AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
News du forum

► Venez découvrir la news n°05 en cliquant ici.


À savoir

► Nous sommes actuellement en juillet 1985.
► Les lieux de la ville ont été réorganisés pour faciliter le jeu.



 

Pour les dates de rp, nous suivons la chronologie IRL, excepté le fait que tout se passe en 1985.
Cependant, merci de respecter la chronologie du forum pour les événements importants.

On a besoin de membres de la CIA ou du laboratoire
pour équilibrer nos groupes sur le forum

Partagez | 
 

 There is no other choice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mathieu Levinskiavatar




△ Inscription : 22/12/2017
△ Messages : 58
△ Avatar : Brandon Flynn
△ Autre(s) compte(s) : Asbjörn
△ Crédits : Swann - crimson day
△ Âge du perso : 17 ans
△ Statut social : Solibataire qui s'amuse à se faire passer pour quelqu'un qu'il n'est pas
△ Métiers/Études : Lycéen
△ Lieu de résidence : Maison en bordure de forêt



MessageSujet: There is no other choice    Mer 8 Aoû - 17:40


There is no other choice

« Comme je le disais au cours précédent, nous allons commencer le chapitre sur la chimie organique. Sortez votre manuel à la page 113. Je vous invite à lire l’énoncé et faire les trois premières questions. » Mathieu détestait les cours de science. D’une part parce qu’il ne comprenait rien à ce qui incluait des mathématiques, d’une autre parce qu’il n’avait pas vraiment envie de travailler dès la première de la journée. Après tout c’était vendredi, jour de libération pour un week-end plus reposant. Du moins pour les autres ; lui … il avait sa famille à endurer, rien qui soit très plaisant. « Vous attendez le déluge, Levinski ? » Quelques rires fusèrent dans la classe, ce à quoi Mathieu répondit par un regard mauvais qu’il adressa à son professeur non sans avoir attendu que celui-ci se retourne vers le tableau. En ouvrant le manuel, il s’attarda sur des sujets qui n’étaient pas ceux du jour mais à qui il adressait cependant un intérêt plus profond. « C’est quelle page déjà ? » Finit-il par chuchoter à sa voisine de table lorsqu’il réalisa qu’il avait déjà oublié les instructions du prof. « 113. T’es vraiment à l’ouest, hein ? Faut dormir la nuit ! » Il ne releva même pas.

L’heure sembla durer le double et Mathieu ne pouvait pas s’empêcher de jeter un coup d’œil à l’horloge dès qu’il relevait la tête dans l’espoir que l’aiguille ai avancé plus rapidement. Il alternait entre les bâillements incontrôlables et se perdre dans ses pensées à la moindre occasion. Le son de la cloche qui retentit dans les couloirs du lycée fut certainement le plu grand soulagement qu’il avait ressenti dans toute sa scolarité.

Alors que les premiers à fuir se levaient déjà en remettant leur manteau, le professeur de sciences ne se fit pas prier pour leur jeter un regard sévère et frapper dans ses mains pour attirer l’attention de ses élèves. « Avant que vous ne partiez, je vous demanderais de noter quelque part que vous devrez réaliser un exposé pour vendredi prochain. » Quelques murmures se répandirent dans la salle tandis que l’adulte frappait une nouvelle fois dans ses mains pour faire revenir le silence. « Ces exposés se porteront sur le dernier chapitre étudié, et ce sera noté. Je vais énoncer les groupes, alors écoutez bien. » La consternation frappa Mathieu de plein fouet. Il aurait préféré choisir lui-même son binôme. « Merde, j’espère que je vais pas tomber sur un de ces losers de nerds, là. Ou une de ces tarées gothiques. » Entendit-il chuchoter Miller derrière lui. Miller sans Jordans, c’était un peu comme C-3PO sans R2D2 : catastrophique. Ces deux crétins devraient se contenter d’obéir mais sans nul doute que personne, pas même le prof de sciences, ne se risquerait à les séparer.

« Wilson et Mendoza. » Les autres s’impatientaient, certains par peur d’arriver en retard au prochain cours, d’autre par pure envie de sortir de cet endroit. Mathieu faisait partie de la seconde catégorie. « Levinski et Rice. » L’étonnement frappa d’abord Mathieu. Surtout parce qu’il ne connaissait pas Rice, et qu’il ne lui avait que rarement adressé la parole jusque là. Dans les grandes lignes, c’était quelqu’un d’assez commun, pas du genre à traîner à avec des sportifs comme le groupe d’amis de Mathieu. La surprise fit place à la déception. C’était avec lui qu’il était censé travailler ? Les choses risquaient d’être franchement ennuyantes. « Vous êtes sûr que ... » « Oui Levinski, sûr. Pourquoi ? Vous pensez être en capacité de choisir mieux que moi la personne avec qui vous devez travailler ? » « Non monsieur. » « Bien. Parce que vous avez besoin de quelqu’un de travailleur, pas quelqu’un qui va vous laisser rêvasser. » Sur ces mots il fait signe aux élèves déjà cités de sortir de sa classe. Mathieu ne se fit pas prier pour attraper sa veste et son sac afin de s’enfuit au plus vite. Une fois dans le couloir, il profita d’un instant de vague pour soupirer. Voilà pourquoi il détestait les sciences.

Alors qu’il allait se remettre en route pour le prochain cours, Thomas Rice sortait de la salle de cours. Voilà l’occasion de mettre les choses au clair. « Hey, comment on s’organise pour l’exposé ? » Prononça-t-il simplement en enfournant les mains dans ses poches, revêtant un air sûr de lui, presque détaché. C’était presque devenu un instinct.


©️ 2981 12289 0

_________________

It feels like there's oceans
Between you and me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

There is no other choice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STRANGER THINGS :: HAWKINS :: LES ÉCOLES :: LE LYCÉE-