AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
News du forum

► Venez découvrir la news n°06 en cliquant ici.

► Le FBI débarque sur le forum ! Pour en savoir plus, venez lire l'annexe FBI et dossiers secrets.

À savoir

► Nous sommes actuellement en septembre 1985.

► Les lieux de la ville ont été réorganisés pour faciliter le jeu.



 

Pour les dates de rp, nous suivons la chronologie IRL, excepté le fait que tout se passe en 1985.
Cependant, merci de respecter la chronologie du forum pour les événements importants.

On a besoin de membres de la CIA ou du laboratoire
pour équilibrer nos groupes sur le forum

Partagez | 
 

 Plutôt mourir debout que vivre à genoux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Sixty sixavatar




△ Inscription : 13/03/2018
△ Messages : 485
△ Avatar : Joanna Halpin
△ Crédits : blitz. (avatar) / anesidora (signature)
△ Âge du perso : 27 ans
△ Statut social : Célibataire
△ Métiers/Études : En fuite
△ Lieu de résidence : Chez Steve



MessageSujet: Plutôt mourir debout que vivre à genoux   Mar 13 Mar - 20:35



Sixty six
Feat Johanna Halpin



CARNET D'IDENTITÉ


△ nom : Jenkins △ prénom : Athéna △ autre(s) prénom(s) : Sixty six △ Surnom(s) : Sixty six △ date de naissance : 4 Juillet 1958 △ lieu de naissance : Derry, Maine △ Origines : Probablement américaine △ Taille : 1m71 △ Cheveux : Blond △ Yeux : Bleu/Gris  △ lieu de résidence : Où elle peut se cacher △ Études : // △ métier(s), occupations : Cobaye en fuite △ orientation sexuelle : Inconnu pour le moment  △ statut social : Célibataire △ groupe : Staying Alive △ rang : La tête à l'envers



△ Profil psychologique : Soixante-six est un chiffre qui lui convient bien, parce que si on rajoute un six de plus ça fait six cent soixante six, nombre qui se rapproche du surnom qu'on lui donne au sein du laboratoire. La démone, le démon, des surnoms qui lui colle à la peau avec raison, ou presque. Car elle n'a rien de démoniaque, c'est juste qu'elle n'est clairement pas de tout repos. Elle ne ratait pas une occasion pour attaquer, malgré les coups et punitions qu'on lui infligeait à cause de son comportement. On pourrait la comparer à un animal sauvage, en tout cas en apparence. Elle ne rêvait que d'une chose, de liberté. Pouvoir s'enfuir de cet endroit, voir l'extérieur, ne plus avoir à subir leurs expériences. Elle a bien conscience que ce qu'ils font est anormale, ne devraient pas être faits. Elle est du genre têtu et persévérant, il en faut quand on sait qu'elle a fait plusieurs tentatives de fuites, qui ont toutes ratées, sauf bien sûr la dernière. Même si on la voyait comme un simple cobaye sans plus d’intérêt que de subir des expériences et d’être entraînée à tuer, Athéna est intelligente et aime apprendre de nouvelles choses et elle apprécie beaucoup la lecture. En parlant de tuer, elle a supprimé une dizaine de personnes travaillant au sein du laboratoire avant qu'on se décide à prendre des mesures pour éviter d'autres pertes, mais Sixty six n'a rien d'une psychopathe – ou sociopathe – même si elle était plutôt contente quand elle leur a ôté la vie. Elle a de l'empathie pour les autres cobayes et les animaux, aucune pour ceux qui travaillent au laboratoire. Ne connaissant personne à l'extérieur, elle ne sait pas trop ce qu'elle éprouve pour eux. De la curiosité sans aucun doute, aucune animosité ou presque, elle se méfie bien entendu d'eux, ne les connaissant pas elle ne sait pas si elle peut les considérer comme des ennemis ou non. Alors s'il advenait qu'elle rentre en contact avec l'un des habitants d'Hawkins elle serait sur ses gardes, pas forcément très contente d’être en sa présence si la rencontre n'est pas de sa propre volonté et potentiellement agressive. En plus d'avoir de l'empathie pour ses camarades de mésaventures, elle a tendance à être protectrice. Elle éprouve beaucoup d'affection pour les plus jeunes qu'elle, à cause de l'empathie qu'elle éprouve, ce qui fait qu'elle a le sens du sacrifice. Elle préfère faire une expérience douloureuse à la place d'un enfant ou d'un ado. Athéna apprécie le contact, vous savez, toucher quelqu'un, mais seulement si ça vient d'elle. Si quelqu'un tente de la toucher – ou de la saisir – elle risque d'avoir une réaction violente puis de tenter de fuir pour s'en éloigner, et se sentir un peu plus en sécurité. Enfin, en sécurité, quand on sait ce qui rode, personne ne l'est et Athéna le sait que trop bien pour avoir vu l'une de ces créatures durant sa fuite. Désagréable souvenir qui lui fait froid dans le dos et qu'il lui donne des cauchemars. Par souci de survie, elle s'est déjà introduite plusieurs fois dans des habitations quand les habitants n'y étaient pas, profitant de leur absence pour prendre une douche qui la réchauffe, piquer un ou deux vêtements – de préférence chaud – et prendre un peu de nourriture. Elle n'aime pas faire ça, mais elle y est obligée. Elle a appris à parler, mais la communication n'est pas son fort tant qu'elle ne connaît pas la personne, elle sera capable de prononcer quelques mots, mais elle grognera plus et montrera probablement les dents, cherchant à dissuader la personne de s'approcher ou de tenter quoi que ce soit. Les actes violents ou ceux où elle sent qu'il y a une certaine menace ou encore, qu'elle juge déplacée, la fera réagir et pas dans la diplomatie !

△ Caractéristiques physiques particulières : Athéna a quelques cicatrices qui marquent son corps et elle a bien une marque de naissance qui se rajoute aux autres stigmates sur son corps, celle-ci est en forme de losange faisant un peu moins de la taille d'un pouce, juste au-dessus de sa fesse droite. Un petit grain de beauté est logé dans son œil gauche, il faut être près d'elle et la regarder bien dans les yeux pour le remarquer. Comme tous les cobayes, elle a son tatouage, son numéro qui la désigne, zéro soixante-six, sur son bras gauche près de son poignet. Une marque dont elle ne se souvient pas de son apparition, elle se doute que ce n'est pas apparu comme ça, mais elle était trop jeune quand on le lui a fait pour qu'elle puisse s'en souvenir. Pour elle, ce chiffre, c'est son prénom. Étrange prénom qu'elle n'apprécie pas spécialement car ça la relie au laboratoire, à ces mauvais moments passés là-bas, mais elle y est habituée et l'idée d'en changer ne lui a pas effleuré l'esprit. Après tout, c'est son prénom, que peut-elle y faire ?

△ Autre chose à savoir sur ton personnage : Des mesures ont été prises après que Sixty six ait tué une dizaine de personnes travaillant au sein du labo. Elle utilisait ses pouvoirs sans retenue pour tenter de s'échapper à tout prix. Alors ils la mirent dans une cellule où ils pouvaient l'endormir avant de venir la chercher pour mener leurs expériences. En parlant de ses dons, Athéna en a plusieurs qu'elle contrôle plutôt bien grâce à l’entraînement qu'elle a reçu. Télépathie, télékinésie, mimétisme du son, la projection astrale et biokinésie, elle n'a pas de mots pour tous les qualifiés, elle a appris à en identifier certains en écoutant ce que disaient les gens qui s'occupaient d'elle. Elle se sent forte en sachant qu'elle est différente d'eux et qu'elle a de telles capacités, elle les trouve vulnérables, les méprise, les déteste et au fond, aimerait bien tous les tuer pour tout ce qu'ils lui ont fait et qu'ils ont fait aux autres. Depuis qu'Athéna est allée dans l'Upside Down, elle fait régulièrement des rêves qui ressemblent à ces moments où elle est « autre part » comme elle le définit, elle se doute que ce n'est pas normal, elle ne sait pas quoi faire, après tout, que peut-on faire pour ne plus faire le même songe ? En fait, lors de son sommeil, Sixty six se connecte à The Void. Pour le moment, il n'y a aucun signe apparent des instants passer là-bas durant son sommeil, seule séquelle, les souvenirs – parfois vagues – des rêves, qui pour elle, sont des cauchemars.



Biographie officielle



Il n'y a pas grand-chose de passionnant à raconter sur la vie d'Athéna. Née de parents dont elle ignore l'existence, Athéna ou Sixty six comme elle était appelée par le personnel du laboratoire a toujours connu ce lieu pour y avoir grandi. Docile au début, elle a fini par commencer à se révolter vers le début de son adolescence, rien de bien méchant au début. Pas de morts, peut-être quelques blessures ou morsures, rien de plus. Mais au fur et à mesure qu'elle grandissait et qu'on lui faisait subir des expériences, Athéna devenait de plus en plus révoltée, de plus en plus violente. Refusant l'autorité, se débattant lorsqu'il était question de l'emmener faire des expériences, elle finit par prendre la décision de s'enfuir. Pas la peine d’être spécialement intelligent pour se douter que ça ne s’arrêterait pas. L'idée ne lui vient pas comme ça, pas en un claquement de doigts, mais germa au fur et à mesure des semaines et il lui fallut au moins deux bons mois pour se lancer dans sa première tentative, qui, comme vous vous en doutez, fut un échec. C'est la seconde fois qu'elle tua, ce n'était pas volontaire, mais elle remarqua que ça avait le don d’être efficace. Un mort était pour elle une personne en moins qui tenterait de lui faire du mal. Elle pouvait enchaîner les tentatives comme laisser du temps passer avant de récidiver, malgré les coups et punitions qu'elle subissait, sa détermination ne faillit pas mais se renforça. Partir était la meilleure chose à faire. Certes, dehors, c'était l'inconnu pour elle. Mais tout valait mieux que de continuer à servir de cobaye.

Dans son envie de liberté, elle n'oubliait pas ses compagnons d'infortunes, plus d'une fois elle tenta d'en libérer, mais échoua. Même si ce n'est pas la plus communicative des cobayes, elle a quand même réussi à sympathiser avec certains. Plusieurs fois même, elle s'est proposée pour faire les expérimentations douloureuses à la place des plus jeunes. Mais à force de tuer, elle a fini par avoir des contacts limités, des mesures ayant été prises pour éviter d'autres prises. Changement de cellule pour aller dans une ressemblant à la précédente, à l'exception de la possibilité de l'endormir en insufflant un gaz soporifique dans la pièce avant l'intervention du personnel. Le nombre d'expériences qu'elle a dû subir, elle en a perdu le fil. Certaines ont été bien sur plus marquantes que d'autres, restants incrustés dans son esprit, mais il y en a eu trop pour qu'elle puisse dire combien de fois elle y a participé. Celle dont elle se souvient le mieux, peut-être parce que c'est encore très récent dans son esprit ou peut-être à cause de ce que c'était, ce fut la fois où elle alla de « l'autre côté » comme elle l'appelle. Être face à cette faille dans le mur ne lui disait déjà rien qui vaille. Elle se sentait mal à l'aise et n'avait nullement envie de la traverser, elle a protesté mais on l'y a forcé. Alors, elle s'est retrouvée dans l'autre monde. Déjà, les lieux étaient les mêmes. Bizarre. Étrange. Elle s'est retournée, regardant la brèche. La couleur n'était pas la même. L'endroit ressemblait à celui où elle était auparavant et pourtant, elle en était certaine, elle était autre part. Athéna a détesté ce lieu avant même d'y poser les pieds. Il n'y avait personne d'autre qu'elle, tout semblait triste, tout semblait mort. Elle aurait pu être traversé par de la joie à l'idée d’être là, loin de ces personnes qu'elle n'aimait guère et pourtant, non. Être ici augmenta son mauvais pressentiment. Elle ne savait pas pourquoi, c'était comme ça. Alors quand elle revint, elle leur dit de fermer la faille, qu'il ne fallait pas y retourner, elle insista bien sûr le fait de fermer cette brèche, tout ça en quelques mots. Mais qui allait écouter un rat de laboratoire ? Personne.

Après être allée là-bas, des changements s'opérèrent chez elle. Ou plutôt un changement. Pas physique, mais psychique. Depuis son séjour de l'autre côté, Athéna s'est mise à faire des cauchemars. Oh ! Elle en faisait déjà auparavant, mais pas autant, pas comme ceux-là. Elle se doutait bien que ce n'était pas normal, mais elle n'en parla pas. Après tout, qu'est-ce que ça pouvait leur faire ? Dans son sommeil, elle rejoignait The Void. Elle y était déjà allée en étant réveillée, plus ou moins volontairement. Parce qu'on le lui avait demandé – ordonné – et qu'elle n'avait pas pu faire autrement. Et y aller, y être, lui donner aussi la mauvaise sensation qu'elle avait ressentie en allant dans l'Upside Down. Dans la noirceur de The Void, elle se sentait isolée, vulnérable et ça lui faisait peur. Ces moments à y aller lui étaient des plus désagréables et effrayants. Elle a bien protesté une ou deux fois, mais rien n'a faire, c'était comme ça et pas autrement, elle devait aller dans cette cuve et rejoindre ce lieu. Alors forcément, vous imaginez bien que le sommeil qui était jusqu'à présent un refuge pour elle, devint un moment d'angoisse à passer. Peut-être que le lien qu'elle entretient avec l'Upside Down via ses rêves va s'intensifier ? Mais déjà, comment savoir ce qu'il en est présentement ?

Ils avaient prévu quelque chose pour elle, à faire dans les prochains mois. Et si on tentait la reproduction avec un autre cobaye aux capacités différentes des siennes . Qu'est-ce qu'on en tirait ? Heureusement, ça ne s'est pas fait. Il y a eu la fuite. Elle aurait pu fuir avec les autres s'ils ne l'avaient pas drogué. Sans aucune difficulté. Et tout membre du personnel qui aurait été sur son passage y serait passé. Alors à peine consciente, trop shootée par le produit qu'on avait insufflé dans sa cellule, elle perçut mais ne vécut pas. Pourtant, me direz-vous, elle est dehors ! Et vous avez raison. Car elle a réussi à saisir une opportunité. Ce fut quinze jours plus tard qu'on lui demanda, ou plutôt ordonna de retourner dans l'Upside Down. En tenue, comme la première fois, elle s’immisça dans la brèche devenue portail entre-temps. Avançant prudemment, écoutant les sons qui l'entouraient, Athéna tomba nez à nez avec un démogorgon qui a la plus grande frayeur de la jeune femme la remarqua. Par réflexe de survie, elle utilisa l'une de ses capacités pour l'envoyer valser. Le réflexe fut bon car la créature fut projeter contre un arbre assez violemment pour l'assommer. Son instinct lui indiqua de fuir. Retourner là où on la traiterait comme un sujet d'expérience ? Non. Car là-bas elle ne s'y sentait pas assez bien pour qu'instinctivement elle y retourne de son plein gré. Non, elle prit une tout autre direction. Ce qui est bête, me direz-vous et je vous l'accorde. Se retrouvant limitée par sa tenue, elle l'enleva. La laissant choir dans un monde où on ne la retrouverait pas. À présent, elle n'entendait plus les paroles de ses geôliers qui lui ordonnaient de revenir. S'ils voulaient tant qu'elle revienne, qu'ils viennent la chercher ! Elle en était certaine, ils étaient aussi dangereux que cette bête. Animal qui reprenait à peine ses esprits quand de la lumière attira son regard, une brèche, une autre faille ! Ni une ni deux, sans besoin de réfléchir, elle passa à travers et se retrouva dans les bois. Lieu inconnu pour elle, plein de bruits et d'odeurs qu'elle n'avait jusqu'alors jamais sentie.

Survivre. C'est ce qu'elle fait au jour le jour. S'introduisant dans des maisons, des boutiques. Dormant généralement dans la nature, ou dans des lieux abandonnés. Mangeant ce qu'elle trouve. Cherchant à ne pas avoir de contact avec les habitants de la ville, parce que ça vaut mieux comme ça, parce qu'elle en est persuadée, si elle rencontre quelqu'un elle retournera dans ce lieu sans fenêtre où on l'endort pour l'emmener autre part et l'obliger à faire des choses qu'elle ne veut pas faire. Et ça, elle ne le souhaite surtout pas ! Elle en a peur. Comme elle est effrayée à l'idée de croiser de nouveau la route de cette bête qu'elle a rencontrée dans l'autre monde. Alors oui, Athéna vit dans la peur, mais il vaut mieux ça que de retourner au laboratoire.





Sinon, qui s'occupe de toi ?

Prénom : //
Pseudo(s) : Chupa Chups
Âge : //
Anniversaire : 28 décembre
Pays : France
Comment as-tu connu le forum : Via PRD
Fréquences de connexions : Quotidienne
Commentaire(s)  
J'ai lu et j'accepte le règlement Bien sur =)






_________________



Dernière édition par Sixty six le Lun 4 Juin - 2:07, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t598-plutot-mourir-debout-q http://strangerthings.forumactif.org/t600-carnet-de-sixty-six http://strangerthings.forumactif.org/t599-agenda-de-sixty-six

Mathieu Levinskiavatar




△ Inscription : 22/12/2017
△ Messages : 59
△ Avatar : Brandon Flynn
△ Autre(s) compte(s) : Asbjörn
△ Crédits : Swann - crimson day
△ Âge du perso : 17 ans
△ Statut social : Solibataire qui s'amuse à se faire passer pour quelqu'un qu'il n'est pas
△ Métiers/Études : Lycéen
△ Lieu de résidence : Maison en bordure de forêt



MessageSujet: Re: Plutôt mourir debout que vivre à genoux   Mar 13 Mar - 21:10


Bienvenue parmi nous, et courage pour ta fiche !

_________________

It feels like there's oceans
Between you and me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sixty sixavatar




△ Inscription : 13/03/2018
△ Messages : 485
△ Avatar : Joanna Halpin
△ Crédits : blitz. (avatar) / anesidora (signature)
△ Âge du perso : 27 ans
△ Statut social : Célibataire
△ Métiers/Études : En fuite
△ Lieu de résidence : Chez Steve



MessageSujet: Re: Plutôt mourir debout que vivre à genoux   Mar 13 Mar - 21:25


Merci

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t598-plutot-mourir-debout-q http://strangerthings.forumactif.org/t600-carnet-de-sixty-six http://strangerthings.forumactif.org/t599-agenda-de-sixty-six

Steve Harringtonavatar




△ Inscription : 10/09/2017
△ Messages : 576
△ Avatar : Joe Keery
△ Autre(s) compte(s) : Elliot O'Connor
△ Crédits : dulce-dream - tumblr
△ Âge du perso : 17 ans
△ Statut social : En couple avec Nancy Wheeler
△ Métiers/Études : Étudiant au lycée de Hawkins
△ Lieu de résidence : Une maison dans la forêt



MessageSujet: Re: Plutôt mourir debout que vivre à genoux   Mer 14 Mar - 8:01


Bienvenue encore et bon courage pour le reste de ta fiche

_________________


I’m actually a pretty damn good babysitter.
© CODE BY LUTHIEN
ABSENTE DU 10 AU 14 SEPTEMBRE INCLUS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t102-steve-harrington-just- http://strangerthings.forumactif.org/t624-carnet-de-steve-harrington http://strangerthings.forumactif.org/t116-agenda-de-steve-harrington http://strangerthings.forumactif.org/t118-journal-de-bord-de-steve-harrington

Twoavatar




△ Inscription : 21/12/2017
△ Messages : 341
△ Avatar : William Franklyn Miller
△ Crédits : Tag
△ Âge du perso : 14 ans
△ Statut social : Célibataire
△ Métiers/Études : Aucun
△ Lieu de résidence : Dans la rue



MessageSujet: Re: Plutôt mourir debout que vivre à genoux   Mer 14 Mar - 12:20


66 ? Waw, choix bien intéressant ! Hâte de lire tout ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t427-one-two-three-what-are

Sixty sixavatar




△ Inscription : 13/03/2018
△ Messages : 485
△ Avatar : Joanna Halpin
△ Crédits : blitz. (avatar) / anesidora (signature)
△ Âge du perso : 27 ans
△ Statut social : Célibataire
△ Métiers/Études : En fuite
△ Lieu de résidence : Chez Steve



MessageSujet: Re: Plutôt mourir debout que vivre à genoux   Mer 14 Mar - 13:35


Merci Razz

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t598-plutot-mourir-debout-q http://strangerthings.forumactif.org/t600-carnet-de-sixty-six http://strangerthings.forumactif.org/t599-agenda-de-sixty-six

Jonathan Byersavatar




△ Inscription : 07/11/2017
△ Messages : 124
△ Avatar : Charlie Heaton
△ Crédits : avengedinchains
△ Âge du perso : 16 ans
△ Métiers/Études : étudiant au lycée d'Hawkins



MessageSujet: Re: Plutôt mourir debout que vivre à genoux   Jeu 15 Mar - 17:39


Bienvenue parmi nous

_________________

Darling you gotta let me know, should I stay or should I go ? If you say that you are mine, i'll be here until the end of time, so you got to let know, should I stay or should I go ? It's always tease, you're happy when I'm on my knees. One day is fine, next is black. So if you want me off your back, well come on and let me know. Should I Stay or should I go ? — .
violent delights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t171-jonathan-should-i-stay http://strangerthings.forumactif.org/t178-carnet-de-jonathan-byers#512 http://strangerthings.forumactif.org/t189-agenda-de-jonathan-byers#590

Sixty sixavatar




△ Inscription : 13/03/2018
△ Messages : 485
△ Avatar : Joanna Halpin
△ Crédits : blitz. (avatar) / anesidora (signature)
△ Âge du perso : 27 ans
△ Statut social : Célibataire
△ Métiers/Études : En fuite
△ Lieu de résidence : Chez Steve



MessageSujet: Re: Plutôt mourir debout que vivre à genoux   Jeu 15 Mar - 18:18


Merci

_________________



Dernière édition par Sixty six le Lun 4 Juin - 2:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t598-plutot-mourir-debout-q http://strangerthings.forumactif.org/t600-carnet-de-sixty-six http://strangerthings.forumactif.org/t599-agenda-de-sixty-six

Invitéavatar

Invité




MessageSujet: Re: Plutôt mourir debout que vivre à genoux   Jeu 15 Mar - 18:19


Bienvenue sur le forum !

Très belle fiche que tu as fait là ! Je pense que je te solliciterai pour un lien !
Revenir en haut Aller en bas

Sixty sixavatar




△ Inscription : 13/03/2018
△ Messages : 485
△ Avatar : Joanna Halpin
△ Crédits : blitz. (avatar) / anesidora (signature)
△ Âge du perso : 27 ans
△ Statut social : Célibataire
△ Métiers/Études : En fuite
△ Lieu de résidence : Chez Steve



MessageSujet: Re: Plutôt mourir debout que vivre à genoux   Jeu 15 Mar - 18:27


Merci

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t598-plutot-mourir-debout-q http://strangerthings.forumactif.org/t600-carnet-de-sixty-six http://strangerthings.forumactif.org/t599-agenda-de-sixty-six

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Plutôt mourir debout que vivre à genoux   


Revenir en haut Aller en bas
 

Plutôt mourir debout que vivre à genoux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STRANGER THINGS :: STRANGER THINGS :: DOSSIERS DES HABITANTS :: DOSSIERS ACCEPTÉS-