AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Allo « Papa »… Bobo ? - Two, Autumn, Eleven et Treize

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Elevenavatar




△ Inscription : 05/11/2017
△ Messages : 146
△ Avatar : Millie Bobby Brown
△ Autre(s) compte(s) : Will Byers, Alexander Woods et Jen Jackson
△ Crédits : JA et Tumblr
△ Âge du perso : 12 ans
△ Statut social : Statut ?... Social?
△ Métiers/Études : En fuite
△ Lieu de résidence : Les bois ou caché dans le sous sol d'une maison



MessageSujet: Allo « Papa »… Bobo ? - Two, Autumn, Eleven et Treize   Sam 13 Jan - 15:55






formulaire d'intro


Type du sujet : [] Flash-Back [x] Présent
Date du rp : le 15 décembre 1984
Matin, après-midi, soir : Après-midi
Météo (approximative) : Aucune idée du temps, certainement froid, Eleven ne sort pas de la cabane depuis qu'elle y est installée. En tout cas il y a de la neige dehors.
Statut du sujet : [] libre [x] privé
Statut du rp : [x] en cours [] terminé
Le maître du jeu peut débarquer à l'improviste : [x] oui [] non
Commentaire :









“Allo « Papa »… Bobo ?”
Two, Autumn, Eleven et Treize


15 jours qu’elle était maintenant ici, dans cette cabane au milieu de la forêt. Tout avait été nettoyé (balayé… astiquéééééééé… Sors) et rangé. La petite maison offrait un grand confort, la cuisine il y avait de quoi manger dans le frigo et les placards. La chambre pour Eleven avait un bon lit et une armoire avec quelques affaires un peu démodées mais des vêtements quand même pour elle. La salle de bain était propre et il y avait des produits d’hygiène pour elle, des serviettes, même une brosse à dents et du dentifrice.
Et évidemment dans la pièce principale un beau poêle à bois qui diffusait la chaleur partout, un vieux canapé mais toujours confortable, une vieille table en bois où était posée une assiette avec quelques miettes de gaufres encore dessus, deux autres fauteuils et puis surtout la télé. Ho un vieux modèle mais qui fonctionnait bien quand même. Dans un autre coin, il y avait la radio, avec le petit tableau en code Morse qui lui permettait de recevoir les messages de Jim dans la journée.

Il régnait un climat chaud et doux dans la pièce principale. La télé allumée diffusant une pub pour des céréales. Eleven ? Elle était dans la chambre et fouillait dans un tiroir de la commode, dépliant un peu les quelques pulls qui se trouvaient dans cette partie. Elle cherchait quelques choses de bien particulier, plutôt frénétiquement. Mais ce tiroir ne contenant rien de tel… de ce qu’elle avait besoin absolument.
Concentré, ennuyé et dépité, elle se redressa, s'assit sur ses talons, agenouillé par terre devant le meuble ouvert et réfléchit un instant. Ses yeux se promenèrent dans la pièce, puis elle s’intéressa à la porte entre ouverte.
D’un coup ça sembla faire title dans son esprit car elle se leva vivement et quitta sa chambre pour aller dans la pièce de Jim. Là y avaient un autre lit, un genre de divan ouvert et un autre meuble plus petit mais qui contenait aussi quelques affaires. Elle ouvrit plusieurs tiroirs pour enfin trouver ce qu’elle voulait.
Sans plus attendre elle prit la première cravate assez grande et quitta la chambre sans prendre la peine de ranger.
Elle revint dans le salon, poussa un peu la table basse contre le canapé et s’installa par terre, en tailleur face à la télé. Elle se concentra dessus, pour tourner le bouton et changer les chaines jusqu’à arriver à un canal sans signal. Aussitôt l’écran se chargea d’un fourmillement de gris et de noir. Eleven déterminé cacha ses yeux derrière la cravate, s’en banda les yeux et la noua assez fort derrière la tête.

Puis une fois aveuglé, elle bougea plus, face à cet écran de neige et se concentra dessus, ainsi que sur l’image d’une personne bien précise qui lui manquait terriblement… Mike…
C’est dans cette optique-là, qu’elle plongea dans le Void, dans cet espace noir, de néant afin de voir ce qu’il faisait, s’il allait bien.
Son cœur cognait fort dans sa poitrine, cherchant à trouver donc Mike.
Elle se retrouva dans cet espace sombre, au sol miroitant d’eau et tourna sur place.
Elle s’accrocha encore plus fort à cette idée de voir apparaître son ami, mais… le Void lui dévoila tout autre chose. Face à elle, dans des attitudes différentes, il n’y avait pas Mike mais trois autres personnes. Eleven écarquilla les yeux, posa tour à tour son regard surpris sur sa ...

Sister ? ... Oui Five, celle qui l’avait aidé dans les bois.

Puis fixa ensuite deux autres, un jeune garçon et un plus âgé, adulte.
Elle s’approcha d’eux, doucement jusqu’à se connecter donc visuellement aux trois autres expériences du labo. Elle qui voulait juste voir si Mike allait bien, se retrouvait connecté à ses frères et sa sœur de là-bas.


©️ HELLOPAINFUL




_________________

 
Friends don’t lie.
(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t140-eleven-friends-dont-li http://strangerthings.forumactif.org/t144-carnet-d-eleven http://strangerthings.forumactif.org/t258-agenda-d-eleven

Autumn Valentineavatar




△ Inscription : 27/12/2017
△ Messages : 124
△ Avatar : Clare Foley
△ Âge du perso : 15 ans
△ Statut social : Célibataire
△ Métiers/Études : Aucun
△ Lieu de résidence : Le cabanon de jardin de la ferme Fitzgerald



MessageSujet: Re: Allo « Papa »… Bobo ? - Two, Autumn, Eleven et Treize   Sam 13 Jan - 20:37



Allo « Papa »… Bobo ?


Autumn était recroquevillée sous un arbre. Elle n'avait pas dormi. Elle était trop effrayée pour fermer l'oeil. Hier, la situation stable qu'elle avait réussi à avoir grâce à Jason était partie en fumée. Elle avait aidé un de ses frères contre un méchant. Mais cela avait dégénéré. Elle avait vu le monstre dont sa soeur Eleven lui avait parlé. Il l'avait attaquée. Elle avait réussi à le fuir, mais maintenant, elle était terrorisée à l'idée qu'il revienne. Elle se souvenait, il y a quelques jours, qu'elle enquêtait sur ces disparitions et ce monstre, motivée à le combattre. Et maintenant, elle voulait juste se terrer dans un coin et ne plus jamais en sortir pour ne plus jamais le revoir.

Mais ce n'était pas le seul problème. Elle ne pouvait pas retourner auprès de Jason. Car le méchant qui avait enlevé son frère pourrait toujours être dans les parages, donc c'était du suicide. Elle pourrait regretter d'avoir sauvé Treize, car cela l'avait mise en danger. Mais elle ne le regrettait pas du tout. Elle ne laisserait plus jamais quelqu'un souffrir à cause des tarés du laboratoire.

Et puis, elle ne savait pas si le monstre la suivait. Et si elle retournait à la ferme et qu'il s'en prenait à Jason ? Autumn ne se le pardonnerait jamais. L'adolescent était beaucoup trop chère à ses yeux. D'ailleurs, la rouquine n'avait pas osé retourner en ville. Terrorisée à la fois à l'idée de lâcher un monstre sur des innocents - car elle ne savait pas comment un Demogorgon fonctionnait et que seul le sang l'attirait-, mais aussi à l'idée que le méchant qui les avait poursuivis hier ne la cherche également là-bas.

Tremblant de froid, assise dans la neige, sans aucun manteau pour se réchauffer Five sentait la faim la tirailler. Elle observa la buée qui sortait de sa bouche à chacune de ses respirations, à cause du froid. Puis, elle se rappela ce que Treize et elle s'étaient dit. L'endroit noir... Elle n'aimait pas cet endroit. Mais elle avait promis d'y aller pour qu'ils s'assurent tous les deux que l'autre allait bien. Lui poser un lapin, tout d'abord ce n'était pas gentil, ensuite, cela inquiéterait inutilement son frère. Soupirant, Five enfonça sa tête dans son pull et ferma les yeux, se concentrant malgré la peur que le monstre, ou le méchant, ne surgisse pendant qu'elle était là-bas.

Et puis soudain, Autumn fut là-bas. Entourée d'obscurité. Cela faisait des mois qu'elle n'y était pas retournée.. Et cela ne lui avait pas manqué. Elle avança dans ce vide total... Vraiment total ? Non. Elle aperçut des silhouettes... Trois silhouettes ? Elle reconnut tout d'abord Treize. Normal, car ils s'étaient donné rendez-vous. Mais.. Les deux autres silhouettes.. Two ? Son frère ? Que faisait-il là ? Alors qu'elle s'interrogeait, une voix, un mot attira son attention sur la dernière silhouette. Eleven ! Sa sister ! Pourquoi elle était là ? Elle était heureuse de revoir son frère et sa soeur, mais ne pouvait s'empêcher de se questionner sur la raison de leur présence. Sur son visage, on voyait sa surprise.. mais aussi sa fatigue,accentuée par la terreur qu'elle ressentait en permanence, en ce moment. Son pull était tâché de sang séché. Sur ses manches, il y avait son propre sang, issu de l'utilisation de ses pouvoirs. Lorsqu'elle l'avait sorti de la voiture accidentée, elle avait tâché le devant du pull avec un peu du sang de Treize.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t445-five-autumn-valentine http://strangerthings.forumactif.org/t447-carnet-de-autumn-valentine http://strangerthings.forumactif.org/t448-agenda-d-autumn-valentine http://strangerthings.forumactif.org/t455-journal-de-bord-de-autumn-valentine

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Allo « Papa »… Bobo ? - Two, Autumn, Eleven et Treize   Dim 14 Jan - 14:43



L’après-midi commençait et Treize n’avait pas bougé de son lit. Depuis qu’il était rentré chez Alexander, il s’était précipité dans la chaleur réconfortante des draps pour ne plus la quitter. Il n’avait pas vraiment expliqué ce qu’il s’était passé, il ne se sentait pas vraiment le courage. Les incidents de la veille l’avaient secoué comme jamais, il s’en était fallu de peu pour qu’il meure, ou pire, qu’il retourne au labo. Il n’avait pas envie d’y repenser, et pourtant ça remuait dans sa tête comme une patte de Dart ne demandant qu’à sortir en déchirant tout sur son passage. Il n’avait même pas faim, ce qui prouvait à quel point les choses allaient mal. Parfaitement réveillé malgré le peu de sommeil qu’il avait pu grappiller, il regarda le plafond en silence pendant un long moment. Il ne réagit même pas quand un chien blanc réussit à pousser la porte de sa chambre et vint s’asseoir près du lit. Il l’avait senti venir, mais n’était pas d’humeur à jouer aujourd’hui.

Ses pensées étaient tournées vers Five, la jeune fille, fine comme une brindille, avait risqué gros pour le sauver. Elle avait réussi d’ailleurs, mais où était-elle maintenant ? Ils avaient dû se séparer pour mieux semer leurs ennemis, et il lui avait fait promettre de le rejoindre aujourd’hui dans le void pour faire le point sur leurs situations. Treize voulait être sûr qu’elle allait bien, il ne tenait pas à ce qu’elle soit blessée ou capturée à sa place. Il ne se le pardonnerait pas. Impatient de la revoir, il avait déjà rejoint le void plusieurs fois dans la matinée, mais était resté désespérément seul. Le jeune homme n’avait aucun mal à se rendre dans cet endroit, il l’avait fait si souvent dans sa vie, parfois pendant des heures et des heures d’affilées. Mais pour ça il lui fallait quand même un minimum d’énergie. Il se leva donc, grimaçant un peu alors que ses blessures de la veille le rappelaient à l’ordre, et se traîna mollement vers la cuisine. Là il se prit un paquet de biscuits et un verre de lait, qu’il avala sans grandes convictions, avant de retourner se coucher, en fermant bien la porte pour ne pas être embêté par le berger australien.

Une noirceur d’encre, partout où il regardait, c’était ça le void. Treize n’aimait pas cette obscurité, mais le calme qui régnait avait quelque chose d’apaisant. Il était toujours seul, cela dit, mais tant pis, il attendrait. Il s’assit en tailleur dans cette espèce d’eau noire, et resta là, immobile, attendant de sentir la présence de la jeune fille. Le temps passa, il n’aurait su le compter, mais il resta là un bon moment, quand subitement quelqu’un vint troubler le calme du lieu. Il pensa d’abord que ce serait Five, mais pas du tout.

« Two ? »

Sa voix clairement surprise résonna dans le vide. Il se leva, et s’avança rapidement vers la silhouette frêle qu’il voyait au loin. C’était bien lui, et il fut bientôt assez près pour pouvoir lui parler.

« Qu’est-ce que tu fais là ? »

S’il y avait bien une personne à laquelle il ne se serait pas attendu, c’était Two. Il avait des pouvoirs, bien sûr, mais sans connaître les détails, ils lui semblaient différents. Il ne dégageait pas la même énergie que les autres expériences qu’il avait pu croiser. Cela dit, ce qui le choqua le plus fut la tenue dans laquelle il était habillé, une chemise d’hôpital, les pieds nus, Treize se sentit soudain comme glacé.

« Ils t’ont trouvé ? »

Il se sentit aussitôt coupable, il avait essayé de trouver un abri à Two sans y parvenir. Il se doutait qu’à force de traîner dans les rues, à chercher de quoi se nourrir ou s’habiller, il avait dû attirer l’attention. C’était de sa faute, il n’avait pas su s’occuper de lui convenablement. Mais il n’eut pas le temps de se morfondre, deux personnes sortirent du néant, deux jeunes filles cette fois, dont une qu’il reconnut immédiatement.

« Five ! Tu vas bien ? Et… » Il regarda l’autre fille un instant, avant de souffler « Eleven ? »

Au moins, Five ne portait pas la blouse du laboratoire et l’autre fille non plus, elles ne s’étaient pas faites prendre. Ce fut un soulagement, même si la petite rousse n’avait pas l’air en grande forme, mais ils allaient trouver comment s’en sortir.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Allo « Papa »… Bobo ? - Two, Autumn, Eleven et Treize   Mar 16 Jan - 0:17


Tu t'étais étonnamment endormi sur le carrelage blanc, tombant de tout ton poids sans même tenter une quelconque opposition... Il fallait dire que ces vingt-quatre dernières heures avaient été éprouvantes ! Tu t'étais débattu, avais crié, frappé, mordu, griffé... L'utilisation de ton pouvoir à outrance te fit même tomber dans les pommes... Ce devait être la première fois que tu t'adonnais à des illusions si grandes et impressionnantes, et pour cause... La CIA t'avait retrouvée...

La densité de colère que ton cerveau avait encaissée devait t'avoir achevé en cette horrible après-midi. Ton crâne vibrait encore, ta mâchoire était inconsciemment crispée et ton nez vomissait toujours ses larges gouttes de sang sur le sol... Il n'y avait aucun doute : c'était dans un piteux état que tu étais revenu dans le laboratoire d'Hawkins.

Des bâtiments explosés, des nuées monstrueuses d'insectes en furie, des monstres tout droit sortis des enfers ! Tu avais tout essayé afin de dissuader tes agresseurs... Afin de quitter ce foutu poste de police en sécurité ! Les médecins avaient cependant été prévenu. "Le sujet numéro deux a été retrouvé, prenez toutes vos précautions, et ne croyez en rien de ce que vous apercevrez !" Tu étais bien connu comme le petit connard de service... Il était évident que ces gars ne t'auraient jamais épargné ! Tu en avais bien trop fait baver à de nombreux scientifiques. Ces derniers allaient ainsi se faire un plaisir de te renvoyer en enfer.

Et c'est parfaitement ce qu'ils firent ! Il ne suffisait pas de grand chose afin de réaliser ton pire cauchemar... Te jeter comme un chien dans ton ancienne chambre d'hôpital devait bien être une chose suffisante afin de te faire agoniser lentement dans tes propres images horrifiques... Tu étais ridiculement retombé dans ta merde de toujours. Une belle ironie du sort !

« Two ? »

Le noir total. Tu rêvais, indéniablement... Aucune sensation... Plus de mal de crâne. Aucun nez coulant... Seule cette voix familière raisonnait à travers ce large néant. Une voix si singulière qu'elle t'arracha à cet état de transe à laquelle tu avais semblé t'accrocher... Tes yeux s'étaient rapidement ouverts ! Une vision bien étrange qui s'offrait à toi... Ainsi debout, seul dans le vide, les pieds nus flottant sur cette large étendue d'eau sombre, tu aperçus au loin quelques silhouettes. Des ombres flous qui se dessinèrent petit à petit afin de former un trio particulièrement familier... Face à toi, Treize, Five et une jeune fille qui ne te semblait pas étrangère avaient pris place. Ils se tenaient à ta manière, pieds posés sur l'eau, chacun observant ses camarades.

Le void avait toujours été quelque chose de très abstrait pour toi. Les scientifiques en avaient fait leur grand sujet de conversation, cet autre monde ne t'était donc pas si étranger... Cependant, se voir ainsi aspirer par lui, brutalement en plein milieu de tes rêves n'avait pas aidé à particulièrement apprécier la chose. Tu te demandais bien ce que tu foutais là ! Quel connard avait bien pu t'entrainer là-dedans, alors que ton sommeil était désormais ton moment le plus précieux ? Oui... Tu étais sur les nerfs ! Tout te mettait sur les nerfs, et même revoir tes compagnons, particulièrement grâce à cette passerelle illusoire ne t'aidait pas à calmer ta colère.

« Ils t’ont trouvé ? »
« Non Treize ! J'aime seulement me foutre cette putain de blouse sur les épaules pour m'amuser ! ça me rappelle le bon vieux temps, tu vois ce que je dire ? »

Tu étais extrêmement virulent ! Tu terminas même ton explication par un petit clin d'oeil à ton camarade. Évidemment, il n'y avait rien de bon dans ce signe pourtant affectif... Ton sourire était plus jaune que jamais et ton cynisme atteignait des records !

« D'autres questions connes ? »

Tu regardas les deux jeunes filles qui accompagnaient Treize. Tu souris tout particulièrement à Autumn, à laquelle tu avais expliqué en détail la définition de l'insulte que tu venais d'employer, il y avait quelques semaines de cela...
Revenir en haut Aller en bas

Elevenavatar




△ Inscription : 05/11/2017
△ Messages : 146
△ Avatar : Millie Bobby Brown
△ Autre(s) compte(s) : Will Byers, Alexander Woods et Jen Jackson
△ Crédits : JA et Tumblr
△ Âge du perso : 12 ans
△ Statut social : Statut ?... Social?
△ Métiers/Études : En fuite
△ Lieu de résidence : Les bois ou caché dans le sous sol d'une maison



MessageSujet: Re: Allo « Papa »… Bobo ? - Two, Autumn, Eleven et Treize   Mar 16 Jan - 9:59



“Allo « Papa »… Bobo ?”
Two, Autumn, Eleven et Treize


C’était bien Five qui se tenait là dans le Void, mais elle n’était pas seule, il y avait deux autres personnes, capables elles aussi de venir ici et de voir des choses. Ce n’était pas juste des apparitions, ils avaient des pouvoirs et pour cause… Eleven au fur et à mesure qu’elle se rapprochait avec prudence, reconnaissait des enfants et des personnes du labo, des cobayes comme elle.
La première forcément qu’elle reconnut fut Five, dont elle avait fait la rencontre il n’y a pas si longtemps. La voir fit naître l’ombre furtif d’un sourire, qui s’envola très vite quand elle remarqua le sang sur son pull. Elle leva son bras, fit un geste pour la toucher, sauf que la voix du plus grand, du plus adulte la coupa dans son élan. Elle se tourna vers lui, et elle le reconnut direct, même si cela faisait longtemps qu’elle ne l’avait pas vu. Pour le moment Five et Treize ne faisaient pas cas d’elle et pour cause, le troisième, dans le même âge que les deux filles, semblaient en sale état :

« Two ? Qu’est-ce que tu fais là ? Ils t’ont trouvé ? »

Reconnaissant la chemise qu’il portait, celle du labo, Eleven senti son cœur raté un battement. Profitant de ce que l’attention était pour l’instant détourné d’elle, elle réduit la distance pour mieux voir le dernier… Two… ce qui lui disait vaguement quelque chose.
Plantée à quelques mètres à peine de lui, elle put voir son visage au nez en sang, son attitude un peu prostrée. C’est tout juste si elle ne fermait pas les yeux et elle pouvait presque sentir l’odeur de là-bas, ainsi que percevoir avec lui le carrelage froid par terre, et le grésillement des néons servant d’éclairage brut et grossier au plafond.
Elle avait l’impression d’y être et cela l’effrayait, son regard s’embua légèrement de larmes, sauf qu’elle sursauta, Treize venait de dire son « nom » :

« Five ! Tu vas bien ? Et… Eleven ? »

Le décor de la chambre /cellule, s’évapora pour revenir dans le néant noir et croiser le regard surpris de son « grand frère »

Treize… Souffla-t-elle, se souvenant aussi de son « prénom »

Ce qu’elle esquissa s’apparenta plus à une expression de grimace surprise qu’un véritable sourire à son encontre. Elle ne s’attendait pas en venant voir Mike ici, se connecter ainsi à trois autres comme elle, de retrouver des frères et des sœurs.
Mais avant qu’elle ne puisse ajouter autres choses, Two s’exprima avec "violence" dans sa voix Eleven perçu tant de colère, de cynisme et d’amertume :

« Non Treize ! J'aime seulement me foutre cette putain de blouse sur les épaules pour m'amuser ! ça me rappelle le bon vieux temps, tu vois ce que je dire ? D'autres questions connes ? »

Et elle le reconnaît à ce moment, mais comme pour Treize, c’était un souvenir vague… Ils s’arrangeaient pour qu'ils ne soient en contact pas. Plus jeune oui, plus petit évidemment, c’était bénéfique. Puis plus facile d’éveiller un peu en groupe les motricités. Mais dès que tu commençais à développer ce qu’ils cherchaient et attendaient, ils les séparaient, les isolaient, et les faisaient travailler seuls.
Eleven avait un souvenir vague et flou de Two, d’avoir été parfois dans une même pièce, à jouer, à manipuler des objets sous l’œil de gens et de caméra. Cela lui revenait comme un flash puissant, qui l’étourdit un peu, et la fit reculer d’un pas. Son regard allait de l’un à l’autre, cherchant à comprendre pourquoi ils se retrouvaient donc ainsi ensemble dans le Void. Jamais encore elle n’avait réussi à rentrer en contact avec d’autres comme elle par ce moyen. Et puis… elle porta son attention sur Two et frissonna :

Trouvé ? ... Elle comprenait qu’il avait donc pu lui aussi fuir pendant l’incident. Mais qu’il venait depuis peu être de retour là-bas au vu de la réaction choquée et inquiète des deux autres.

Comment ? ... Et oui Eleven même si elle avait acquis un peu plus de vocabulaire, grâce aux leçons de son protecteur du moment, ne s’embarrassait toujours pas de longue phrase. Tout doucement elle s’agenouilla donc devant lui. L'eau noire qui miroitait sur le sol ne la mouillait même pas, n’avait aucune consistance réelle. Par contre ses trois autres sujets de laboratoire oui, ils l’étaient, pendant un laps de temps et cette connexion avait bien une raison, un but, alors autant vite la comprendre.


©️ HELLOPAINFUL




_________________

 
Friends don’t lie.
(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t140-eleven-friends-dont-li http://strangerthings.forumactif.org/t144-carnet-d-eleven http://strangerthings.forumactif.org/t258-agenda-d-eleven

Autumn Valentineavatar




△ Inscription : 27/12/2017
△ Messages : 124
△ Avatar : Clare Foley
△ Âge du perso : 15 ans
△ Statut social : Célibataire
△ Métiers/Études : Aucun
△ Lieu de résidence : Le cabanon de jardin de la ferme Fitzgerald



MessageSujet: Re: Allo « Papa »… Bobo ? - Two, Autumn, Eleven et Treize   Sam 20 Jan - 16:38



Allo « Papa »… Bobo ?


La rouquine fixait ses frères et sa soeur en silence. Après ce qu'il s'était passé la veille, elle se sentait vraiment bien en présence d'Eleven, Treize et Two. Et ce malgré l'horreur qu'elle ressentait en voyant son partenaire dans le crime qui portait cette horrible blouse. Mais elle détourna les yeux pour regarder Treize qui lui parlait, son partenaire dans le cauchemar qu'elle avait vécu hier.

"C-ça va aller... J-je crois.. M-mais et toi, Treize ?"

Elle baissa le regard sur son pull chéri imprégné de sang. Si elle allait plutôt bien, ce n'était pas le cas de son pull : elle pouvait le mettre à la poubelle à présent ; les taches de sang ne partiraient pas. Heureusement qu'elle avait trouvé un autre lui ressemblant lorsqu'elle avait volé des vêtements avec Two... Five leva les yeux sur ce dernier pour assister à la réponse violente de ton frère à Treize. Ils l'avaient trouvé. Il était de retour au laboratoire. Avec les méchants. Ils allaient lui faire du mal. Non ! Non, elle ne pouvait pas laisser faire ça ! Autumn paniquait. Les larmes aux yeux, elle fixait Two, figée sur place. Elle avait envie de quitter le void et partir sur-le-champ au laboratoire pour sortir son frère de là. C'était totalement inconscient, surtout avec Solal qui les recherchait, Treize et elle, mais la terreur, l'inquiétude et l'horreur l'empêchaient de réfléchir et penser de façon raisonnable. Elle ne pensait plus qu'à une chose : sauver Two.

"Tu... J-je vais te sortir de l-là, Two !"
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t445-five-autumn-valentine http://strangerthings.forumactif.org/t447-carnet-de-autumn-valentine http://strangerthings.forumactif.org/t448-agenda-d-autumn-valentine http://strangerthings.forumactif.org/t455-journal-de-bord-de-autumn-valentine

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Allo « Papa »… Bobo ? - Two, Autumn, Eleven et Treize   Dim 21 Jan - 18:08


C’est fou comme les gens peuvent parfois ressembler à ce qu’il déteste le plus. En entendant Two, Treize eut l’impression de se retrouver face à un scientifique du labo. C’était le genre d’attitude qu’avaient eu certains d’entre eux à son égard, ils riaient de ce qu’il pouvait ressentir après un test éprouvant, ou se moquaient de son ignorance. Il ressentit soudain une profonde pitié pour le jeune garçon, il devait vraiment avoir tout perdu pour se retrouver cracher son venin sur lui de cette manière. C’était franchement triste. La petite Eleven s’intéressa aussi à Two, avec apparemment un cruel manque de vocabulaire. De toute évidence, tout le monde n’était pas logé à la même enseigne niveau communication, Treize avait pas mal appris en espionnant les gens, Two c’était à force d’insultes, il faut croire, mais les deux filles, elles, avaient de plus grosses difficultés.

« C-ça va aller... J-je crois.. M-mais et toi, Treize ? »

Five n’avait pas l’air d’aller si bien, elle était pâle, et sa voix lui parut faible. Est-ce qu’elle avait vécu seule dans la forêt depuis son évasion ? Ils n’avaient pas vraiment eu le temps de discuter la veille, et aujourd’hui ils ne l’auraient sans doute pas non plus – pas sûr que tous ces jeunes aient autant d’endurance que lui quand il s’agissait de traîner dans le void – mais il comptait s’assurer que tout aille bien pour elle à l’avenir.

« Ça va, Alex m’a soigné. »

Ça n’allait pas, ses blessures avaient été pansées, bien sûr, mais il était cassé comme jamais et avait mal partout. Il aurait aimé pouvoir faire comme Five, assurer à Two qu’il viendrait le sortir des griffes des scientifiques, mais il savait que pour ça il faudrait que le pauvre garçon reste là-bas pendant des semaines. Foncer au laboratoire dans son état était purement suicidaire. Aussi préféra-t-il se taire sur ce sujet. Il s’assit en tailleur dans l’eau, se disant qu’il fallait déjà avertir les filles du danger qu’elles courraient si elle croisait la route d’une certaine Rebecca. Rien que de penser à elle, un frisson de colère le saisit.

« J’ai presque été attrapé aussi, à cause d’une fille. » Il se concentra un instant et une volute de fumée noire se matérialisa à côté de lui, bientôt remplacée par une adolescente aux cheveux bruns. « Rebecca Faron, elle est avec Solal et tous les autres. Ne l’approchez surtout pas. »

Treize jeta un regard noir à la fille, avant que celle-ci ne s’évapore comme elle était venue. Maintenant que l’avertissement était lancé, il se sentait déjà un peu mieux. Si sa déconvenue pouvait au moins en aider d’autres, c’était finalement positif. Enfin, un tout petit peu. Maintenant, le vrai problème était de trouver comment sortir Two de là. Mais pour l’instant il devait bien avouer qu’il n’en avait aucune idée, même s’il avait été en bonne santé, et qu’ils s’y étaient rendus à trois, pouvoir entrer et ressortir du Centre lui paraissait illusoire.
Revenir en haut Aller en bas

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Allo « Papa »… Bobo ? - Two, Autumn, Eleven et Treize   Mar 23 Jan - 18:05


Treize n'avait pas dénié te répondre. Il fallait dire que tu avais été particulièrement virulent avec lui ! Une vraie petite teigne... Un vrai petit con... Ce n'était pas la première fois évidemment, mais ici, ta colère avait rendu tes paroles d'autant plus horripilantes. Tes camarades souhaitaient sûrement t'aider, mais en l'occurrence, tu t'en foutais royalement ! Probablement allais-tu t'en mordre les doigts, mais c'était ainsi que tu fonctionnais : toujours agir, toujours parler dans l'instant. Mieux encore que cette méchanceté avec laquelle tu t'étais adressé à Treize, tu n'avais pas même remarqué l'état dans lequel le garçon s'était présenté dans le void... Ton ami n'était clairement pas bien, et tu ne l'avais absolument pas remarqué. Tu étais bien trop occupé à faire cuire ta cervelle de colère pour te préoccuper de ton entourage ! Et puis, de toute évidence tu n'avais pas choisi de te retrouver ici. Jamais tu n'aurais eu de contact avec tes trois camarades si l'un d'eux ne t'avait pas inconsciemment projeté dans le void...

Ce fut la jeune fille pas très bavarde qui vint rompre le silence que tu avais engendré. Après tout, avec tes dernières paroles, il y avait de quoi de ne pas avoir l'envie de t'adresser la parole... Pourtant, ta camarade se montra curieuse et te demanda le plus simplement possible comment tu t'étais retrouvé ici... La question te fit brûler de l'intérieur ! Ce n'était pas les paroles en elles-mêmes qui t'insufflèrent cette dose de haine dans la cervelle, mais plutôt la remémoration de ce policier ! Ce dernier aurait très bien pu se montrer le plus gentil du monde que tu n'en aurais eu aucun souvenir... Tu ne voyais en lui qu'une ordure. Celui qui t'avait jeté en pâture à l'ennemi ! En somme, un associé aux agents du laboratoire... Oh, évidemment, tu n'avais aucune idée de sa réelle implication dans l'histoire, mais après tout cela t'était bien égal ! Les seuls faits concrets que cet homme avaient accompli été ton arrestation avant de ton incarcération...

« Un vieu con moustachu... Ils l'appellent Shérif... C'est lui, il m'a engueulé et laissé entre les mains des méchants... »

Tes paroles étaient emplies de haine... Tu avais cependant tenté de te montrer le moins désobligeant face à la jeune fille. Vraisemblablement, ce n'était pas le vocabulaire qui abondait dans sa bouche, ainsi n'était-il pas utile de la traiter de tous les noms, ou d'employer d'autres expressions vulgaires... Tu ne te rappelais pas vraiment d'où venait ce visage. Évidemment, tu devais l'avoir rencontré dans le cadre du laboratoire, mais les visages des scientifiques te revenaient étonnamment bien plus facilement en tête que ceux des autres expériences...

« Mais t'es qui toi au juste ? »

Ravissante façon de lui demander son prénom. De toute évidence, tu n'avais jamais eu une quelconque once de tact ! Après tout, pourquoi aurais-tu aguerri ce genre de compétences ? Cela ne t'aurait jamais aidé à quoi que ce soit ! Tu cherchais à savoir facilement, et rapidement. Tes paroles devaient de ce fait être directes, sans fausse gentillesse ou politesse...

« Tu... J-je vais te sortir de l-là, Two ! »

Tu te retournas vers Five lorsque tu l'entendis prononcer ton prénom. Tu ne lui avais pas même dit bonjour, ni aucune autre salutation du genre ! Pas même un regard, jusqu'à ce qu'elle daigne t'adresser la parole... En toute autre circonstance, tu aurais été amusé par les paroles de ta camarade. Peut-être l'aurais-tu aussi remercié, avant de l'encourager à venir ! Cependant, vous parliez là du laboratoire... Chacun de vous connaissez parfaitement ce lieu, de même que les circonstances d'un potentiel retour. S'échapper une première fois relevait déjà du miracle ! Il était impossible qu'une jeune fille comme Five -aussi doué pouvait-elle être avec ses pouvoirs- puisse t'être d'une quelconque aide.

« Viens pas. Tu serviras à rien, et tu te feras prendre. C'est pas un magasin là-bas. »
Revenir en haut Aller en bas

Elevenavatar




△ Inscription : 05/11/2017
△ Messages : 146
△ Avatar : Millie Bobby Brown
△ Autre(s) compte(s) : Will Byers, Alexander Woods et Jen Jackson
△ Crédits : JA et Tumblr
△ Âge du perso : 12 ans
△ Statut social : Statut ?... Social?
△ Métiers/Études : En fuite
△ Lieu de résidence : Les bois ou caché dans le sous sol d'une maison



MessageSujet: Re: Allo « Papa »… Bobo ? - Two, Autumn, Eleven et Treize   Dim 28 Jan - 18:23



“Allo « Papa »… Bobo ?”
Two, Autumn, Eleven et Treize



Elle tombait sur les autres… frères et sœur du labo. Five elle la reconnaissait, elle l’avait rencontré récemment. Treize elle l’avait vu plusieurs fois au labo avant… l’accident, l’évasion.
Et Two… car oui elle l’avait reconnu, cela remontait à plus longtemps. Ils étaient très jeunes, bizarrement elle s’était souvenu de lui, pourquoi ? Elle ne se l’expliquait pas.
Eleven laissait son regard aller à l’un et l’autre pendant leur échange, ne disant mot, mais retenant ce qui se disait. Analysant, comprenant leurs situations. Ils se connaissaient tous, les uns et les autres. Two par contre ne semblait pas la reconnaître elle.

"C-ça va aller... J-je crois.. M-mais et toi, Treize ?"

Effectivement sur le vêtement de Treize, il y avait du sang.
« Ça va, Alex m’a soigné. »

La rassure-t-il. Par contre tous s’horrifiaient de la situation de Two et au vu du vêtement qu’il portait… C’était clair qu’il était là-bas. Du moins donc ce qu’elle avait compris, retourné là-bas.

"Tu... J-je vais te sortir de l-là, Two !"

« J’ai presque été attrapé aussi, à cause d’une fille. Rebecca Faron, elle est avec Solal et tous les autres. Ne l’approchez surtout pas. »

Rebecca Faron ?... Solal ...
Eleven gardait tout en mémoire, visualisant bien ce dernier, elle ‘lavait épargner dans l’école, elle le regrettait beaucoup à présent.
Treize fit voir la fille en question, une ado, elle la scruta et puis cette vision s’évapora comme s’évaporent parfois les scènes dans le Void… une brume bleutée et puis plus rien.

Au final ce qui était important c’était de savoir comment il avait pu être repris. Eleven se rapprochant de Two, le questionna en quelques mots.
Agenouillé face à lui, elle le fixa intensément, il avait grandi évidemment. Changé, plus la bouille d’enfant. Elle-même à une époque elle avait eu les cheveux longs, attachés en couette, une petite fille d’aspect normal presque… Rien à voir avec l’apparence qu’elle avait depuis. Cheveux courts qui formaient des boucles un peu désordonnées, un air grave, trop grave pour un enfant de son âge. Mais c’était les conséquences du labo, de cette existence à être traité en sujet d’étude, poussé à des expériences complexes, et épuisantes.
Il avait aussi bien changé niveau verve, fini le petit garçonnet avec qui elle « jouait » ou partageait des jeux « éducatifs » pour développer leur cerveau dès leur plus jeune âge.
Il était devenu un préado vindicatif et mordant dans ses mots, et il ne mâcha pas ses mots, peu importe les conséquences et que cela la blesse elle :

« Un vieux con moustachu... Ils l'appellent Shérif... C'est lui, il m'a engueulé et laissé entre les mains des méchants... »

Elle écarquilla les yeux, le souffle lui manqua durant quelques battements de son cœur. Une stupeur glacée la submergea au nom de …

Sherif… Ho… Hopper ? sa voix trembla un peu, et elle déglutit douloureusement.
Jim Hopper ? Celui qui la cachait ? Celui qui la protégeait ? Comment avait-il pu faire ça ? laisser un autre comme elle être reprise ? Totalement déstabilisée, elle mit du temps à réagir à sa question plus directe :

« Mais t'es qui toi au juste ? »

Elle tressaillit légèrement, signe qu’elle quittait le fil de ses pensées, et de son regard un peu perdu, elle le détailla à nouveau quelques secondes à peine :

Eleven…
Puis la laissant à son trouble, il pensa enfin à répondre à Five, la Sister sur son désir de venir le sauver.

« Viens pas. Tu serviras à rien, et tu te feras prendre. C'est pas un magasin là-bas. »

Ho que non… ce n’était pas une partie de plaisir là-bas, Eleven le savait bien. Rien que le souvenir, juste le souvenir du visage de « papa » la terrifiait. Et tout ses autres… un univers froid, sévère, cruelle… Elle frissonna et secoua la tête.

C’est trop dangereux… Nous trois… Elle tourna les yeux vers les deux autres, un regard triste et inquiet. On n’y arrivera pas… Faut… de l’aide. Oui mais qui ?
Puis elle avait encore l’amertume au sujet de Jim dans la bouche.
Pourquoi il avait fait ça ? Est-ce qu’il la trahirait à son tour après ? … Les amis ne mentent pas non ? Et il ne faisait alors que mentir ?
Une sorte de colère un peu sourde s’instaura doucement dans son cœur, tel un poison douloureux qui obscurcissait ses pensées et ses idées. Exit la peur, elle lui en voulait trop pour ça.

©️ HELLOPAINFUL




_________________

 
Friends don’t lie.
(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t140-eleven-friends-dont-li http://strangerthings.forumactif.org/t144-carnet-d-eleven http://strangerthings.forumactif.org/t258-agenda-d-eleven

Autumn Valentineavatar




△ Inscription : 27/12/2017
△ Messages : 124
△ Avatar : Clare Foley
△ Âge du perso : 15 ans
△ Statut social : Célibataire
△ Métiers/Études : Aucun
△ Lieu de résidence : Le cabanon de jardin de la ferme Fitzgerald



MessageSujet: Re: Allo « Papa »… Bobo ? - Two, Autumn, Eleven et Treize   Dim 4 Fév - 19:20



Allo « Papa »… Bobo ?


Autumn était soulagée que Treize aille mieux. Grâce à Alex. Elle ne lui avait pas beaucoup parlé, mais il lui avait raccommodé le bras sans même la connaître. Elle savait que c'était un gentil. Elle n'était pas restée longtemps non plus, il faut dire... Elle ne pouvait pas. Elle était rapidement partie. Pas qu'on l'ait mise à la porte, non ; elle était partie d'elle-même. Héberger Treize et s'en occuper le mettait déjà assez en danger comme ça sans qu'il ne doive s'occuper d'une gamine. Elle n'aimait pas être un fardeau. A présent, elle errait de nouveau dehors. Est-ce qu'elle regrettait d'avoir sauvé son frère ? Pas une seconde. Five ne laisserait personne souffrir dans les mains du méchant.

En parlant de méchants, Treize leur révéla l'identité de la personne qui l'avait mis dans la galère de laquelle la rouquine l'avait sauvé. Rebecca Faron. La gamine fixa l'adolescente que son frère venait de faire apparaître. Elle l'avait rencontré. D'ailleurs, ce ne s'était pas très bien passé... Autumn avait peur. Alors, elle avait eu raison ? Elle ne pouvait vraiment pas lui faire confiance ? Mais... Pourquoi Rebecca ne l'avait pas déjà dénoncée ?

"J-je... Je l'ai r-rencontrée. E-elle a fait peur e-et j'ai u-utilisé mes pouvoirs sur elle. P-pourquoi elle m-m'a pas tendu piège ?"

Five ne comprenait vraiment pas. Elle qui lui avait fait mal, pourquoi Rebecca ne l'avait pas livrée en pâture à Solal ? Elle n'eut pas le temps d'y réfléchir plus longtemps, que déjà Two parlait de celui qui l'avait renvoyé au laboratoire. Et la gamine n'en croyait pas ses oreilles : c'était le shérif Jim Hopper qui était responsable. Mais... C'était un gentil ! Il l'avait aidé, il lui avait acheté à manger, il ne l'avait même pas emmenée au commissariat ! Elle ne comprenait vraiment rien à ces personnes du dehors. Elle ne comprenait pas comment elles fonctionnaient.

"Mais... Shérif gentil. Il m'a aidé. Pourquoi il t'a en-...engueulé ?"

Autumn n'était pas sûre de la signification de ce mot, mais qu'importe. Alors, au final, est-ce qu'elle ne pouvait faire confiance à personne d'autre que ses frères et soeurs ? Est-ce que tout le monde, adultes et adolescents, allaient la trahir elle et les autres cobayes ? Est-ce que Jason aussi allait la livrer aux tarés si elle revenait ?

Five se rendait bien compte qu'aller sauver Two était du suicide. Mais elle ne pouvait pas le laisser là ! C'était impossible. Mais ils ne pouvaient rien faire. Ils étaient seuls. Pas d'aide. Personne ne pouvait les aider. Le seul adulte en qui la gamine avait confiance venait de les trahir, et elle ne pouvait pas mettre en danger Jason. Tremblant, la rouquine s'assoit maladroitement sur le sol humide du void. Elle était découragée. Elle perdait espoir. Lutter contre les méchants lui paraissait vain, à présent. Tout le monde était de leur côté. Ramenant ses jambes contre elle pour ensuite les entourer de ses bras, Five enfonça son visage dans ses genoux, se mettant à sangloter. Elle était épuisée. Elle avait peur. Si peur.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t445-five-autumn-valentine http://strangerthings.forumactif.org/t447-carnet-de-autumn-valentine http://strangerthings.forumactif.org/t448-agenda-d-autumn-valentine http://strangerthings.forumactif.org/t455-journal-de-bord-de-autumn-valentine

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Allo « Papa »… Bobo ? - Two, Autumn, Eleven et Treize   


Revenir en haut Aller en bas
 

Allo « Papa »… Bobo ? - Two, Autumn, Eleven et Treize

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STRANGER THINGS :: AUTRES DIMENSIONS :: THE VOID-