. Parce que même si elle avait largement dépassé l'âge des poupées et des peluches, il fallait toutefois bien avouer que la vitrine remplie d'automates, de nounours et de neige artificielle était sublime.

« On s'assied là ? Et regarde, tu as une cuillère qui est cachée dans le couvercle, comme ça c'est plus simple à manger. Bon appétit ! »

Après tout, Treize n'avait certainement jamais eu de tel pot entre les mains, et Becca venait donc d'ouvrir le sien, lui montant ainsi que l'opercule en carton dissimulait une petite cuillère dont elle se saisit avant de déguster sa première bouchée de glace. De ce petit plaisir qui ravissait ses papilles et qui faisait toujours du bien au moral en plus !

« Alors, qu'est-ce que tu en penses ? Tu aimes ? Tu veux goûter la mienne ? »

En matière de sucreries, il n'y avait bien qu'une seule règle : partager, ça permettait de tout goûter ! Et puisqu'il était question de faire découvrir toutes ces douceurs à ce jeune homme, il fallait donc faire ça bien.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bouncing like a volleyball   Ven 19 Jan - 15:58


Treize s’émerveilla un moment devant la vitrine du magasin qui leur faisait face. Il adorait vraiment toutes ces décorations, c’était animé, coloré et lumineux, et une douce musique allait parfaitement avec. Il n’avait pas encore totalement saisi ce qu’était Noël, d’où ça venait ou ce que ça signifiait, mais il aimait déjà beaucoup cette fête. Toute avait l’air tellement plus beau grâce à elle, même les passants affichaient des airs ravis, surtout les enfants qui passaient devant la fameuse vitrine.

« On s'assied là ? Et regarde, tu as une cuillère qui est cachée dans le couvercle, comme ça c'est plus simple à manger. Bon appétit ! »

Le jeune homme s’exécuta, il dégagea un peu l’écharpe de son visage, et ouvrit le petit pot. En effet, il y avait une petite cuillère caché là aussi. Après avoir retiré l’opercule, il eut le réflexe un peu bête de souffler sur la glace pour la réchauffer, et s’en prit finalement une bouchée. Il fut d’abord surprit de sentir le froid sur le bout de sa langue, mais très vite la glace fondit dans sa bouche et ses yeux brillèrent de délice. C’était merveilleusement sucré, et la saveur exacerbée de la banane se mariait si bien avec celle du chocolat que c’en était presque indécent. Gourmand il se reprit aussitôt une très grosse cuillerée, et eut un gros frisson. C’était rigolo, on aurait dit que le froid s’était diffusé dans tout son crâne pendant un instant. Ce monde était décidément plein de surprises.

« Ch’est bon ! »

Il tourna un regard brillant de gourmandise vers Rebecca et approcha sans hésitation la cuillère de son pot. Cookies, donc ? Il fallait qu’il goûte, c’était sûr. C’est donc sans aucune pitié qu’il se prit une belle cuillère de sa glace et la fourra dans sa bouche. Encore une fois, le froid le fit frémir, il n’y était pas encore habitué.

« Hummm ! Tu en veux ? »

Treize tendit son propre pot vers la jeune fille pour qu’elle teste la sienne. Profitant que son attention soit détournée pour venir en traître lui piquer une autre cuillerée de glace aux cookies. Mouhahaha, il eut un rire clair en portant la cuillère à sa bouche, comme quoi il pouvait être maléfique quand il le voulait. Il ne savait pas trop laquelle des deux il préférait au final. La banane, il adorait ça, c’était net, mais le cookie ne manquait pas de saveur pour autant, loin de là. En tout cas, ce moment de légèreté faisait un bien fou. Jamais il n’aurait pu imaginer il y a quelques mois qu’il pourrait un jour se retrouver à manger des glaces et rigoler avec quelqu’un de gentil. C’était presque surréaliste, enfin non, c’est la vie qu’il avait eu avant qui était surréaliste. Maintenant, il était dans le vrai, et savourait chaque seconde de liberté comme si c’était la dernière. Il voulait s’emplir de tout ce qu’il pouvait voir, entendre, toucher, et le graver dans sa mémoire, car même s’il se détendait peu à peu, il savait que tout pouvait prendre brutalement fin. Rien n’était acquis pour lui malheureusement, il était un fugitif après tout.

« Merci. Tu m’as montré plein de choses. Tu es quelqu’un de bien. »

Treize en était maintenant à la moitié de sa glace, il se vautra un peu sur le banc en soupirant.

« Je mange très beaucoup je crois, mais c’est trop bon. »

Ça c’est sûr, il venait vraiment de se gaver entre les barres chocolatées et la glace, et commençait à se sentir très lourd. Il fallait sans doute qu’il apprenne à se maîtriser un peu, mais c’était dur, avec toutes ces choses délicieuses qu’on trouvait partout. En tout cas, la digestion commençait à lui donner un léger coup de barre.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bouncing like a volleyball   Ven 19 Jan - 17:54



Regarder Treize frissonner à chaque bouchée de glace avait vraiment un côté amusant, et Rebecca ne s'en privait donc pas tandis qu'elle dégustait également sa sucrerie. Ces deux-là partageant bientôt leurs pots afin de pouvoir goûter à tout. Et le moins que l'on pût dire, c'était que le jeune homme avait l'air d'aimer ! Il engouffrait d'ailleurs la glace au moins aussi vite qu'il avait engouffré les barres chocolatées piquées dans le distributeur du lycée, et lorsqu'il se vautra finalement sur le banc comme un pâté, la jeune fille eut un sourire mi-amusé mi-désolé.

« Oui on a vraiment beaucoup trop mangé là, on devrait faire une pause avant d'exploser … et aussi de se taper un mal de ventre mémorable. »

Parce que si tous les gosses habitant dans un pays développé s'étaient déjà certainement tapé des crises de foie à force d'abuser des gâteaux, bonbons et autres chocolats, il était tout de même assez évident que ce n'était pas le cas de Treize, alors mieux valait un peu ralentir sur le sucre là ! Mais quoi qu'il en fût, Becca passait elle aussi un bon moment en sa compagnie, et savoir qu'elle lui avait fait découvrir plein des trucs contribuait également à lui remonter le moral. Au moins comme ça, elle avait fait une bonne action ici, à Hawkins. Une toute petite bonne action, mais elle devrait quand même compter … n'est-ce pas ?

« En tout cas ça a été un plaisir de te faire découvrir tout ça. Et c'est pas fini parce que des sucreries comme ça, il en existe bien plus que ce que tu peux imaginer ! »

Sûr que toutes les cochonneries sucrées et chocolatées, il devait bien en exister des centaines, de quoi donc s'offrir un bon paquet de crise de foie sans jamais se lasser !

« Et tu es quelqu'un de bien aussi, c'était cool de passer du temps ensemble comme ça. Il faudra vraiment qu'on se revoit … peut-être la semaine prochaine si ça te va ? »

Une proposition qui n'était absolument pas prudente mais après tout … tant qu'il n'utilisait pas ses pouvoirs, Treize n'avait pas l'air anormal, alors peut-être qu'il ne prendrait pas trop de risque à revenir la voir au lycée ? Comme ça, ils pourraient jouer un peu au volley avant de recommencer à se balader. Comme ça, Rebecca pourrait aussi se détendre un peu. Et se projeter à nouveau l'illusion qu'elle n'était qu'une gamine tout à fait normale, passant un peu de bon temps avec ses amis et s'amusant lorsqu'elle sortait de cours.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Bouncing like a volleyball   Ven 19 Jan - 19:13


Treize hocha la tête quand Rebecca fit remarquer qu’il était temps de faire une pause. Son estomac était plein à craquer, une sensation qu’il n’avait pas souvent expérimenté au centre, mais qui lui arrivait régulièrement depuis qu’il en était sorti. D’habitude, ce n’était pas trop gênant, mais cette fois, pour tout avouer, il se sentait un peu nauséeux. Il avait vraiment trop abusé, et risquait d’en payer les conséquences, mais tant pis, ça en avait valu la peine. Il venait de passer un très bon moment, et n’attendait qu’une chose, recommencer. Surtout s’il existait encore des tas de sucreries à découvrir. Heureusement qu’ils allaient faire du sport aussi pour compenser.

« Et tu es quelqu'un de bien aussi, c'était cool de passer du temps ensemble comme ça. Il faudra vraiment qu'on se revoit … peut-être la semaine prochaine si ça te va ? »
« Oui ! Ce sera super, ou se retrouve dans la grande salle ? Je vais m’entraîner au volleyball comme ça ! »

Le jeune homme était absolument ravi, et après avoir demandé quel jour exactement et reçu un petit rappel des gestes à faire pour s’entraîner au volley, il finit par se lever péniblement, et dit au revoir à l’adolescente. Les poches pleines de bonbons et la tête bourrée de bons souvenirs, il partit donc tranquillement vers chez Alexander. C’était peut-être la féerie de noël, ou la rencontre avec une nouvelle amie, ou l’indigestion, mais Treize avait comme des papillons dans le ventre. Il se sentait heureux, et un sourire persistant se dessinait sur ses lèvres. Finalement, il rentra chez le vétérinaire, et fut accueillit joyeux par Snow, le chien de son ami avec qui il joua un peu, avant de se vautrer lourdement sur le canapé et d’allumer la télé d’un coup d’œil. Il s’endormit un peu, et rata même l’heure du dîner, mais ce n’était pas bien grave, il n’avait pas faim, et c’était des petits pois.

FIN
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Bouncing like a volleyball   


Revenir en haut Aller en bas
 

Bouncing like a volleyball

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STRANGER THINGS :: HORS-JEU :: ARCHIVES DU FORUM :: SUJETS RPS-