AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
News du forum

► Venez découvrir la news n°04 en cliquant ici.


À savoir

► Nous sommes actuellement en avril 1985.
► Les lieux de la ville ont été réorganisés pour faciliter le jeu.



 

Pour les dates de rp, nous suivons la chronologie IRL, excepté le fait que tout se passe en 1985.
Cependant, merci de respecter la chronologie du forum pour les événements importants.

On a besoin de membres de la CIA ou du laboratoire
pour équilibrer nos groupes sur le forum

Partagez | 
 

 Child's play [Ft. Mike]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Twoavatar




△ Inscription : 21/12/2017
△ Messages : 338
△ Points : 704
△ Avatar : William Franklyn Miller
△ Crédits : Tag
△ Âge du perso : 14 ans
△ Statut social : Célibataire
△ Métiers/Études : Aucun
△ Lieu de résidence : Dans la rue



MessageSujet: Child's play [Ft. Mike]   Lun 14 Mai - 21:15






formulaire d'intro


Type du sujet : [] Flash-Back [x] Présent
Date du rp : 7 janvier 1985
Matin, après-midi, soir : Soir
Météo (approximative) : Vent frais
Statut du sujet : [] libre [x] privé
Le maître du jeu peut débarquer à l'improviste : [x] oui [] non
Commentaire :





Eh bien eh bien Qu'avais-tu là face à toi ? Oh, tu devais avoir remarqué quelques fois cette sympathique tête près de tes lieux de loisirs. Quelle joie de le voir ici ! Oui, évidemment, le mot "joie" devait avec toi être pris avec d'infimes pincettes, car ce fut seulement par un regard désespéré et blasé que tu accueillis le nouvel arrivant... Tu étais alors sur la route de la forêt, cette mer d'arbre qu'aucun n'osait approcher. Pour toi, il s'agissait là de ton refuge. Cette nature t'avait donné une maison depuis ta sortie du laboratoire. Elle ne t'avait jamais abandonné, et tu avais trouvé en elle un semblant de réconfort.

Vraisemblablement, tu avais emprunté là la même route qu'un jeune collégien de la ville. À vrai dire, c'était en courant que tu avais rencontré le garçon. Peut-être essayais-tu d'échapper à un marchand en colère pour un vol que tu aurais commis, qui sait ? Quoi qu'il en soit, ce fut les mains remplies de biscuits que tu te fracassas contre le jeune homme, écrasant tes précieuses "trouvailles" sur le goudron de la route... Ton regard s'était immédiatement tourné vers le trouble-fête. Ce collégien que tu avais déjà aperçu à plusieurs reprises lors de tes jeux un peu malsains...

« Rhaa... Va te faire mettre... » lui lanças-tu comme instinctivement, face à tes boîtes éclatées sur la route...

En effet, il s'agissait plutôt là de malchance. Il ne te restait que quelques mètres avant d'être complètement tiré d'affaire, et tu venais de tamponner un môme à la dernière seconde... Bon, les mots que tu lui avais adressés étaient plutôt extrême pour une situation "pas si dramatique que ça". Pourtant tu ne pouvais t'empêcher de jurer tout le temps. C'est ainsi que tu avais déversé ta haine dans le laboratoire, et c'est ainsi que tu raisonnais désormais... Ton vocabulaire avait été entiérement revisité par l'accumulation de ses gros mots que tu apprenais de la bouche des scientifiques.

« Regarde où tu marches petit ! » rajoutas-tu nonchalamment.

Ouhhh, cette phrase était particulièrement intéressante ! Nous avions là un superbe cas de mauvaise foi, couplé à un foutage de gueule total ! Il fallait dire que du haut de ton mètre cinquante deux, tu n'étais pas vraiment en capacité d'appeler un autre enfant de la sorte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t427-one-two-three-what-are

Michael Wheeleravatar




△ Inscription : 10/04/2018
△ Messages : 94
△ Points : 43
△ Avatar : Finn Wolfhard
△ Crédits : Amnesis
△ Âge du perso : 13 ans
△ Statut social : Confus
△ Métiers/Études : Collégien • Dungeon Master • Paladin • President of AV club
△ Lieu de résidence : Wheeler • Dans son sous-sol



MessageSujet: Re: Child's play [Ft. Mike]   Dim 3 Juin - 21:16




Child's play

Feat. Two

Mentir était devenu une habitude bien trop fréquente au cours de cette dernière année, évidemment tout le monde mentais, un ça va dissimulant souvent une réalité tout autre, un sourire polis pour qu'on ne pose plus de question... Mais Micheal était devenu un expert dans un tout autre domaine de mensonge, mentir à sa famille, à sa propre mère simplement parce qu'aucun d'entre eux ne connaissaient la vérité. Ce soir là n'était pas différent. Il évitait pourtant de traîner seul quand le jour s'achevait, après ce qu'il avait vécu et vu l'année précédente il était devenu un poil plus prudent au niveau de ses escapades nocturne pourtant ce soir là il avait menti une fois encore, prétextant aller à la salle d'arcade avec ses amis et supervisés par le frère aîné de Will pour ne pas inquiéter sa mère. Son plan n'était pas parfait, si jamais elle décidait d'appeler Joyce, il était complètement foutu mais sa mère semblait avoir retrouvé un peu de confiance en lui et en Nancy ou était-ce simplement parce qu'après ce qui était arrivé elle essayait de ne pas trop les étouffer.

Mike n'avait pas tardé à enfiler sa veste et à fourrer quelques provisions dans son sac à dos ainsi qu'une lampe de poche et son talkie-walkie. Il songea à prendre une arme, quelque chose pour se défendre, mais les Wheeler n'étaient pas vraiment fana d'armes à feu et lui même n'était pas particulièrement à l'aise avec ça, de toute façon il avait bien vu à quel point elles avaient été inefficaces face au Demogorgon...

C'est en vélo que le jeune homme s'était éloigné du quartier résidentiel pour se rendre vers cette forêt qu'il ne connaissait que trop bien et lui donnait encore des frissons. Quand la lisière de la forêt se présenta enfin à lui, il décida d'abandonner son moyen de locomotion près de l'un des arbres, coupant la lumière du guidon avant de serrer les lanières de son sac à dos.

Comme à son habitude et comme il le faisait depuis des mois, son principal objectif était de ratisser la zone, d'appeler le nom de son amie disparue et de garder le talkie-walkie sur la fréquence qu'il utilisait tous les soirs pour la contacter.

La nuit tombait peu à peu mais il faisait encore assez clair pour que Mike n'ai pas besoin d'utiliser sa lampe de poche, il gardait donc simplement quelques morceaux de ficelle, qu'il avait tiré hors de son sac, dans sa main gauche. Longeant toujours la lisière de la forêt, regardant à travers les arbres de celle-ci pour trouver les repères qu'il avait déjà placé, le brun avançait sans vraiment regarder devant lui. Ses repères étaient ces simples bouts de ficelles, attachés autour des troncs... il avait déjà essayés plusieurs autres techniques, d'abord de la craie ce qui avait été un échec à la première pluie, puis des gommettes qu'il volait à sa petite soeur mais au fil du temps elles finissaient par disparaître elles aussi et marquer le tronc à l'aide d'un couteau lui ferait perdre beaucoup trop de temps à retrouver les marques... la ficelle était donc pour le moment sa meilleure solution.

Ce n'est qu'en entendant des pas pressés que le brun avait tourné la tête un peu trop tard. La collision avait été violente autant pour lui que pour le plus petit qui avait lâché tout ce qu'il tenait tandis que Mike avait simplement reculé en se frottant le bras, grognant entre ses dents avant de froncer les sourcils face à l'attitude de l'inconnu.

- C'est toi qui vient de me foncer dedans !

Si Mike avait habituellement un bon sang froid, au moins avec les inconnus, sa patience était à cran ces derniers temps autant que la colère qui grandissait en lui. L’appellation "petit" lui fit tout de même arquer un sourcil tandis qu'il baissait les yeux vers l'adolescent qui mesurait bien 10 voir 15 centimètres de moins que lui.

- Un pardon c'est trop te demander ?

Ouais parce qu'il était hors de question que ce soit lui qui s'excuse. En regardant plus attentivement le visage de l'adolescent, Mike fronça un peu plus les sourcils. Oh il l'avait déjà vu à plusieurs reprises... surtout en compagnie de Will et l'expression qu'avait son meilleur ami dans ces moments là ne lui plaisait pas du tout mais leurs échanges se terminaient toujours avant que Mike ne puisse intervenir. Son regard tomba ensuite sur les paquets de biscuits au sol et il fronça encore plus les sourcils si c'était possible toute fois.

A sa connaissance et autant dire qu'il connaissait plutôt bien les lieux, aucunes habitations ne se trouvaient à proximité mais ce qui le fit tiquer était plutôt le fait qu'il semblait faire des réserves, comme lui faisait lorsqu'il cachait El dans son sous-sol... L'idée que cet inconnu ai pu tomber sur la jeune fille lui traversa l'esprit et il eu directement envie de lui poser la question bien qu'il savait qu'il ne pouvait pas parler de ça, c'est pourquoi il préféra détourner la chose, jouant distraitement avec la ficelle toujours dans la paume de sa main.

- ... Qu'est-ce que tu fout avec tout ça... et ici.  

code by bat'phanie


Spoiler:
 

_________________

So I call on my angels
I heard you even when the world seemed dark and cold, and i felt lost and alone. Your voice brought me hope. Your voice brought me home.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t644-michael-wheeler-i-just http://strangerthings.forumactif.org/t650-carnet-de-michael-wheeler#5203 http://strangerthings.forumactif.org/t649-agenda-de-michael-wheeler http://strangerthings.forumactif.org/t648-journal-de-bord-de-michael-wheeler

Twoavatar




△ Inscription : 21/12/2017
△ Messages : 338
△ Points : 704
△ Avatar : William Franklyn Miller
△ Crédits : Tag
△ Âge du perso : 14 ans
△ Statut social : Célibataire
△ Métiers/Études : Aucun
△ Lieu de résidence : Dans la rue



MessageSujet: Re: Child's play [Ft. Mike]   Jeu 7 Juin - 23:41


« Ouais, et c'est moi qui n'ai plus rien à bouffer maintenant » tu crachas sans crier gare, optant pour une mauvaise foi légendaire, qui au final te définissait assez bien...

Tu regardas une dernière fois le carnage à tes pieds. peut-être devait-il rester une petite boîte encore intacte, mais quoiqu'il en soit, tes réserves en avaient pris un coup... Tu étais véritablement sur les nerfs. Bien plus que d'habitude ! Tes petites vacances imprévues au laboratoire ne t'avaient vraisemblablement pas fait de bien. Tu n'avais jamais été autant dans la merde, c'est pour dire... Désormais, tu étais une cible à abattre pour le laboratoire. Plus encore que posséder un don inutile pour la cause ridicule que la CIA défendait, tu étais une véritable plaie pour eux... En tant d'années d'incarcération, ce fut seulement quelques semaines plus tôt que ces connards comprirent qu'ils devaient en finir avec toi. Ta seconde fuite du laboratoire avait été indéniablement de trop... Dans un contexte tel que celui-ci, la réflexion de ton interlocuteur face à ton impolitesse restait bien en travers de la gorge.

« J'retrouverai ma bouffe si j'te demande pardon ? Il me semble que je gagnerai bien plus à te frapper dans les couilles et à fouiller tes poches... »

Cette dernière phrase n'avait vraiment pas été utile... C'était pourtant comme une épine que tu devais retirer à tout prix de ton pied. Dès lors qu'une horreur te passait par la tête, tu te devais d'en faire part à ton interlocuteur. En cette situation, tu utilisais probablement le sarcasme pour te protéger. C'était ainsi que tu avais toujours agi (si ce n'était avec l'aide de tes précieuses illusions...). Tu regardas rapidement en direction du petit magasin que tu avais volé quelques minutes plus tôt, remarquant que tu n'étais désormais plus suivi par le marchand en colère (il devait avoir abandonné la poursuite). Tu te retournas alors nonchalamment vers ton interlocuteur d'infortune, le toisant avec mépris face à sa question.

« J'te l'ai dit, ça c'est ma bouffe ! C'est avec ça que je crève pas... Et puis, ça te regarde ? C'est à toi que je devrais poser la question. Pourquoi tu vas pas poser ton cul chez toi, comme tout le monde ? Ou aller jouer avec ton petit copain »

Un psychologue aurait certainement énormément de chose à dire sur tes propos... On pouvait y voir une grande honte, que tu cachais derrière tes méchancetés. Évidemment, tu n'allais pas dire à ce petit bourge que tu vivais dans les bois ! Il y a de cela quelques mois, tu n'aurais eu aucun problème à lui faire part de ta situation. Cependant, tu remarquais peu à peu à quel point les autres enfants étaient différents... À quel point TU étais différent, et bizarre. De même, tes derniers mots -ayant pour unique but l'agacement de ton interlocuteur- n'étaient là que pour contourner la question du garçon.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t427-one-two-three-what-are

Michael Wheeleravatar




△ Inscription : 10/04/2018
△ Messages : 94
△ Points : 43
△ Avatar : Finn Wolfhard
△ Crédits : Amnesis
△ Âge du perso : 13 ans
△ Statut social : Confus
△ Métiers/Études : Collégien • Dungeon Master • Paladin • President of AV club
△ Lieu de résidence : Wheeler • Dans son sous-sol



MessageSujet: Re: Child's play [Ft. Mike]   Jeu 14 Juin - 13:05




Child's play

Feat. Two

Si l'idée qu'il pouvait obtenir la moindre information sur Eleven lui avait traversé l'esprit, la "menace" du plus petit lui fit de nouveau froncer les sourcils. Ce n'était pas la première fois qu'on menaçait de le frapper et surement pas la dernière alors Mike fit ce qu'il faisait toujours dans ces moments là, laisser couler et rester silencieux, se contentant de fixer le garçon face à lui.

Ce n'est que lorsque la petite boule de nerf reprit la parole que le brun entrouvrit les lèvres pour répondre quelque chose mais la petite remarque au sujet de son meilleur ami eu le don de l'irriter un peu plus qu'il ne l'était déjà et il cracha finalement une réponse.

- Je peux très bien te dire la même chose.

Pourquoi il courrait avec des paquets de gâteaux de toute façon, est-ce qu'il était en pleine fugue ? Le regard de l'adolescent passa du plus petit aux restes de paquets sur le sol, cherchant à comprendre ou à trouver une explication logique mais avec tout ce qu'il avait pu vivre la logique était devenu une notion bien relative. Michael enfonça les morceaux de ficelle dans la poche de sa veste avant de descendre le sac à dos qu'il gardait sur ses épaules en poussant un petit soupir. Il ne s'excuserait certainement pas mais de ce qu'avait pu lui faire entendre l'autre garçon et vu la façon dont il avait réagit pour de simples gâteaux il se doutait bien qu'il ne lui avait pas menti sur le sujet de la bouffe.

Le garçon aux cheveux bouclé s'accroupi pour poser son sac et fouiller dedans, écartant tout ce qui lui servait pour ses rondes, quelques provisions, une lampe de poche, de la ficelle, son talkie-walkie ... il tira finalement deux paquets emballés, l'un contenant les gaufres qu'El aimait tant tandis que dans l'autre se trouvaient deux tartines beurre de cacahuètes gelée de groseille qu'il s'était préparé avant de partir. Mike préférait être prudent et embarquait toujours de quoi manger et boire avec lui quand il partait en expédition, juste au cas où.

Les gaufres retrouvèrent leur place dans son sac, après tout si il retrouvait El, elle aurait peut-être faim et de toute façon il les avaient pris spécialement pour la jeune fille alors hors de question de les filer au premier trou du cul venu. Mike se redressa finalement, fermant son sac à dos qu'il remit sur ses épaules après avoir sortit une petite bouteille d'eau et le sac contenant les tartines avant de poser son regard sur l'autre adolescent une fois encore.

- On est quitte.

Pas vraiment, ce n'est pas comme ci il lui devait quelque chose, mais au moins il ne crèverait pas de faim à cause de lui. Le brun fourra ses provisions dans les bras du plus petit sans grande délicatesse avant de lui tourner le dos pour reprendre sa route en direction des bois, lui lançant un bref regard par dessus son épaule.

- Et tu t'approches plus de Will.

Il n'était pas certain d'être vraiment une menace, en tout cas pas pour les gens qui le connaissait vraiment, mais ce n'est pas comme-ci ce garçon savait quoi que ce soit sur lui et peut-être que la différence de taille le dissuaderait... sinon il pouvait toujours le menacer d'aller le dénoncer à Al, Mike n'était pas stupide, tous ces gâteaux avaient probablement été volés vu la façon dont le gamin semblait fuir et le seul magasin dans les environs était celui d'Al...

Malgré tout, Micheal était tout de même intrigué par ce fouteur de merde... il pouvait croire à une coïncidence, mais l'attitude de ce garçon, sa fuite vers les bois ... tout lui rappelait un peu trop une situation qu'il avait déjà connu ou était-ce simplement parce que retrouver El occupait pratiquement toutes ses pensées depuis des mois...

Poussant un nouveau soupir, le jeune Wheeler s'arrêta une nouvelle fois, lançant un regard aux arbres qu'il avait déjà marqué avant de lancer un regard derrière lui pour interpeller le garçon.

- Hé ! ... T'as pas vu ... quelqu'un traîner par ici ?


Bon c'était plutôt stupide comme question mais Mike savait très bien qu'il ne pouvait pas en dire plus mais la réponse de l'adolescent pourrait peut-être l'aiguiller, au moins lui faire savoir si il cherchait dans la bonne direction, de toute façon ce n'est pas comme ci il avait grand chose à perdre, pour le moment il était le seul impliqué dans tout ça alors peut importe si il finissait par se mettre en danger, c'est lui que ça regarde.

code by bat'phanie

_________________

So I call on my angels
I heard you even when the world seemed dark and cold, and i felt lost and alone. Your voice brought me hope. Your voice brought me home.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t644-michael-wheeler-i-just http://strangerthings.forumactif.org/t650-carnet-de-michael-wheeler#5203 http://strangerthings.forumactif.org/t649-agenda-de-michael-wheeler http://strangerthings.forumactif.org/t648-journal-de-bord-de-michael-wheeler

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Child's play [Ft. Mike]   


Revenir en haut Aller en bas
 

Child's play [Ft. Mike]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STRANGER THINGS :: HAWKINS :: SUD D'HAWKINS :: MIRKWOOD-