AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
News du forum

► Venez découvrir la news n°06 en cliquant ici.

► Le FBI débarque sur le forum ! Pour en savoir plus, venez lire l'annexe FBI et dossiers secrets.

À savoir

► Nous sommes actuellement en septembre 1985.

► Les lieux de la ville ont été réorganisés pour faciliter le jeu.



 

Pour les dates de rp, nous suivons la chronologie IRL, excepté le fait que tout se passe en 1985.
Cependant, merci de respecter la chronologie du forum pour les événements importants.

On a besoin de membres de la CIA ou du laboratoire
pour équilibrer nos groupes sur le forum

Partagez | 
 

 Sister ? Are you okay ? [ft Sixty Six]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Autumn Valentineavatar




△ Inscription : 27/12/2017
△ Messages : 122
△ Avatar : Clare Foley
△ Âge du perso : 15 ans
△ Statut social : Célibataire
△ Métiers/Études : Aucun
△ Lieu de résidence : Le cabanon de jardin de la ferme Fitzgerald



MessageSujet: Sister ? Are you okay ? [ft Sixty Six]   Sam 23 Juin - 15:23



 
 


 
formulaire d'intro


  Type du sujet : [] Flash-Back [] Présent
  Date du rp :  20 décembre 1984
  Matin, après-midi, soir : La neige menace de tomber.
  Météo (approximative) : Fin d’après-midi
  Statut du sujet : [] libre [X] privé
  Le maître du jeu peut débarquer à l'improviste : [] oui [X] non
  Commentaire :


 

Autumn déambulait depuis un certain temps dans la forêt. Pensant à toutes sortes de choses. Elle n'a plus de refuge. Jason ne peut plus la cacher. Sa maison est surveillée par les méchants. Elle est revenue à la case départ. Plus de maison. Plus de présence paternelle, fraternelle pour veiller sur elle et l'aider à apprendre ce qu'une fille de son âge devrait déjà savoir.

Elle se redirige doucement vers un petit abri dans les arbres qu'elle s'est fait. Elle a quelques provisions de nourriture, mais il faudra bien qu'elle retourne chercher à manger... En volant, ou en tuant de pauvres créatures de cette forêt. Grimpant sur la plus basse branche, elle s'assure qu'elle ne peut pas tomber, et lève la tête pour essayer de regarder le ciel, à travers les branches.

Elle baisse soudainement la tête. Un nom lui ait venu en tête. Sa grande soeur. Enfin... Celle qui faisait figure de grande soeur pour elle, au laboratoire. Sixty Six. Il faut que Five sache si elle va bien. Se cachant dans son t-shirt, elle ferme les yeux et se concentre.

La voilà de retour dans cette obscurité. Elle avance un peu craintivement. Appelant sans arrêt celle qui avait tenté maintes et maintes fois de la protéger, souvent en allant avec les méchants à sa place. Elle doit savoir si elle a réussi à fuir. Si elle est en sécurité.

"Sixty ! Sixty Six !"    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t445-five-autumn-valentine http://strangerthings.forumactif.org/t447-carnet-de-autumn-valentine http://strangerthings.forumactif.org/t448-agenda-d-autumn-valentine http://strangerthings.forumactif.org/t455-journal-de-bord-de-autumn-valentine

Sixty sixavatar




△ Inscription : 13/03/2018
△ Messages : 485
△ Avatar : Joanna Halpin
△ Crédits : blitz. (avatar) / anesidora (signature)
△ Âge du perso : 27 ans
△ Statut social : Célibataire
△ Métiers/Études : En fuite
△ Lieu de résidence : Chez Steve



MessageSujet: Re: Sister ? Are you okay ? [ft Sixty Six]   Jeu 28 Juin - 23:09


Tu as beau avoir observé pendant plusieurs heures les personnes qui sortent des magasins avec de gros paquets, la bonne humeur, les lumières dans les rues et même un "Joyeux Noël" affiché en toutes lettres suspendues entre deux bâtiments tu n'arrives pas à comprendre. Il est tout de même clair pour toi qu'entre les habitants de cette ville et toi, vous vivez dans deux mondes bien distincts. Eux ils vivent, toi, tu survis. En tout cas, de ce que tu as pu comprendre de toute cette agitation, c'est que tu aurais plus d'opportunités pour rentrer dans les maisons, cependant, tu as aussi compris qu'il te faudrait être plus prudente. Jusqu'à présent, tu as la chance de ne pas t’être fait surprendre et tu n'oses imaginer ce qui pourrait arriver si ça se passait. Ça te fait peur à peine tu y penses. Tu as compris qu'au vu de certains achats et de ce que tu as pu observer dans les logements où tu t'es introduite, qu'il y a bien plus de nourriture. Mais encore une fois, tu restes prudente et sur tes gardes. Même si ça te tente énormément de prendre beaucoup de vivres tu préfères piquer un paquet par-ci un paquet par-là. Quelque chose que tu as découvert dans le monde extérieur et dont tu raffoles à présent, ce sont les chips. Tu as facilement compris rien qu'au regard qu'elles ont la possibilité d’être à différents goûts, ce qui fait que tu as pu développer tes goûts. Tu préfères ce qui pique à celles dites "normales "que tu trouves te donnes un peu trop facilement soif et ça, tu ne peux pas toujours l'étancher facilement. Il te faut prendre avec parcimonie pour ne pas éveiller les soupçons.

Tu as dormi une nuit dans une cave, dormir est un bien grand mot quand on sait qu'à cause du stress tu as eu beaucoup de difficulté à t'assoupir et à avoir un sommeil réparateur. Tu préfères les abris de fortune que tu trouves dans les bois que de passer une nuit dans la ville. Tu n'arrives pas à te sentir en sécurité dans ce genre d'endroit, quatre murs en béton généralement à dormir par terre et à sentir et entendre l'agitation autour de toi, étonnamment, la fois où tu y as été ça t'as fait penser à d'où tu viens. Le laboratoire. Il n'y avait pas toujours cette agitation mais tu savais qu'il y avait des gens. Étrangement, tu te sens mieux dans la forêt alors que tu sais pertinemment que tu es loin d’être en sécurité. La bête que tu as croisée de l'autre côté, tu es persuadée qu'elle peut te retrouver, que peut-être qu'elle te cherche ! Pourtant, être isolée du reste du monde, d’être seule, ça te fait sentir bien. Tu l'assimiles à la liberté que tu as tant cherchée et voulue pendant toutes ces années. Tu souris plus facilement depuis que tu as pu fuir, depuis que tu n'es plus là-bas. Tu te sens mieux, c'est indéniable. Forcément vu que tu n'as plus à subir ces horribles expériences. Pourtant, tu n'oublies pas que tu n'es pas la seule à avoir été dans ce cas, il y avait tant de personnes comme toi au laboratoire, certains avec qui tu as su tisser des liens, d'autres avec qui tu n'as jamais réussi à accrocher. C'est comme ça. Et pourtant, tu t'inquiètes pour chacun d'entre eux et tu espères, oui, tu l'espères du plus profond de ton cœur de ne pas être seule à avoir pu sortir. Tu as essayé à quelques reprises de prendre contact via cet endroit noir que les scientifiques appellent "The Void" mais jusqu'à présent tu n'as jamais eu de réponse. Malgré les années tu n'as pas l'impression de savoir maîtriser ce truc, cette capacité que tu as d'y aller. Comment ça se fait ? Facile. Ce manque de réponse de la part de ceux que tu essayes de joindre te fait perdre confiance en toi. En tout cas, sur ce point. En plus de ça, tu n'arrives pas à comprendre comment ça fonctionne. En tout cas, pas précisément.

Dans cette maison abandonnée dans les bois, au fond d'une pièce, recroquevillée dans un coin à subir le froid, emmitouflée dans les habits que tu as réussis à voler et qui te tiennent comme ils le peuvent au chaud tu as cette impression que ça serait un bon moment pour retourner dans The Void. Est-ce ton imagination où tu entends la voix d'une fille que tu considères comme une petite sœur qui t'appelle ? Tu hésites, car fermer les yeux et se plonger en ce lieu obscur c'est devenir vulnérable physiquement et tu n'ignores pas la menace qui plane sur toi. Cette menace qui se divise en deux. La créature et les gens du labo qui forcément doivent te chercher. Pourtant, cette idée persiste en toi qu'il faut que tu y ailles. Au pire, tu n'y passeras que quelques secondes au maximum quelques minutes, tu feras un énième appel puis tu te réveilleras. Alors, tu montes l'écharpe sur ton nez, le protégeant ainsi que ta bouche, tu poses ton front sur tes genoux et ferme les yeux, te forçant au calme pour te concentrer. Et te voilà en peu de temps dans ce lieu obscur et est-ce bien ce que tu crois ? Est-ce bien Five que tu vois ? Elle te tourne le dos. Tu souris, contente de la voir, heureuse car même vue de derrière elle a l'air d'aller bien. Ce n'est donc pas ton imagination, c'est la réalité, elle est là, devant toi ! Et pas avec les habits habituels que vous portez d'habitude. « Five. » Elle porte le même genre de vêtements que tu portes, soit de "l'extérieur". Dès qu'elle s'est retournée tu n’hésites pas à la prendre dans tes bras, bien trop heureuse pour résister à la tentation. Tu la sépares finalement de toi pour l'éloigner un peu du bout des bras pour pouvoir l'observer « Tu vas bien ? Tu es dehors ? » même si la question peut paraître stupide il te faut la poser pour avoir cette confirmation dont tu as tant besoin pour y croire.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t598-plutot-mourir-debout-q http://strangerthings.forumactif.org/t600-carnet-de-sixty-six http://strangerthings.forumactif.org/t599-agenda-de-sixty-six

Autumn Valentineavatar




△ Inscription : 27/12/2017
△ Messages : 122
△ Avatar : Clare Foley
△ Âge du perso : 15 ans
△ Statut social : Célibataire
△ Métiers/Études : Aucun
△ Lieu de résidence : Le cabanon de jardin de la ferme Fitzgerald



MessageSujet: Re: Sister ? Are you okay ? [ft Sixty Six]   Jeu 16 Aoû - 10:37


Sister ? Are you okay ?

Five avait perdu la trace de nombre de ses frères et soeurs, lorsqu'elle s'était enfuie. Peu d'entre eux venaient dans cet endroit obscur. Est-ce par peur du noir ? Peur de ce lieu où ils étaient constamment forcés d'aller, au laboratoire ? Ou simplement l'envie de laisser tout ça derrière, le labo, les scientifiques... les autres sujets... La petite n'en savait rien. Et elle se fichait de leur raison. Ils avaient besoin d'être forts, d'être solidaires, pour avoir une chance contre ceux qui les pourchassaient.

Des petits bruits de pas, résonnant dans cette pièce si vide... Peut-on seulement appelé ça une pièce ? Autumn avance doucement. N'osant pas prononcer un mot. Elle sursaute. Quelqu'un d'autre a osé et c'est son nom qui a résonné dans le vide de cet endroit. La jeune fille se retourne, pour voir l'une de ses soeurs. Une soeur qui a pris soin d'elle, qui l'a protégé comme elle le pouvait, tout le temps. Un autre sursaut. Sixty Six l'a prise dans ses bras. Un moment d'hésitation, puis Five serre maladroitement sa soeur dans ses bras, heureuse de la voir.

Finalement, elles se séparent. Five sourit à sa soeur. Elle acquiesce à ses questions avant de répondre par des mots.

"Oui, je vais bien, et oui dehors. Et toi ? Dehors ? Pas blessée ?"

Oui, il y avait des progrès à faire sur la parole, mais elle y arriverait vraiment un jour.


Autumn Valentine x Sixty Six
codage par Laxy Dunbar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t445-five-autumn-valentine http://strangerthings.forumactif.org/t447-carnet-de-autumn-valentine http://strangerthings.forumactif.org/t448-agenda-d-autumn-valentine http://strangerthings.forumactif.org/t455-journal-de-bord-de-autumn-valentine

Sixty sixavatar




△ Inscription : 13/03/2018
△ Messages : 485
△ Avatar : Joanna Halpin
△ Crédits : blitz. (avatar) / anesidora (signature)
△ Âge du perso : 27 ans
△ Statut social : Célibataire
△ Métiers/Études : En fuite
△ Lieu de résidence : Chez Steve



MessageSujet: Re: Sister ? Are you okay ? [ft Sixty Six]   Sam 18 Aoû - 3:16


La joie t'envahit quand celle que tu considères comme une petite sœur te confirme ce que tu pensais déjà. Elle est bien dehors et elle va bien. Tu en conclus donc qu'elle est en bonne santé. Aussi bonne que possible lorsqu'on a vécue toute sa vie dans un laboratoire et qu'il faut à présent survivre à l'extérieur. Un beau sourire a même fleuri sur tes lèvres ! Sans étonnement, tu l'entends qui te retourne tes questions. Tu ne t'es pas départie de ton sourire alors que tu hoches la tête affirmativement et que tu lui réponds simplement « Dehors et pas blessée. » voilà de quoi la rassurer. Tu lui fais confiance pour te dire qu'elle ne te ment pas, qu'elle est bel et bien dehors et qu'on ne l'a pas affublé de tels vêtements pour te berner. Parce que tu sais que certains cobayes seraient capables de mentir, de servir volontairement ces personnes qui vous ont fait tant d'expériences sur vous. C'est un mystère pour toi que ces cobayes qui sont comme toi puissent aller dans leur sens. Toi, tu es une rebelle, tu as voulu la liberté et tu l'as gagné laborieusement. Le nombre de tentatives de fuites qui ont échoué et pourtant, tu n'as pas perdu espoir. Le nombre de morsures, griffures, coups que tu as donnés. Le nombre de personnes que tu as blessées ou tuées dans tes tentatives ou durant tes rébellions prouve que tu ne fais pas partie de ceux qui ont plié l'échine, de ceux qui sont d'accord avec ce qu'on vous a fait subir. Maintenant que tu es libre tu tiens à le rester, coûte que coûte. Pas besoin d’être spécialement intelligent pour savoir que l'on te cherche, que l'on te traque, que l'on te veut et que si on te prend, on te fera retourner dans cette cellule qui te faisait office de chambre ou de cage et que ça se passera mal pour toi.

Bien sur que savoir qu'Autumn est à l'extérieur te fait te questionner et tu n'hésites pas à enchaîner juste après ta réponse avec une question. « Comment t'as fait ? » C'est la curiosité qui te pousse à le lui demander. A-t-elle réussi à sortir de la même façon que toi ? en passant par l'autre monde ? Ou a-t-elle trouvé un autre moyen de s'enfuir ? Tu te demandes aussi si beaucoup sont dans votre cas, dehors, libre, enfin ! Et si beaucoup sont encore prisonniers du laboratoire. Tu ne veux plus penser à cet endroit mais irrémédiablement tes pensées t'y emmènent, tu ne peux oublier cette partie de ta vie et tu ne peux oublier ces individus. Tous n'ont pas été mauvais avec toi, certains étaient même plus « gentils » que d'autres, pourtant, tu les mets facilement dans le même panier.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t598-plutot-mourir-debout-q http://strangerthings.forumactif.org/t600-carnet-de-sixty-six http://strangerthings.forumactif.org/t599-agenda-de-sixty-six

Autumn Valentineavatar




△ Inscription : 27/12/2017
△ Messages : 122
△ Avatar : Clare Foley
△ Âge du perso : 15 ans
△ Statut social : Célibataire
△ Métiers/Études : Aucun
△ Lieu de résidence : Le cabanon de jardin de la ferme Fitzgerald



MessageSujet: Re: Sister ? Are you okay ? [ft Sixty Six]   Sam 1 Sep - 21:50


Sister ? Are you okay ?

Autumn sourit, rassurée. Sa soeur va bien ! Et elle n'est plus avec les méchants ! Elle se demande si elle a eu affaire aux méchants, dehors. Son expérience avec les gens du laboratoire dehors était tout aussi douloureuse que dedans... Elle espérait vraiment que jusqu'ici, Sixty Six leur avait échappé.

La question que pose sa soeur lui fait froncer les sourcils. Elle lui demandait comment elle avait fait pour sortir ? Elle n'était pas sortie en même temps qu'elle ?

"Toutes les portes se sont ouvertes. Frère m'a aidé à sortir... Tu as fait comment, toi ?"

Five ne voyait pas d'autres moyens pour sortir de cet enfer. Comment Sixty Six avait fait ? Après un temps, la jeune fille se demanda à poser une autre question.

"Les méchants ont retrouvé toi dehors ?"

Elle fronça les sourcils, et se reprit :

"Les méchants t'ont retrouvé dehors ?"

La parole était encore difficile pour elle. Jason l'avait beaucoup aidé, cependant. Il lui manquait vraiment, mais elle ne pouvait pas le mettre en danger plus qu'elle ne l'avait déjà fait. Elle ne voulait pas que les gens du labo lui fassent de mal pour la retrouver. Il fallait qu'elle se débrouille seule, maintenant. Peut-être pas seule ? Peut-être qu'elle pourrait retrouver sa soeur Sixty Six et ensemble, elles pourraient s'entre-aider dans ce monde qu'elles ne connaissent que trop peu ?

Autumn Valentine x Sixty Six
codage par Laxy Dunbar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t445-five-autumn-valentine http://strangerthings.forumactif.org/t447-carnet-de-autumn-valentine http://strangerthings.forumactif.org/t448-agenda-d-autumn-valentine http://strangerthings.forumactif.org/t455-journal-de-bord-de-autumn-valentine

Sixty sixavatar




△ Inscription : 13/03/2018
△ Messages : 485
△ Avatar : Joanna Halpin
△ Crédits : blitz. (avatar) / anesidora (signature)
△ Âge du perso : 27 ans
△ Statut social : Célibataire
△ Métiers/Études : En fuite
△ Lieu de résidence : Chez Steve



MessageSujet: Re: Sister ? Are you okay ? [ft Sixty Six]   Mer 12 Sep - 20:00


La réaction qu'a la rouquine lorsque tu lui demandes comment elle a fait pour sortir t'étonne et à la fois t'intrigue, mais rapidement tu as la réponse à ton questionnement. Tu te demandes comment ça se fait que toutes les portes se soient ouvertes mais aussi pourquoi tu n'en as rien su. Pourquoi, toi, tu n'as pas pu en profiter. Tu n'as aucun souvenir que ta porte se soit ouverte sans que quelqu'un soit derrière à t'attendre. En même temps, on t'avait changé de « chambre » si on peut appeler ta cellule une chambre et quand on voulait te faire sortir on t'endormait, histoire que tu n'essayes pas de blesser encore une fois une personne. Trop féroce, trop dangereuse tu étais pour eux. Trop envie de liberté. Bien sur, avec ces questions d'autres viennent dans ton esprit et tu en oublies presque la question que tu as posé Autumn. « Vous n’êtes que deux à avoir réussi ? » soudain tu te souviens qu'elle t'a demandé comment tu avais fait et que tu n'y as pas répondu, alors tu t'empresses de le faire « De l'autre côté … ils m'ont fait aller de l'autre côté, il y avait un ... un animal ... quelque chose … j'ai couru mais pas pour y retourner et y avais quelque chose … comme ... » tu réfléchis, cherche tes mots, le bon mot pour qualifier ce que tu as vu et ce qui t'a permis de t'enfuir « là-bas, comme lorsqu'il faut y aller, mais c'était plus petit et dehors. J'ai traversé et voilà. » tu espères avoir su te faire comprendre, pas sure, car votre vocabulaire est limité et que tu n'es pas sure d'avoir bien su imager ce que tu as voulu dire. Pourtant, le souvenir de ta fuite est encore très clair dans ta tête.

Tu secoues la tête négativement quand Five te demande si les méchants t'ont retrouvé. Tu n'as pas besoin de réfléchir pour savoir de qui elle parle et bien entendu tu n'hésites pas à lui retourner la question « Et toi ? Tu es bien cachée ? » ici tu te sens en sécurité pour parler, tu n'as pas l'impression qu'ils t'espionnent car cet endroit est hors d'atteint d'eux. Bien sur, tu sais que des cobayes coopèrent avec eux, mais tu es sure de Five, tu es sure qu'elle ne te trahirait pas, qu'elle ne ferait pas semblant d’être dehors pour les aider à t'attraper. Tu ne sais pas si pour elle tu es quelqu'un de suffisamment de confiance, cependant, tu sais que si tu retournais au laboratoire et qu'on te demandait de la retrouver tu te rebellerais, tu refuserais de les aider et encore une fois tu chercherais à t'enfuir pour retourner à la liberté. Tu es un animal traqué et tu te sens un peu mieux, un peu plus rassurée de savoir que tu n'es pas la seule à avoir pu sortir de là-bas. Pourtant, avec ce sentiment va l'inquiétude, car la même menace pèse sur chaque expérience qui a réussi à s'enfuir.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangerthings.forumactif.org/t598-plutot-mourir-debout-q http://strangerthings.forumactif.org/t600-carnet-de-sixty-six http://strangerthings.forumactif.org/t599-agenda-de-sixty-six

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Sister ? Are you okay ? [ft Sixty Six]   


Revenir en haut Aller en bas
 

Sister ? Are you okay ? [ft Sixty Six]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STRANGER THINGS :: AUTRES DIMENSIONS :: THE VOID-