AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Mais t'es qui toi ? • Steve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Sixty sixavatar




△ Inscription : 13/03/2018
△ Messages : 492
△ Avatar : Joanna Halpin
△ Crédits : blitz. (avatar) / anesidora (signature)
△ Âge du perso : 27 ans
△ Statut social : Célibataire
△ Métiers/Études : En fuite
△ Lieu de résidence : Chez Steve



MessageSujet: Mais t'es qui toi ? • Steve   Mar 27 Mar - 22:41






formulaire d'intro


Type du sujet : [] Flash-Back [X] Présent
Date du rp : 18 Janvier
Matin, après-midi, soir : Fin d'aprem
Météo (approximative) : Il pleut
Statut du sujet : [] libre [X] privé
Statut du rp : [X] en cours [] terminé
Le maître du jeu peut débarquer à l'improviste : [] oui [X] non
Commentaire :






La pluie battante produit un doux son rassurant. Bruit qui calme les angoisses d'Athéna. La pluie elle aime ça, c'est agréable à entendre et elle aime son contact même si elle se retrouve trempée si elle reste trop longtemps dessous. Et elle a remarqué que lorsqu'elle est toute mouillée elle se met à grelotter, effet qu'elle n'apprécie guère. Elle aime sentir l'eau couler sur sa peau et elle a tout de même bien compris qu'il vaut mieux qu'elle se mette à l'abri quand il pleut. Elle écoute donc le bruit que font les gouttes s'écrasant sur les fenêtres tout en se changeant. Sixty six a trouvé une maison près de la forêt, grande et semblant vide d'activité. Il y a forcément des choses à l'intérieur qui pourront l'intéresser s'est-elle dit ! Après avoir rapidement vérifié que la demeure était vide, la jeune femme s'est introduite par-derrière, ouvrant une fenêtre grâce à ses pouvoirs et la refermant sans bruit sans pour autant la verrouiller. Histoire d'avoir une porte de sortie si elle doit fuir en vitesse, même si à chaque fois qu'elle va dans un bâtiment elle passe toujours au même endroit pour sortir. En effet, l'habitation est vide, au plus grand ravissement du cobaye en fuite. Par curiosité en plus de faire des recherches, elle n'a pas hésité à explorer toute la maison. C'est qu'elle n'a jamais connu ce genre d'endroit jusqu'à ce qu'elle réussisse à fuir du laboratoire, ce qui fait qu'à chaque habitation dans laquelle elle entre, elle ne peut s’empêcher d’être à la fois curieuse et un peu émerveillée. C'est que ça a l'air à chaque fois beaucoup plus confortable que sa cellule où elle séjournait. Elle envie aussi les personnes qui y vivent et parfois s'imagine être à leur place. Mais elle repousse ce genre de pensée qui lui nuise. Elle ne peut se permettre de rêvasser, il ne faut pas qu'elle reste trop longtemps, il faut qu'elle bouge. Il ne faut pas qu'elle oublie qu'on la cherche mais qu'il y a aussi une bête à l'extérieur. Rien qu'à la pensée de cet animal qui rode, Athéna n'a pas vraiment envie de retrouver les bois, même si elle a trouvé un abri sommaire. Une sorte de cabane, qui, elle ne le sait pas, sert habituellement pour les chasseurs. Ce n'est pas un lieu très confortable où vivre, mais c'est toujours mieux qu'où elle dormait auparavant. Pourtant, intérieurement elle se doute bien que cette maison aux murs bien solides est plus sécuritaire que les planches qui entourent son abri.

La pluie s'est mise à tomber lorsqu'elle était déjà à l'intérieur de la bâtisse. Toute la journée les nuages gris couvraient le ciel, le vent soufflait. Sans avoir besoin de beaucoup de réflexion, il lui a semblé évident que tôt ou tard il pleuvrait. Après avoir vérifié qu'elle était bien seule, elle a fait un tour dans la cuisine, regardait dans les placards. Elle a mangé un paquet de chips, mets dont elle raffole depuis qu'elle en a fait la découverte. Elle a gardé une partie, peut-être que ça pourra amoindrir sa faim quand le soir viendra ? Elle s'est ensuite faufilée sous la douche, profitant de l'absence des propriétaires pour faire un brin de toilette. À chaque fois, elle hésite, hésite à prendre de la nourriture, à prendre une douche – ce qu'elle ne fait pas si souvent que ça – ou prendre des vêtements. Aujourd'hui, ça sera sûrement la totale aux vues de la taille de la demeure ça ne devrait pas leur manquer. Ils devraient tarder à s'apercevoir de la disparition d'un habit, non ? Elle ne sait pas ce qu'elle prendra. Peut-être quelque chose de chaud serait bien ? Sixty six a pourtant déjà piqué un pull dans un logement et un manteau dans un autre. Peut-être qu'elle n'embarquera que le sachet de chips ? Elle ne sait pas trop. Se laver lui fait du bien. Elle aime être propre, c'est agréable. Elle a envisagé l'espace d'un court instant de rendre plus agréable son abri mais ça serait imprudent. Elle ne peut pas se le permettre. Elle a trop peur que si elle reste trop longtemps dans un endroit on la localise et que donc on la trouve. Enfin, ces mots ne sont pas clairs dans sa tête mais elle ce dont elle est sure, c'est que si elle reste trop longtemps quelque part ça la met en danger. Il faut qu'elle bouge régulièrement. Ça ne peut pas être autrement.

Après être sortie de la salle de bain elle se dirige vers ce qui lui semble être une chambre. Elle enfile sa culotte puis le jean qu'elle a piqué là aussi autre part. Son regard s'attarde sur ses chaussettes, il faudrait qu'elle en trouve une autre paire, celle-ci a fini par se trouer et elle a froid aux pieds quand elle les porte. Ici elle pourrait trouver son bonheur ? Elle fouille dans les placards, cherchant à remettre les vêtements où ils étaient pour ne pas éveiller les soupçons. Elle ne connaît pas ces personnes et ces individus pourraient aller rapporter aux gens du labo et ils pourraient l'attraper . Son esprit est un méli-mélo de ce genre d'idées pas toujours cohérentes mais souvent paranos. Elle trouve en effet une paire de chaussettes qu'elle s'empresse d'enfiler puis rajoute ses chaussures. Plus qu'à trouver un haut. Un t-shirt ? Un autre pull ? Peut-être les deux ? Elle a peur d’être trop gourmande. Surtout qu'elle se dit qu'elle doit surtout ne pas rester plus longtemps, pourtant, même si elle aime la pluie, elle n'est pas spécialement emballée à l'idée de rejoindre immédiatement l'extérieur. Elle saisit un t-Shirt noir, l'enfile et n'a pas besoin de beaucoup de temps pour remarquer qu'il n'est clairement pas à sa taille. Plus qu'à enlever, plier – parce qu'elle a fini par comprendre comment on fait – et ranger et embarquer un pull, ou rien …

_________________



Dernière édition par Sixty six le Mar 7 Aoû - 19:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t598-plutot-mourir-debout-q http://strangerthings.forumactif.org/t600-carnet-de-sixty-six http://strangerthings.forumactif.org/t599-agenda-de-sixty-six

Steve Harringtonavatar




△ Inscription : 10/09/2017
△ Messages : 580
△ Avatar : Joe Keery
△ Autre(s) compte(s) : Elliot O'Connor
△ Crédits : dulce-dream - tumblr
△ Âge du perso : 17 ans
△ Statut social : En couple avec Nancy Wheeler
△ Métiers/Études : Étudiant au lycée de Hawkins
△ Lieu de résidence : Une maison dans la forêt



MessageSujet: Re: Mais t'es qui toi ? • Steve   Ven 30 Mar - 19:54


La journée à l'école n'avait pas été de tout repos. Depuis l'attaque du démogorgon et du sauvetage de Will Byers, Steve était différent. Il ne dormait plus très bien, faisait des cauchemars sur l'étrange créatures. Même éveillé, il avait l'impression d'être épié, suivi. Peut-être était-ce seulement le fruit de son imagination, ou la réalité. Pouvait-il y avoir d'autres démogorgons dans la nature ? Steve était également surveillé par la CIA et ça, c'était bien réel. Ils ne voulaient pas que le jeune lycéen révèle leur petit secret au sujet du monde à l'envers et du laboratoire. Encore moins de la jeune fille qu'ils recherchaient activement : Eleven. Steve restait donc très prudent, même s'il n'avait rien à se reprocher. Il n'aimait juste pas l'idée d'être sur écoute et de manquer de libertés dans sa vie privée, plus si privée que ça.

Pour couronner le tout, la pluie s'était mêler à la mauvaise humeur et à l'ennuie de Steve. Assis dans sa voiture, le roi du lycée observait les gouttes qui glissaient le long de son pare-brise alors qu'il attendait Nancy, qu'il avait accompagné rapidement pour faire une course. Elle lui avait dit d'attendre dans la voiture, que ce ne serait pas long... mais l'heure semblait s'écouler au ralenti. Une fois Nancy libéré de sa commission, Steve la ramena chez elle, avec cette impression que quelque chose s'était installé entre eux. Une gêne, ou peut-être qu'il se faisait des idées. En tout cas, il s'était excusé pour son mauvais comportement, avant que toute cette histoire de demogorgon n'arrive. Il s'en voulait même encore un peu, d'avoir été aussi con.

Après quelques baisers échangés, un peu simples, Steve rentra chez lui, en fin d’après-midi. Il glissa la clé dans la serrure, loin de se douter que quelqu'un s'était introduit dans la villa et avait pris une douche avant de piller un peu tous les placards. L'esprit ailleurs, il n'entendit aucun bruit suspect. Il referma la porte, monta doucement les escaliers en chantonnant un air qu'il venait d'inventer. Puis, là... il entendit quelque chose. Rapidement, Steve fit marche arrière pour aller récupérer sa batte dans le coffre de sa voiture, puis retourna dans la maison, silencieux. Il monta à nouveau les escaliers, prêt à attaquer si un démogorgon était entré. « Journée de merde... » Il venait de murmurer, espérant que tout ceci ne soit qu'une visite d'un ami un peu trop permissif.

_________________


I’m actually a pretty damn good babysitter.
© CODE BY LUTHIEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t102-steve-harrington-just- http://strangerthings.forumactif.org/t624-carnet-de-steve-harrington http://strangerthings.forumactif.org/t116-agenda-de-steve-harrington http://strangerthings.forumactif.org/t118-journal-de-bord-de-steve-harrington

Sixty sixavatar




△ Inscription : 13/03/2018
△ Messages : 492
△ Avatar : Joanna Halpin
△ Crédits : blitz. (avatar) / anesidora (signature)
△ Âge du perso : 27 ans
△ Statut social : Célibataire
△ Métiers/Études : En fuite
△ Lieu de résidence : Chez Steve



MessageSujet: Re: Mais t'es qui toi ? • Steve   Jeu 5 Avr - 18:55


Après avoir rangé le vêtement la jeune femme remet son haut, ou plutôt, est entrain de remettre son haut lorsqu'elle sent un regard peser sur elle. Elle tourne la tête pour remarquer la présence d'un jeune homme, un adolescent s'en doute, quelques secondes passent, immobile, figeait comme un animal prit dans les phares d'une voiture, le t-shirt à moitié mis révélant une partie de sa poitrine. Juste le temps que son cerveau réalise qu'un des habitants est rentré et qu'il se tient à quelques mètres d'elle. Puis, son visage se crispe, ses sourcils se froncent et dans le même instant qu'elle laisse tomber le reste de l'habit sur son buste elle utilise l'un de ses pouvoirs pour envoyer valser le garçon. Un simple battement de paupières, un peu de concentration et le voilà qui est repoussé, direction les escaliers pour un joli vol plané. Athéna n'attend pas un instant, dans la foulée elle récupère ses affaires d'une main – oubliant au passage le paquet de chips sur le lit – à la fois apeurée, en colère d'avoir été surprise et ayant surtout l'envie et le but de filer. Elle ne compte pas faire plus de mal à Steve, après tout, elle s'est introduite chez lui et même si elle a passé toute sa vie à ne pas voir l'extérieur, à vivre entre quatre murs capitonnés et à servir de cobaye, elle n'a pas besoin de plus pour savoir que ce qu'elle fait est mal, ou plutôt « pas bien ». Oui, « pas bien » est la formule que pourrait penser Sixty six. « Mal » c'est ce qu'elle a vécu pendant toutes ces années, c'est ce qu'elle put ressentir à maintes reprises, c'est les comportements qu'elle a pu observer de la part des agents qui étaient au laboratoire. C'est aussi ce qu'elle a pu observer hier dans ce bâtiment dans lequel elle s'est introduite où elle a vu des animaux en cage et surtout un vraiment mal en point, ce qui a eu le don de la mettre dans une colère noire.

Athéna est en colère contre elle-même, deux fois qu'elle se fait prendre, deux jours de suite. Est-ce une coïncidence ? Elle n'a pas le temps de réfléchir à ce genre de choses alors qu'elle dévale les escaliers, tout en enfilant comme elle peut son pull. Il va falloir qu'elle affronte le mauvais temps, mais cela est loin d’être un souci dans son esprit à ce moment-là. Fuir. Il faut qu'elle fuie. Elle se maudit de ne pas avoir remarqué la présence de l’intrus plutôt – même si c'est elle la véritable intruse dans l'histoire – comment n'a-t-elle pas su qu'il était là ? Jusqu'à présent, jusqu'à hier, elle avait réussi à ne pas se faire prendre ! Depuis qu'elle a réussi à s'en aller de cet endroit où elle « habitait » elle n'a jamais eu à croiser la route d'un habitant de cette ville près du laboratoire et ça lui convenait très bien ! Son cœur bat la chamade dans sa poitrine. Que choisir . Retourner dans cette pièce où elle a pu s'introduire par la fenêtre ou tenter la porte. La seconde solution est la plus proche d'elle et dans son envie de s'en aller rapidement d'ici elle prend la décision de tenter le coup. Et si elle est fermée ? Que fera-t-elle ? Elle pourra la forcer. Il ne lui faut pas beaucoup d'efforts pour faire ce genre d'exploit et elle s'en fiche que du sang coule un peu plus de ses narines ou plutôt d'une de ses narines, elle n'y fait guère attention d'habitude car elle y est habituée. Elle a quand même assimilé que si elle force trop elle perd connaissance, mais Athéna est bien du genre à s'en foutre aux vues du nombre de tentatives de fugue où elle a un peu trop utilisé ses pouvoirs et où après leur utilisation elle s'est sentie mal. Sixty six dépasse donc le jeune homme, prenant la direction ce qu'elle a décidé d'être sa sortie. À savoir si elle est ouverte ou fermée, elle le découvrira bientôt !

_________________



Dernière édition par Sixty six le Lun 4 Juin - 2:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t598-plutot-mourir-debout-q http://strangerthings.forumactif.org/t600-carnet-de-sixty-six http://strangerthings.forumactif.org/t599-agenda-de-sixty-six

Steve Harringtonavatar




△ Inscription : 10/09/2017
△ Messages : 580
△ Avatar : Joe Keery
△ Autre(s) compte(s) : Elliot O'Connor
△ Crédits : dulce-dream - tumblr
△ Âge du perso : 17 ans
△ Statut social : En couple avec Nancy Wheeler
△ Métiers/Études : Étudiant au lycée de Hawkins
△ Lieu de résidence : Une maison dans la forêt



MessageSujet: Re: Mais t'es qui toi ? • Steve   Lun 23 Avr - 16:25


Steve continua de grimper les marches de l'escalier jusqu'à se retrouver devant l'encadrement de la porte de sa chambre. Là, il vit la silhouette d'une jeune fille et pensa en une fraction de seconde qu'il s'agissait sûrement de Nancy, jusqu'à ce que ses yeux croisent ceux de l'inconnue. Alors qu'il ouvrit la bouche pour s'apprêter à dire quelque chose, la blonde cligna des paupières et Steve sentit une force invisible le repousser violemment en arrière, vers les escaliers. Par chance, la chute ne fut pas catastrophique. Steve se cogna le dos contre un mur et tomba sur les marches d'en bas en s'égratignant les mains et les genoux.

Un peu sonné, ne comprenant pas trop ce qui s'était passé sur le moment, Steve tenta de reprendre ses esprits en se redressant sur ses jambes douloureuses. Il gémit de douleur en se tenant le dos alors que l'inconnue arriva en trombe et descendit rapidement les escaliers, passant devant lui dans l'espoir de fuir, sans doute. Steve l'observa faire, interloqué, avant de remarquer son tatouage sur l'avant-bras. Elle était comme cette gamine qui avait tué le Démogorgon. Eleven ? Steve n'en était pas sûr, mais ce dont il était certain, c'était que l'intruse dans sa maison était une expérience comme elle.

« Attends ! Reviens ! » Là, l'adolescent tenta de suivre la jeune fille en boitant légèrement du pied gauche - il s'était fait mal, quand même. « Je ne vais pas te faire de mal tu sais. » Il comprenait qu'elle s'était introduite ici pour récupérer des affaires, sûrement après une évasion ? Steve regrettait de ne pas avoir avec lui les têtes pensantes du groupe de Mike Wheeler. Eux, ils n'auraient pas hésité à trouver une solution pour retenir la jeune fille et la rassurer, comme ils l'avaient fait avec Eleven. « Tu as une sacré force ! »

_________________


I’m actually a pretty damn good babysitter.
© CODE BY LUTHIEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t102-steve-harrington-just- http://strangerthings.forumactif.org/t624-carnet-de-steve-harrington http://strangerthings.forumactif.org/t116-agenda-de-steve-harrington http://strangerthings.forumactif.org/t118-journal-de-bord-de-steve-harrington

Sixty sixavatar




△ Inscription : 13/03/2018
△ Messages : 492
△ Avatar : Joanna Halpin
△ Crédits : blitz. (avatar) / anesidora (signature)
△ Âge du perso : 27 ans
△ Statut social : Célibataire
△ Métiers/Études : En fuite
△ Lieu de résidence : Chez Steve



MessageSujet: Re: Mais t'es qui toi ? • Steve   Lun 23 Avr - 19:05


Elle l'entend qui l'appelle, qui lui dit d'attendre, de revenir et il enchaîne en lui disant qu'il ne lui veut pas de mal. Un seul mot s'impose dans son esprit, mensonge. Ça ne peut être autrement, elle s'est introduite chez lui, elle a utilisé l'un de ses pouvoirs contre lui, pourquoi ne lui voudrait-il pas de mal ? Ce n'est pas logique, ça ne peut pas l’être ! S'il veut qu'elle reste c'est forcément pour alerter les gens du laboratoire pour qu'ils viennent la chercher et ça, c'est hors de question ! Entre choisir de retourner là-bas ou avoir de nouveau un face à face avec cette créature qu'elle a rencontrée dans l'Upside Down, elle ne saurait que choisir. L'une et l'autre sont deux pensées très déplaisantes. Ce qu'elle comprend sans même avoir à se retourner c'est que le jeune homme semble la suivre et c'est lorsqu’elle se retourne une fois arrivée à la porte – fermée – qu'elle le remarque de ses yeux. Elle aurait tant aimé qu'il la laisse ouverte, ça aurait été plus facile. Ça se voit qu'il est blessé, oh ! rien de bien grave, Sixty six ne s'en inquiète pas « Tu mens … ne me suis pas ! » ses poings se sont serrés, sa mâchoire s'est crispée et ses yeux le foudroient, une sorte d'avertissement qui ne dure que quelques secondes, le temps pour elle de prendre la décision de l'écarter de son chemin à sa manière, soit de l'envoyer encore une fois valsé et tant pis si du sang coule un peu plus de son nez. Car même si l'ancien cobaye n'a nullement envie de lui faire du mal, le jeune homme est sur son chemin parce que ne pouvant sortir par la porte d'entrée elle a décidé de tenter le tout pour le tout en retournant dans la pièce par laquelle elle s'est introduite. Ainsi, alors que l'adolescent va s'écraser un peu plus loin, la jeune femme s'élance de nouveau dans le rez-de-chaussé, évitant au passage Steve de plusieurs mètres au cas-où si l'idée lui vient d'insister et de vouloir la saisir par exemple par le poignet pour l’arrêter ou tenter de la ralentir.

_________________



Dernière édition par Sixty six le Dim 1 Juil - 19:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t598-plutot-mourir-debout-q http://strangerthings.forumactif.org/t600-carnet-de-sixty-six http://strangerthings.forumactif.org/t599-agenda-de-sixty-six

Steve Harringtonavatar




△ Inscription : 10/09/2017
△ Messages : 580
△ Avatar : Joe Keery
△ Autre(s) compte(s) : Elliot O'Connor
△ Crédits : dulce-dream - tumblr
△ Âge du perso : 17 ans
△ Statut social : En couple avec Nancy Wheeler
△ Métiers/Études : Étudiant au lycée de Hawkins
△ Lieu de résidence : Une maison dans la forêt



MessageSujet: Re: Mais t'es qui toi ? • Steve   Dim 1 Juil - 19:15


Steve ne savait plus trop comment faire, ni quoi dire, pour attirer l'attention de la jeune fille. Il avait tenté une petite phrase banale, histoire de détendre l'atmosphère, mais ça n'avait visiblement pas marché. « Tu mens … ne me suis pas ! » Steve s'arrêta net dans sa lancée sans détacher son regard de l'intruse. Son cerveau essayait de tourner à toute vitesse dans sa tête pour trouver la bonne solution. Il n'allait pas laisser la fille filer, surtout si la CIA traînait dans les parages. Il ne voulait pas non plus avoir des ennuis si on la voyait sortir d'ici alors que les agents étaient peut-être dehors, à sa recherche. Elle semblait s'être échappée depuis peu de temps, ou alors, c'était l'impression qu'elle donnait.

Steve n'eut pas vraiment le temps de réfléchir plus, la jeune fille avait encore usé de son pouvoir sur lui. Steve alla donc s'écraser contre un mur, une nouvelle fois, redoublant l'intensité de la douleur dans ses os. Il eut un gémissement plaintif alors qu'il tentait de se redresser pour ralentir la jeune fille. Maintenant, il devait trouver une idée, et vite. « Tu connais Eleven ? » Il lança cette question en dernier recours, dans l'espoir que ça fasse réagir. « Tu sais, j'ai croisé cette fille comme toi, mais plus jeune. Je sais que des types étaient après elle et ils sont peut-être après toi. Si tu sors d'ici, tu cours le risque de te faire attraper et tu vas me mêler à tout ça... » Est-ce que ça allait marcher, de parler d'Eleven ? Et si cette jeune fille ne la connaissait absolument pas ? « Elle avait le même tatouage sur le bras, avec des chiffres... » Manquant un peu d'air après avoir parlé rapidement, Steve était à bout de force. Il se redressa quand même du sol tant bien que mal, espérant que cette fois, l'inconnue n'allait pas encore l'envoyer valser.

_________________


I’m actually a pretty damn good babysitter.
© CODE BY LUTHIEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t102-steve-harrington-just- http://strangerthings.forumactif.org/t624-carnet-de-steve-harrington http://strangerthings.forumactif.org/t116-agenda-de-steve-harrington http://strangerthings.forumactif.org/t118-journal-de-bord-de-steve-harrington

Sixty sixavatar




△ Inscription : 13/03/2018
△ Messages : 492
△ Avatar : Joanna Halpin
△ Crédits : blitz. (avatar) / anesidora (signature)
△ Âge du perso : 27 ans
△ Statut social : Célibataire
△ Métiers/Études : En fuite
△ Lieu de résidence : Chez Steve



MessageSujet: Re: Mais t'es qui toi ? • Steve   Jeu 5 Juil - 4:54


Elle s’arrête brusquement lorsqu'elle l'entend parler d'Eleven. On pourrait même dire qu'elle freine des quatre fers. Évidemment, elle est surprise d'entendre parler d'elle, surtout part un adolescent. Le temps d'assimiler l'info voilà qu'il enchaîne en disant qu'il l'a croisé. Bon moyen pour la faire se retourner, son étonnement doit se voir sur son visage ainsi que dans son regard. « Les types » dont il parle c'est bien sûr les gens du labo, c'est une évidence pour Sixty six, et l'inconnu a raison, ils doivent sûrement être à sa recherche. À la recherche de tous ceux qui ont eu l'occasion de s'échapper. Rapidement après les révélations faites des questions s’enchaînent dans la tête de la jeune femme. Doit-elle se méfier de lui ? Oui. Il a beau parler, il a beau dire qu'il connaît Eleven, qu'il sait qu'elle est recherchée, il peut tout simplement vouloir la retenir ici jusqu'à ce que l'on vienne la chercher. Même si Athéna a su démontrer à plusieurs reprises qu'elle était tout à fait capable de s'en prendre au personnel du laboratoire, au point même de les tuer, elle se doute qu'elle pourrait être facilement submergée et ne pas savoir se défendre, ne pas pouvoir fuir. Alors, il est certain qu'il est hors de question qu'elle reste ici ! Pourtant, ce que le jeune homme lui a dit a su piquer sa curiosité « Comment tu la connais ? » Oui, il lui a dit qu'il l'avait croisé cependant ça ne lui suffit pas, elle veut avoir des détails, elle veut savoir.

Elle aimerait lui demander comment elle va, mais il pourrait lui raconter des mensonges, elle ne l'oublie pas. Alors il vaut mieux qu'elle le demande à la principale intéressée et elle sait comment faire. Son regard est rempli de méfiance, même si la blonde a consenti à s’arrêter et se retourner, elle reste sur ses gardes et prête à bondir à chaque instant pour détaller, comme elle n'hésitera pas à nouveau à faire usage de son don pour se défendre. Avec ce qu'il lui a dit sur le fait que si elle sort de cette maison elle le mêlerait «  à tout ça » elle se sent un peu perdue, mais surtout prise au piège ce qu'elle n'apprécie guère ! Ce qui la pousse à avoir un mouvement de recul alors que ses yeux balayent la pièce. De toute façon, sa présence ici le mêle qu'il le veuille ou non, qu'elle le veuille ou non. « Qu'est-ce que tu veux dire par « mêler à tout ça » ? » dit-elle alors que ses pupilles vont se poser sur Steve.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t598-plutot-mourir-debout-q http://strangerthings.forumactif.org/t600-carnet-de-sixty-six http://strangerthings.forumactif.org/t599-agenda-de-sixty-six

Steve Harringtonavatar




△ Inscription : 10/09/2017
△ Messages : 580
△ Avatar : Joe Keery
△ Autre(s) compte(s) : Elliot O'Connor
△ Crédits : dulce-dream - tumblr
△ Âge du perso : 17 ans
△ Statut social : En couple avec Nancy Wheeler
△ Métiers/Études : Étudiant au lycée de Hawkins
△ Lieu de résidence : Une maison dans la forêt



MessageSujet: Re: Mais t'es qui toi ? • Steve   Ven 6 Juil - 17:44


Est-ce qu'il allait réussir à être crédible ? À prouver qu'il était de son côté ? Il paraissait moins innocent qu'un enfant de douze ans comme Mike Wheeler., alors, autant dire qu'il avait du pain sur la planche. Steve allait devoir ruser pour retenir l'attention de l'inconnue sans qu'elle ne prenne peur et quitte sa villa. Mais, de toute façon, rien ne disait qu'elle était suivie. Sauf que Steve avait peur. Même s'il était beaucoup moins surveillé que la famille Byers et Wheeler, il n'en restait pas moins un pion qui avait eu un rôle dans cette grande histoire.

« Comment tu la connais ? » Bon, maintenant, il fallait dire la vérité, mais par où commencer ? Steve se frotta le bras droit, qui avait reçu un sacré coup dans l'un des angles du mur, puis il haussa les épaules. « Je ne me souviens plus exactement comment, mais je me souviens que cette fillette était amie avec le frère de ma petite amie. Mike Wheeler. » Autant essayer de balancer le plus de noms possible. Qui sait, si Eleven était en contact avec cette jeune fille, peut-être lui avait-elle tout raconté, de sa rencontre avec Mike en passant par d'autres détails plus pertinents.

« Qu'est-ce que tu veux dire par « mêler à tout ça » ? » Oui, parce que Steve n'avait pas mâché ses mots et avait avoué à l'inconnue qu'il craignait pour sa propre sécurité. « La famille de ma petite amie est surveillée par la CIA et les gens du laboratoire. Donc, j'imagine que si on te retrouve à sortir de chez moi, ils ne vont pas me laisser vivre ma vie tranquillement, comme si de rien était. Je vais sûrement devenir une de leur nouvelle cible. » Il ne savait pas vraiment comment ça se passait avec eux, mais mieux valait-il prévenir que guérir. « J'ai comme l'impression que, quoi que je dise, tu vas te méfier de moi. Tu peux me poser des questions, je vais essayer de te prouver que je suis quelqu'un de clean ! » Il la voyait agir, comme un animal égaré qui ne savait plus comment s'échapper.

_________________


I’m actually a pretty damn good babysitter.
© CODE BY LUTHIEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t102-steve-harrington-just- http://strangerthings.forumactif.org/t624-carnet-de-steve-harrington http://strangerthings.forumactif.org/t116-agenda-de-steve-harrington http://strangerthings.forumactif.org/t118-journal-de-bord-de-steve-harrington

Sixty sixavatar




△ Inscription : 13/03/2018
△ Messages : 492
△ Avatar : Joanna Halpin
△ Crédits : blitz. (avatar) / anesidora (signature)
△ Âge du perso : 27 ans
△ Statut social : Célibataire
△ Métiers/Études : En fuite
△ Lieu de résidence : Chez Steve



MessageSujet: Re: Mais t'es qui toi ? • Steve   Dim 15 Juil - 4:37


Elle fronce les sourcils lorsqu'elle entend Steve parler, elle ne comprend pas tout ce qu'il dit. Malgré le fait qu'elle est la vingtaine, qu'elle a eu l'occasion de parler et de lire des livres, elle n'a pas tout le vocabulaire qu'ont les gens normaux, alors elle bloque sur certains mots. Par contre, elle a très bien retenu que ce Mike Wheeler est le lien entre Eleven et cet adolescent. Il faudra qu'elle interroge Eleven en tout voulu pour en savoir plus, mais surtout pour vérifier la version de Steve. Alors, parce qu'elle ne comprend pas tout, elle fait savoir sans manque de compréhension par un seul mot « Petite amie ? » son air interrogatif montre bien qu'elle attend une explication, pour une fois ou en tout cas un instant, elle n'est pas agressive, tout ce qu'elle veut c'est qu'il lui explique ce qu'est une petite amie. Elle a beau l'avoir sûrement lu dans un livre, c'est tout autre chose une fois dans la « vie réelle » où elle se trouve facilement démunie pour avoir vécu pendant toutes ces années dans la pièce qui lui servait de cellule. Elle a toujours été persuadée qu'il y avait un « ailleurs », un « extérieur » à cet endroit où elle vivait et où on la tourmentait. Ça ne pouvait en être autrement. Elle avait compris que les personnes qui s'occupaient d'elle n'étaient pas comme elle, ne la considéraient pas comme égale à eux et surtout, ne vivaient pas au même endroit. Eux étaient libres, elle non. Mais maintenant si ! Elle l'est ! Et que de joie de l’être ! De ne plus avoir à subir ces expériences ! Certes, ce n'est pas tout confort et elle doit survivre jour après jour, pourtant c'est toujours mieux que d’être un cobaye. Pourtant, même si elle est heureuse d’être à l'extérieur, elle a cette peur au fond d'elle qui la tourmente, la peur d’être de nouveau enfermée là-bas.

Hormis par profit personnel, pourquoi se soucierait-il d'elle ? « Pourquoi je me soucierais de toi ? » L'explication qu'il lui a donnée lui donne cette horrible sensation d’être prise au piège. Sa bonne conscience lui dicte de rester, car elle n'a nullement envie d'attirer des problèmes à des gens, elle se base sur ce qu'elle a subi et ne peut que se dire qu'il pourrait lui arriver la même chose, et ça, hors de question ! Pourtant, il lui faut être mobile et si cet adolescent est surveillé, alors ils savent forcément qu'elle est ici et elle ne peut se permettre de rester trop longtemps. Il faut qu'elle fuie ! Qu'elle retourne dans la forêt ! En plus de ça, elle n'apprécie guère qu'il ait essayé de la culpabiliser. En tout cas, elle l'interprète ainsi. Ses sentiments se divisent, s'opposent. Sixty six voit bien qu'il n'est pas méchant, en tout cas, il ne donne pas l'impression de l’être. En fait, il a l'air plutôt gentil et ne semble pas lui vouloir du mal, mais plutôt du bien. Après tout il lui a dit qu'elle risquait d’être attrapée si elle sort d'ici, ce qu'elle sait déjà. Les bonnes intentions l'ancienne cobaye n'y est pas habituée, traitée comme un rat de laboratoire depuis sa plus tendre enfance, elle a du mal à comprendre et à ne pas se méfier dans cette situation, ça doit forcément cacher quelque chose ! « Pourquoi tu ne veux pas qu'ils m'attrapent ? Si je sors d'ici sans être vu, ils ne sauront pas. » Elle ne comprend pas pourquoi il le lui a dit, pourquoi ça semble l'intéresser qu'elle ne se fasse pas attraper, hormis pour son propre intérêt.

_________________



Dernière édition par Sixty six le Jeu 2 Aoû - 21:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t598-plutot-mourir-debout-q http://strangerthings.forumactif.org/t600-carnet-de-sixty-six http://strangerthings.forumactif.org/t599-agenda-de-sixty-six

Steve Harringtonavatar




△ Inscription : 10/09/2017
△ Messages : 580
△ Avatar : Joe Keery
△ Autre(s) compte(s) : Elliot O'Connor
△ Crédits : dulce-dream - tumblr
△ Âge du perso : 17 ans
△ Statut social : En couple avec Nancy Wheeler
△ Métiers/Études : Étudiant au lycée de Hawkins
△ Lieu de résidence : Une maison dans la forêt



MessageSujet: Re: Mais t'es qui toi ? • Steve   Sam 21 Juil - 15:03



Le débit de paroles de Steve Harrington était impressionnant. Peut-être était-ce dû à son état d'anxiété lié à la panique. Il devait faire vite pour retenir la jeune fille et trouver les mots qui n'allaient pas la faire fuir. Tout un programme ! Steve n'était pas habitué à traîner avec le groupe de Mike Wheeler, aussi, peut-être aurait-il eu quelques astuces pour ne pas paraître trop suspect en ce moment même. « Petite amie ? » Bon, au moins, il venait d'éveiller la curiosité de la demoiselle. « Hm, c'est... la fille pour qui j'ai de forts sentiments. On s'aime, elle et moi. » Est-ce que cette jeune fille connaissait au moins la notion d'amour ? Steve avait l'impression que les expériences du scientifique fou n'avaient pas vraiment le droit de découvrir toutes les choses qui composaient les étapes d'une vie normale. Ils étaient résumés à utiliser leurs dons extraordinaires, rien de plus. Mais peut-être que Steve se trompait. Peut-être que l'inconnue avait déjà ressenti cette émotion. « Je tiens beaucoup à elle. » Est-ce que c'était suffisant pour qu'elle comprenne ?

« Pourquoi je me soucierais de toi ? » Elle n'avait pas tord de poser la question. Steve se gratta le sommet du crâne en réfléchissant à quoi dire. « Parce que... je me soucis de toi ? Je veux m'assurer qu'on te fera pas de mal, sinon, je vais culpabiliser s'il t'arrive quelque chose par ma faute et les petits vont me tomber dessus s'ils apprennent que j'ai laissé partir une fille comme Eleven au lieu de lui venir en aide ! » Il voyait déjà le regard de chacun des membres du groupe de Mike. Et il pouvait deviner ce qu'ils allaient lui dire lorsqu'il leur apprendrait la nouvelle. « Pourquoi tu ne veux pas qu'ils m'attrapent ? Si je sors d'ici sans être vu, ils ne sauront pas. » Encore une fois, ce n'était pas totalement faux, mais comment savoir ? Steve osa bouger, en espérant que la fille ne l'attaque pas. Il leva alors les mains en l'air, pour lui montrer qu'il ne tenterait rien, et se déplaça lentement et à reculons vers la fenêtre pour jeter un regard dehors. « Peut-être, ou peut-être pas. Ils sont partout et ils savent bien se cacher. J'ai pu les voir à l'oeuvre quand on aidait Eleven à entrer dans le... je sais plus le nom, mais elle était plongée dans une piscine remplie d'eau il me semble et elle s'est connectée psychiquement à un monstre... » Il n'avait pas oublié le nom de la créature, mais ce n'était pas connu de tout le monde, puisque les gamins du groupe de Mike l'avait surnommait ainsi. « Je te laisse le choix, en fait. Si tu veux sortir, vas-y. Mais, si tu restes... je peux te préparer quelque chose à manger et te proposer un endroit où dormir, en attendant. » En attendant quoi ? Il ne savait pas. Il ignorait tout des projets de la jeune fille.


_________________


I’m actually a pretty damn good babysitter.
© CODE BY LUTHIEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t102-steve-harrington-just- http://strangerthings.forumactif.org/t624-carnet-de-steve-harrington http://strangerthings.forumactif.org/t116-agenda-de-steve-harrington http://strangerthings.forumactif.org/t118-journal-de-bord-de-steve-harrington

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Mais t'es qui toi ? • Steve   


Revenir en haut Aller en bas
 

Mais t'es qui toi ? • Steve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STRANGER THINGS :: HAWKINS :: LOGEMENTS-